La sophrologie est-ce que ça marche ?

Regis-Degrincourt-sophrologue

Régis Degrincourt, sophrologue

Insomnie, stress, manque de confiance en soi sont des indications pour consulter un sophrologue. Mais comment ça marche ? Comment choisir son thérapeute, nous faisons le point avec le sophrologue Régis Degrincourt.

Comment est née la sophrologie ?

Dans les années 60 le docteur Caycedo, neuropsychiatre, révolté par la façon dont étaient traités les malades mentaux a cherché des méthodes plus respectueuses de l’être humain et de sa conscience. Il a adapté certaines techniques de yoga et de méditation qu’il a découvert en Asie. Il a ainsi créé une méthodologie « pour la science de la conscience » qu’il enseigne encore.

Cette discipline est-elle sérieuse ?

Oui bien sur. La sophrologie est d’ailleurs pratiquée depuis longtemps à l’hôpital pour la préparation à l’accouchement, l’accompagnement des traitements oncologiques, par des coach pour l’entraînement mental des sportifs de haut niveau.
Sa reconnaissance par un diplôme d’État est en cours d’étude.

Dans quel cas s’adresser à un sophrologue ?

Pour toutes les situations génératrices de stress : prise de parole en public, examens, entretiens difficiles, maternité. Mais aussi, insomnie, anxiété, manque de confiance en soi, problèmes de concentration, de motivation, sentiments d’échec, tensions, douleurs physiques…. Mais attention un sophrologue ne saurait régler un problème de dépression. La meilleure chose à faire est d’abord de s’adresser à son médecin traitant, sauf pour la préparation à un événement.

La sophrologie a de très bons résultats avec les problèmes d’insomnie, d’estime et de confiance en soi ainsi que toutes les préparations à des évènements redoutés.

Quelle est la durée moyenne d’un traitement ?

En général 4 à 8 séances suffisent. Mais pour en garder les bénéfices les patients doivent s’entraîner régulièrement et avec détermination en appliquant les techniques apprises en séance.  C’est en répétant les exercices que l’on obtient les résultats escomptés.

Comment se passe la première séance ?

Lors de la première séance le patient expose l’objet de sa démarche et le sophrologue juge si la solution relève de ses compétences. Il lui explique le principe des séances, l’objectif et la façon d’y parvenir ainsi que le nombre de séances prévues et propose une petite relaxation.

Et les suivantes ?

Guidé par la voix du sophrologue, sans contact physique et grâce à des exercices de relaxation, le patient va pouvoir aller à la rencontre de lui-même. L’objectif est de lâcher prise pour laisser le corps libérer ses tensions et de reprendre contact avec des éléments positifs minorés, oubliés ou insoupçonnés qu’il possède. La relaxation met le patient dans un état de conscience modifiée qui va lui permettre de mémoriser des vécus positifs.

Il choisit mentalement des images qu’il pourra ensuite utiliser suivant les circonstances comme  «apaisantes », « valorisantes », « protectrices », « stimulantes »… Elles lui permettront de mettre à distance les facteurs perturbateurs ou de se préparer à accepter des évènements qu’il désire.

Les enfants peuvent-ils consulter ?

Oui absolument. Les séances sont plus courtes et plus ludiques qu’avec les adultes. L’enfant y trouve un cadre rassurant, un espace de liberté car il peut dire ce qu’il veut et ce qu’il ressent sans être jugé. Il y apprend à respecter son corps, à se détendre et découvre un mode de relation apaisée avec les autres. Certains lycées pratiquent la sophrologie pour aider leurs élèves en période d’examen. www.sophrologie-actualite.fr

Comment bien choisir son sophrologue ?

Soit le sophrologue vous a été chaudement recommandé par une personne de confiance, soit vous demandez la liste des praticiens de votre région en vous adressant  à une école formatrice* ou à l’un des 2 syndicats de sophrologues**. Lors du premier entretien vous devez vous sentir totalement en confiance avec le praticien. Si vous le lui demandez il doit pouvoir vous montrer son diplôme et n’oubliez pas qu’il est tenu au secret professionnel et doit suivre un code de déontologie.

Combien ça coûte ?

Cela dépend des sophrologues et des régions, comptez un prix moyen entre 40 et 55 € la séance.

Pour retrouver Regis Degrincourt :
www.vivre-maintenant.com

* CEPS Coordination des écoles professionnelles de sophrologie :  http://ecoles.sophrologues.fr
**Les syndicats de sophrologues : SSP : http://www.syndicat-sophrologues.fr
SNS  www.sophro.com

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mon Couple & Moi

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN