MA FAMILLE ZEN.com
Le webmag des parents des 6-14 ans !

Tour du monde animalier dans la Vienne

Par le 9 août 2012

Des crocodiles, des singes, des serpents, des perroquets, des marabouts, et même des dromadaires… : le département de la Vienne concentre plusieurs parcs animaliers et autres sites « nature » présentant des animaux. Pour vous loger, nous vous suggerons quelques hébergements insolites, amusants ou écologiques.

La Vallée des singes, à Romagne

Photo : La Vallée des Singes

La Vallée des Singes est un parc animalier unique en France. Il accueille une trentaine d’espèces de primates (plus de 400 animaux au total), originaires du monde entier, sur 16 ha de verdure. Ni barrière ni cage… Les singes vivent en pleine nature dans des conditions voulues les plus proches possible de leur environnement naturel. Certains de ces primates, comme les petits saïrimis ou les makis, se baladent de branche en branche le long des sentiers de promenade de ce grand parc arboré. D’autres espèces, comme les bonobos, les gorilles, les chimpanzés… sont regroupées entre elles sur des îles.

A la rencontre d’une trentaine d’espèces de primates

Les meilleurs moments pour les découvrir, depuis l’autre rive : les nombreuses périodes de nourrissage (50 par jour). Les soigneurs-animateurs en profitent pour présenter chaque espèce. Les chimpanzés, qui ont 98 % de leur patrimoine génétique en commun avec nous, sont capables d’improviser des outils (un parapluie fait de feuilles, des boulettes d’herbe en guise d’éponge…) et hélas, aussi… des armes (bâtons, pierres). Les bonobos, également nos proches cousins, avaient déjà pour mot d’ordre avant les hippies : « Faites l’amour, pas la guerre ». Contrairement aux idées reçues. Les gorilles, impressionnants par leur poids (un mâle adulte pèse pas moins de 200 kg), sont végétariens et pacifistes. Les gibons sont très « famille ». Les ouistitis pygmées ne dépassent pas 125 g à l’âge adulte et les apercevoir parmi les feuilles des arbres est un vrai défi nature ! Etc. Une plongée passionnante dans l’univers des primates !

Sensibilisation à disparition des singes dans le monde

Photo : C.Lengelle

Le parc sensibilise les visiteurs à la disparition des singes, menacés, selon les cas, par la déforestation, la chasse à la « viande de brousse », le commerce des animaux sauvages… Entre autres, les chimpanzés sont passés de 2 millions à 200 000 en un siècle, il ne reste plus que 10 000 bonobos en Afrique, le tiki est en danger critique d’extinction et le cercopithèque diane figure parmi les 25 espèces les plus menacées dans le monde.
Nous aimons particulièrement la démarche écologique de la Vallée des singes, qui contribue à la préservation des primates via le financement et la promotion du Conservatoire pour la protection des primates. Suite logique : le parc est géré selon les critères du management environnemental (certification Iso 14001).

En pratique

S’y rendre : à 40 km au sud de Poitiers, soit ¾ d’heure du centre ville et 1 heure du Futurosope (liaison en bus matin et soir avec le Futuroscope : 16 €). Ouvert du 31 mars au 11 novembre, à partir de 10 heures. On peut passer toute la journée dans le parc sans s’ennuyer.

Tarifs : 16 € (adulte), 10 € (enfant de 5 à 12 ans), réduction famille nombreuse, billet groupé avec le Futuroscope.
Se restaurer : sur place, le parc propose 2 points de restauration (nombreux produits locaux et bio), 1 glacier, plusieurs aires de pique-nique ombragées.

Et aussi : à glisser dans un sac à dos, selon la météo : casquettes, produits solaires, gourdes, parapluies et coupe-vent… Prêt de poussettes aux familles de jeunes enfants.
www.la-vallee-des-singes.fr

La Planète des crocodiles, à Civaux

Photo : C.Lengelle

Tout le monde connaît le crocodile marin, qui est le plus long et le plus lourd des reptiles actuels. Mais il en existe quantité d’autres : crocodiles du Nil, caïman à lunettes, alligators de Chine… La Planète des crocodiles abrite sous son vaste dôme plus de 8 espèces différentes et au total 200 animaux.

Une serre tropicale de plus de 100 variétés de plantes exotiques

Pour chaque type de crocodiles a été recréé un environnement qui lui correspond. Dans cette grande serre tropicale qu’estcohabitent plus de 100 variétés de plantes exotiques (notamment 10 espèces de palmiers et même un baobab…) entourant six bassins chauffés à 28 °C environ (20 °C pour les alligators). Un vrai tour du monde des espèces végétales qui s’accompagne d’une découverte très pédagogique des crocodiles tout au long du parcours surplombant les bassins.

