MA FAMILLE ZEN.com
Le webmag des parents des 6-14 ans !

Little Boy, un film magnifique et plein d’émotion

Par le 3 mai 2017

Véritable quête initiatique, LITTLE BOY d’Alejandro Monteverde, nous montre, sur fond de Deuxième Guerre Mondiale, comment un garçon de huit ans à priori très « différent » va trouver la voie qui mène vers l’affirmation de soi et l’acceptation de l’autre. Au cinéma à partir du 10 mai.

affiche-Little-Boy-partenaires

Little Boy : l’histoire

Parce qu’il est beaucoup plus petit que la moyenne, l’adorable Pepper, à la bouille blonde et aux grands yeux angéliques, n’a pas de copains. Il doit même régulièrement faire face à des insultes et des brimades. Mais peu lui importe car son papa, James, est depuis toujours son meilleur ami et complice. Ensemble, père et fils s’imaginent d’incroyables aventures à base de combats virils et de folles chevauchées aux allures de western, dans lesquelles ils finissent toujours par triompher…

Little-Boy(2)

Leur destin bascule le jour où James s’engage parmi les GI, à la place de London, son aîné, qui a été réformé à cause de ses pieds plats. Son départ est un véritable déchirement pour Pepper. Et le jeune garçon va tout faire pour que son père revienne. Inspiré par le père Oliver, le prêtre du village qui explique dans un sermon que la foi déplace les montagnes, il va s’efforcer de mettre en pratique une liste de recommandations tirées de la Bible.

L’un des directives les plus difficiles à satisfaire sera de devenir l’ami de Monsieur Hashimoto, un immigré japonais qui a pour lui « le visage de l’ennemi ». Car c’est contre son peuple que se battent les soldats américains. Cette rencontre sera pourtant un catalyseur pour Pepper. Elle l’aidera à assumer ce qu’il est. A dépasser ses préjugés. Et à porter haut ses convictions, malgré cette absence qui le dévore.

Little-Boy(4)

A partir de quel âge ?

Dès 7-8 ans, sauf si l’on a l’âme très sensible. Les rebondissements déchirants de ce long-métrage font que les plus jeunes pourront être bouleversés.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Little Boy est une incontestable réussite. Il est d’abord servi par une réalisation magnifique : les images sont une véritable splendeur dont chaque détail est pensé, des panoramas extérieurs aux décors d’intérieur en passant par les tenues des personnages. On aime également son rythme, qui tranche par rapport à beaucoup des blockbusters survoltés qui défilent sur nos écrans. Dans Little Boy, on n’a pas peur ni des silences ni de la lenteur…

Little-Boy(3)

Mais le charme principal de cet opus, c’est aussi et surtout son histoire : s’il s’aventure dans le registre du mélo, Alejandro Monteverde le fait avec nuances. Et on ne peut que s’émouvoir, voire être chamboulé par la peinture qu’il nous livre de l’amour inconditionnel que Pepper, mini-bonhomme à l’immense volonté, éprouve pour son père. De quoi pleurer à chaudes larmes, d’autant que l’interprétation des acteurs est vibrante et subtile…

Little-Boy

CONCOURS : Gagnez des invitations pour le film du 3 au 9 mai 2017 dans l’espace Jeux-concours !

Réalisé par : Alejandro Monteverde
Avec : Jakob Salvati, Emily Watson et David Henrie
Genre : Famille, Aventure
Sortie au cinéma : le 10 mai 2017
Durée : 1h46
A partir de : 7 ans

3 com. | Laisser un commentaire

3 commentaires pour :
“Little Boy, un film magnifique et plein d’émotion”

Partagez vos réactions !

*