MA FAMILLE ZEN.com
Le webmag des parents des 6-14 ans !

Et les Mistrals gagnants, magistral !

Par le 31 janvier 2017

Anne-Dauphine Julliand, l’auteure de Deux petits pas sur le sable mouillé prend la caméra pour nous raconter le quotidien de cinq enfants dont la maladie n’altère pas l’appétit de vivre. Bouleversant d’émotion et de délicatesse, son documentaire Et les Mistrals gagnants est à voir absolument, à partir du 1er février.

Affiche_ET-LES-MISTRALS-GAGNANTS

Et les Mistrals gagnants : l’histoire

Ces enfants ne se connaissent pas. Mais ils ont comme dénominateur commun une incroyable force et un courage qui soulève les montagnes. Ils sont tous atteints par une grave maladie : une insuffisance rénale pour Imad ; un très sévère dysfonctionnement cardiaque chez Ambre ; un cancer chez Camille et Tudgual ; et une épidermolyse bulleuse, dramatique affection cutanée, chez Charles.

Les enfants ne renoncent pas pour autant à être heureux… Ainsi, malgré l’épée de Damoclès qu’elle a au-dessus de la tête et la pompe qu’elle est obligée de porter en permanence dans son petit sac, Ambre continue à vouloir faire du sport. Tout comme Camille qui joue les fusées sur les terrains de foot. Quant à Tugdual, il fait germer des miracles dans son jardin. Alors que Charles sème un sympathique désordre avec son copain Jason dans les couloirs de l’hôpital où il est soigné.

Ce qui n’empêche pas nos supers- héros en herbe d’avoir parfois des instants de doute ou de déprime lorsqu’ils se confient. Tel Camille, qui réalise qu’il n’a jamais cessé de souffrir, même avant de naître. Ou Imad, lorsqu’il faut à une énième reprise lui poser le tuyau pour la dialyse.

Mais le bonheur d’être au monde l’emporte et nous emmène dans son tourbillon…

A partir de quel âge ?

9-10 ans. Le sujet, sensible, pourrait déstabiliser les plus petits.

L’avis de MAFAMILLEZEN

« Il faut aimer la vie, et l’aimer même si… » dit Mistral Gagnant, la chanson de Renaud qui sert d’hymne au film. C’est exactement ce que nous enseigne ce long-métrage, dont on sort à la fois gai et triste, le cœur réjoui et les larmes aux bords des yeux (en plus de celles que l’on a essuyées pendant la séance).

Et-les-mistrals-gagnants-docu-2017

Copyright Nour Films

Réalisé par Anne-Dauphine Julliand, qui a perdu sa fille Thaïs d’une leucodystrophie métachromatique en 2004, Et les Mistrals gagnants nous dessine cinq magnifiques portraits d’enfants. Sans jamais verser dans le pathos ou le voyeurisme. Irréductiblement libres, insouciants, malgré la douleur omniprésente et le spectre de la mort qui rôde.

Œuvre magistrale, Et des mistrals gagnants aidera chacun à cultiver le « carpe diem ». Et à trouver le chemin du bonheur, quelles que soient les circonstances…

Réalisé par : Anne-Dauphine Julliand
Avec : Ambre, Tugdual, Camille, Imad et Charles
Genre : Documentaire
Sortie au cinéma : le 1er février 2017
Durée : 1h19
A partir de : 9 ans

A voir aussi au cinéma en ce moment :

L’Empereur, la tendresse sur la glace et des images sublimes
Un sac de billes, de belles émotions et de jeunes acteurs formidables 
Primaire, une comédie qui nous emmène sur les bancs de l’école
Le coeur en braille, un film tendre
Cigarettes et chocolat chaud, un film drôle et plein d’émotions

0 com. | Laisser un commentaire

Partagez vos réactions !

*