Un Carnet d’explorateur pour les enfants

Les temps de nourrissage (à 12, 15, 16 et 17 heures) sont mis à profit par les soigneurs-animateurs pour présenter les caractéristiques de chaque crocodile. Nous découvrons ainsi que l’alligator du Mississipi adulte atteint 4,50 m, les crocodiles du Nil s’associent pour chasser et manger, le caïman à lunettes change de couleur en fonction de la température… La meilleure façon de réguler celle-ci étant, chez tous ses congénères, de garder la gueule ouverte… Un « Carnet d’explorateur » permet aux enfants de s’approprier de manière ludique les informations sur les animaux et les espèces végétales.

Ce site met, lui aussi, en avant la préservation de l’environnement et des espèces animales. Il faut dire que six familles de crocodiles sont en voie d’extinction… La Planète des crocodiles veille à ne pas contribuer à ce phénomène en ne prélevant aucun des animaux dans le milieu naturel (tous ses protégés sont nés en captivité). En outre elle se montre exemplaire sur le plan de l’environnement, notamment en cultivant ses plantes en agriculture biologique, en élevant des carpes pour nettoyer les bassins…

En pratique

S’y rendre : à 36 Km au sud-ouest de Poitiers, soit ¾ d’heure du centre-ville ou du Futuroscope. Ouvert toute l’année, à partir de 10 heures.

Tarifs : 12 € (adulte), 8 € (enfant de 5 à 12 ans), réduction famille nombreuse. Billet groupé avec l’Île aux serpents (voir ci-dessous).
Se restaurer : bar et snack sur place.
www.planete-crocodiles.com

D’autres sites dans la Vienne où les animaux sont à l’honneur

Photo : Conseil Général de la Vienne

L’Île aux serpents (à La Trimouille) :

des reptiles mais aussi des loutres, tortues, mangoustes… Animations pédagogiques, nourrissage en public avec commentaires des soigneurs. A 65 Km à l’ouest de Poitiers. www.ileauxserpents.com

Les Géants du Ciel (à Chauvigny) :

grandiose spectacle de 45 min avec des oiseaux du monde entier (vautours, aigles, chouettes, cigognes, perroquets…) évoluant dans le ciel au-dessus de la forteresse qui domine Chauvigny. Très sympa ! Prévoir casquettes et crème solaire (on est en plein soleil !). A 25 Km à l’ouest de Poitiers. www.geantsduciel.com

 

Photo : Parc de Dienne

DéfiPlanet’ (à Dienné) :

parcours ludique, sur le thème de l’écologie et de la préservation de la planète, à la découverte de cinq villages ou univers du monde vivant en harmonie avec la nature qui l’entoure. Chacun reconstitué avec un grand souci du détail et les animaux caractéristiques de sa région. On peut ainsi voir : yacks, zébus et autre chevaux de Mongolie, dromadaires, chevaux barbes et moutons berbères, cheval de Camargue, baudet et autres animaux de la ferme traditionnelle du Poitou… Le parc DéfiPlanet’ fait partie du Domaine de Dienné (voir « Des logements insolites »). Parcours assez long en plein air (prévoir casquettes, crème solaire, eau…). A 27 Km au sud-ouest de Poitiers. www.defiplanet.com

Pour se loger : des hébergements insolites, rigolos… et nature

Les hébergements « rigolos » : le Domaine de Dienné

Une maison de farfadet, une maison d’escargot, une roulotte de bohémien, un carré d’étoiles, une cabane ou même un château dans les arbres, une yourte mongole… Au Domaine de Dienné, la plupart des hébergements sont insolites (il y a aussi quelques cottages et chalets en bois et une aire de camping). De quoi nourrir les rêves de nos petits lutins…

Photo : Parc de Dienne

Au total, plus de 350 couchages répartis sur le vaste domaine, dont une partie boisée, avec le souci de préserver l’intimité de chacun. L’objectif d’authenticité le dispute à la volonté d’offrir des prestations modernes : outre des plaques électriques, un micro-ondes et un réfrigérateur, les roulottes, maisons de farfadet et maisons dans les arbres disposent de l’eau courante, donc de toilettes et d’une salle d’eau… En revanche, les cabanes dans les arbres et les yourtes sont chauffées et équipées d’électricité mais dépourvues d’eau courante (blocs sanitaires à proximité avec douches, toilettes, lavabos pour les yourtes, toilettes sèches sur place et douche à proximité pour les cabanes).

Nos coups de cœur : la roulotte de bohémiens, pour 5 personnes (un lit double et deux lits simples + 1 lit tiroir dans les 5 places) et le château dans les arbres, pour 10 personnes (4 chambres et 2 salles d’eau), à partager par exemple avec une famille amie.

Pour s’y rendre : à Dienné, à 27 Km au sud-ouest de Poitiers. Ouvert toute l’année sauf janvier. www.defiplanet.com

Tarifs : formules spéciales « Famille » (pour 3 jours, 2 nuits en semaine), sur la base de 2 adultes, 2 enfants de moins de 12 ans : 202 € en roulotte (239 € le week-end) ; 289 € en maison dans les arbres (348 € le week-end). Inclus : 2 petits déjeuners adultes + 2 enfants, 2 entrées DéfiPlanet’ adultes + 2 enfants. Pour le château dans les arbres (10 personnes) : 424 € pour 2 nuits en week-end. Petit déjeuner à régler en plus (7,90 € par adulte et 5,50 € par enfant de moins de 12 ans).

Restauration : snack (midi) ; restaurant trois formules : « Traditionnelle », sur place (trois menus à consommer en salle), « Sur le pouce » (plats à emporter), « Sur demande » (groupes) ; grill finlandais dans un chalet (grill central entouré de bancs pour 4 à 10 personnes). Possibilité de se faire livrer le petit-déjeuner à domicile.

Et aussi : outre le parcours DefiPlanet’ (lire plus haut), le domaine propose de nombreuses activités, libres (natation dans les deux piscines, pétanque…) ou payantes (tir à l’arc, équitation, disc-golf, funtrampo, parcours aventure…) ; espace bien-être avec hammam, sauna, bain à remous, espace de chromothérapie ; salon de coiffure avec massage relaxants ; pension sur place pour chats ou chiens.

Les hébergements « nature » : le Parc de la Belle

Photo : CDT de la Vienne

Dormir dans une cabane perchée dans un arbre, le concept n’est pas nouveau. Ce qui caractérise le Parc de la Belle, c’est d’abord son vaste choix : 14 cabanes (de 4 à 6 personnes) réparties dans ce vaste domaine boisé (10 ha), chacune avec des caractéristiques différentes. C’est aussi le mode de construction de ces logements : ils sont réalisés sans aucun clou, à une hauteur située entre 4 et 14 mètres. Chaque cabane est assemblée dans l’arbre à l’aide de poulies, cordes, mousquetons. Mais aucun risque : toutes les cabanes sont expertisées par un bureau de contrôle spécialisé.

Evidemment, pas question dans ces conditions d’eau courante et d’électricité… Pour s’éclairer : des bougies. Pour se laver : un seau d’eau… et quand même des douches dans un bloc de sanitaires à l’entrée du parc. Sur place : des toilettes sèches. Et, malgré tout, à la saison froide, un chauffage d’appoint. Pas de souci pour le petit déjeuner : on s’endort le soir sous une couette moelleuse, dans le silence plein de bruits de la nature, et on trouve son petit déjeuner le matin au pied de la cabane. Une expérience qui sort vraiment de l’ordinaire car on peut s’imaginer tout à fait isolé au cœur de la nature, loin de toute civilisation…

Notre coup de cœur : les cabanes familiales jusqu’à 6 personnes, situées entre 4 et 6 mètres de hauteur et accessibles par un escalier au lieu d’un pont de singe pour d’autres.

Pour s’y rendre : à Magne, à 28 Km au sud de Poitiers. Ouvert toute l’année. www.parcdelabelle.com

Tarifs : par nuit en cabane familiale (3 personnes au minimum) : 125 € + 40 € par personne supplémentaire. Inclus : petit déjeuner, 2 bouteilles d’eau de 50 cl, lanterne, éclairage mobile, bougie, linge de lit.

Restauration : panier repas « Menu du terroir » (foie gras et rillettes de canard, salade fraîcheur, broyé du Poitou, crottin de chèvre, vin et jus de fruit…) pour deux personnes : 36 €.
Et aussi : les jardins aménagés dans le Parc de la Belle abritent plus de 20 000 plantes de multiples espèces cultivées en gestion durable.

1 com. | Laisser un commentaire

1 commentaire pour :
“Tour du monde animalier dans la Vienne”

Partagez vos réactions !

*