MA FAMILLE ZEN.com
Le webmag des parents des 6-14 ans !

Comment protéger les yeux des enfants face aux écrans

Par le 10 novembre 2016

En quelques années, la technologie numérique s’est imposée dans le quotidien des plus grands… comme des plus petits. Télévision, tablettes numériques, téléphones : que ce soit dans les loisirs ou dans les apprentissages, les yeux de vos enfants sont soumis, parfois plusieurs heures par jour, aux rayonnements des écrans. Une situation à ne pas prendre à la légère car l’œil de l’enfant est un organe fragile en pleine croissance. Une surexposition à la lumière bleue produite par les écrans pourrait avoir des conséquences sur la santé de ses yeux.

Enfant à lunettes devant un ordinateur portable

La consommation d’écrans en augmentation

Selon une étude IPSOS menée auprès des 4-14 ans, les enfants passent en moyenne trois heures par jour devant un écran. Selon le baromètre de la santé visuelle de l’AsnaV (Association nationale pour l’amélioration de la santé visuelle), le chiffre passe à plus de neuf heures quotidiennes chez les 16-24 ans.

Non seulement, un temps trop important devant les écrans est préjudiciable pour l’enfant dans ses apprentissages. Mais il peut également avoir des conséquences lourdes sur sa santé : facteur d’apparition de surpoids, mais aussi de problèmes de vue. Toujours selon le baromètre de la santé visuelle, 36% des 16-24 se plaignent de fatigue visuelle. Et 52% de troubles visuels.

Myopie et dangers de la lumière bleue-violet

Selon l’AsnaV, l’augmentation du temps passé devant les écrans est à mettre en perspective avec l’augmentation de la prévalence de la myopie chez les adolescents. Qui dit plus de temps passé devant les écrans, dit moins de temps en extérieur. Un des facteurs mis en cause dans l’augmentation importante de la myopie.

Plus inquiétant encore est l’impact à long terme de la lumière bleue-violet. Emise abondamment par les écrans à LED et certains systèmes d’éclairage, elle a une incidence certaine sur la santé des yeux des enfants et des adolescents. En effet, certaines études mettent en avant l’impact de la lumière bleue-violet comme facteur aggravant dans l’apparition de certaines pathologies dégénératives graves, comme la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge).

Quelles précautions prendre contre les écrans ?

D’abord limiter les écrans, en fonction de l’âge. Et éviter la consommation d’écrans avant l’âge de trois ans. De même, on évitera d’exposer les enfants de moins de six ans aux technologies 3D.

Penser ensuite à faire surveiller régulièrement la vue de ses enfants. Environ 30 % des enfants sont porteurs d’un défaut visuel. Or, toujours selon l’AsnaV, seul un enfant sur sept fait l’objet d’un suivi avant son entrée à l’école.

Enfin, pensez à solliciter l’avis de votre ophtalmologiste et de votre opticien sur le port de verres spécialement conçus pour les écrans. Il existe en effet des solutions qui filtrent efficacement la lumière bleue-violet des écrans. Tout en laissant passer la lumière bleue-turquoise, également présente dans la lumière naturelle. Et qui participe notamment à la régulation de l’humeur et du sommeil.

Une protection dès le plus jeune âge face aux écrans sera une garantie à long terme de la santé visuelle de votre enfant.

0 com. | Laisser un commentaire

Partagez vos réactions !

*