Comment faire lire les jeunes ? Les techniques des écrivains !

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Livres & DVD > Livres ados > Comment faire lire les jeunes ? Les techniques des écrivains !

Par le

SLPJ

Comment donner le goût de la lecture aux enfants ?

Comment intéresser les enfants à la lecture ? A l’occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, nous vous donnons les astuces de quatre écrivains, réunis cet été lors du festival America de Vincennes, pour inciter les jeunes à lire.

Y a-t-il des techniques d’écriture pour faire lire les enfants ?

Il y a bien sûr les techniques d’écriture. « Pour des lecteurs de 8-12 ans, je fais des phrases courtes, n’utilise pas trop de subordonnées… mais le plus important, c’est de se concentrer sur l’histoire ! », explique l’écrivain franco-cubain Joel Franz Rosell (1). Un avis partagé par l’auteur de science-fiction Paolo Bacigalupi (2). Selon lui, il n’y a pas tant de différence entre écrire à destination des enfants, adolescents ou adultes : l’important, ce sont les histoires racontées et les personnages mis en scène ! « Il est important de savoir pour qui on écrit mais les personnages n’ont pas besoin d’être des ados pour que les jeunes s’y identifient. L’important est ce qu’ils incarnent ! », résume-t-il.

Utiliser tous les outils pour attirer les petits

Le goût de la lecture peut s’inculquer tôt et c’est le but de David Bouchard (3), auteur québécois de nombreux albums. « Je rends mes livres accessibles à tous par la musique et les illustrations. J’utilise tout ce que je peux pour attirer le jeune lecteur : la poésie, la prose, l’humour, des phrases pas trop difficiles… C’est à moi d’essayer de créer un livre pour ces enfants qui n’aiment pas ou n’arrivent pas à lire ! »

Faire passer des messages aux ados

Delia Sherman est une auteure américaine. Dans Le Labyrinthe vers la liberté (4), elle raconte l’histoire d’une adolescente qui voyage dans le temps et se retrouve esclave dans une plantation de canne à sucre. « J’aime mêler le réel et le fantastique. La magie est une métaphore qui permet de parler de beaucoup de choses ! », explique-t-elle. « Cela permet d’aborder dans nos romans des questions sérieuses, des questions sur la société sans brusquer les lecteur sur des sujets clivants », ajoute Paolo Bacigalupi. Tous les deux sont d’accord : la littérature jeunesse peut réellement faire réfléchir les ados sur les sujets de société. A une condition, exprimée par Delia Sherman : « Les enfants n’aiment pas la morale. Si nos livres ne sont pas distrayants, ils ne nous lisent pas et n’entendent pas notre message. »

(1) La légende de Taïta Osongo (éd. Le Rouergue) – 10 € – A partir de 8 ans
(2) Zombie ball (éd. Au Diable Vauvert) – 15 € – A partir de 12 ans
(3) Le Capteur de Reves et les Sept Tentations + CD (éd. Plaines Canada) – 22 € – A partir de 6 ans
(4) Le labyrinthe de la liberté (éd. Hélium) – 14,50 € – A partir de 10 ans

2144_SLPJ_SALON14_PRESSEkit_A4_Mise en page 1Le festival du livre et de la presse jeunesse de Montreuil
Du 26 novembre au 1er décembre 2014, c’est la fête du livre à Montreuil (93). Au programme, des milliers de livres à découvrir, des dizaines d’auteurs et illustrateurs à rencontrer pour une petite dédicace, une exposition à visiter et des ateliers pour petits et grands.
Entrée à 4 € pour les adultes, gratuite pour les moins de 18 ans.
Plus d’infos surwww.salon-livre-presse-jeunesse.net

A lire aussi :

Des livres pour découvrir la guerre de 14-18
Des livres pour les filles qui veulent faire comme les garçons
10 beaux albums à offrir à Noël
Récits d’enfants du bout du monde

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN