Cours de soutien scolaire : comment motiver mon enfant ?

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Cours de soutien scolaire : comment motiver mon enfant ?

Par Anna Spaar le

garçon triste assis à côté pile de cahiers

L’année scolaire vient de démarrer, et déjà, vos bonnes résolutions de parents zen se sont évanouies ? Les premières notes de vos ados sont tombées, et ça n’est pas glorieux… Autant prendre le taureau par les cornes dès maintenant pour que leurs résultats scolaires ne descendent pas tout schluss avant la fin du premier trimestre. Pour mettre toutes les chances de leur côté, une solution : les inscrire à des cours de soutien scolaire. Oui, mais reste encore à les motiver… Nos conseils.

D’abord, votre ado a-t-il vraiment besoin d’aide ?

La rentrée scolaire à peine passée, on met un peu la pression aux parents avec la Journée nationale du refus de l’échec scolaire, qui a lieu chaque année le 21 septembre. Il faut dire que la crise sanitaire, les confinements et les fermetures de classes n’ont pas améliorés le niveau scolaire des élèves. Résultat : aujourd’hui, un élève sur quatre a désormais recours à des cours de soutien scolaire pour se remettre à niveau. Pour autant, votre ado a-t-il de réelles difficultés ? Dans son travail et ses résultats, quels sont les signes qui vous laissent penser qu’il aurait besoin de cours particuliers ? Ces cours de soutien se motivent-ils par une difficulté réelle ou l’anticipation d’un besoin éventuel, ou tout simplement par un stress parental ? Il est important de bien clarifier la situation et de savoir si votre adolescent rencontre bien des difficultés qui pourraient impacter son année scolaire et peut-être son orientation, en particulier au lycée. Et surtout, il est important d’engager un dialogue avec lui, et de ne pas lui imposer une décision unilatérale qui risque alors d’être contre-productive.

Comprendre son manque de motivation

Il est évident que votre ado ne sautera pas de joie à l’idée de prendre des cours de soutien scolaire sur son temps libre. Mais parfois, son manque de motivation tient à une raison plus profonde. Souvent, ses difficultés le renvoient à son estime de soi. Il aimerait pouvoir s’en sortir seul, sans l’aide de personne. Il estimera alors qu’en travaillant plus, il dépassera ses difficultés. Beaucoup d’élèves pensent qu’en acceptant une aide extérieure, ils vont se dévaloriser par rapport aux autres, passer pour « moins intelligents » parce qu’ils prennent des cours de soutien. A vous de rassurer votre adolescent et de lui faire comprendre qu’au contraire, en l’aidant à surmonter ses difficultés, les cours de soutien lui permettront de s’affirmer et de gagner confiance en lui.

Trouver le soutien scolaire qui le motivera

Regarder son travail et ses résultats avec votre ado, avec bienveillance, lui permettra de reconnaître ses besoins. Il importera ensuite de trouver avec lui le type de soutien scolaire qui lui conviendra le mieux, et surtout le professeur avec qui il se sentira en confiance et qui saura le motiver. Soutien scolaire à domicile avec un professeur particulier, cours de soutien en groupe en passant par un organisme spécialisé, cours de soutien en ligne… vous aurez le choix. Le soutien scolaire à distance peut-être un bon compromis pour les ados. Moins contraignants, plus connectés, les cours de soutien à distance sont une solution qui en outre permet une certaine flexibilité. Des plateformes comme Superprof, permet aux élèves de choisir leur professeur idéal. Grâce à son algorithme, la plateforme permet à chaque élève de découvrir les profils de professeurs correspondant au plus juste à leur demande. Par ailleurs, bien plus que des cours de maths ou de langues, Superprof propose également des cours de danse, de cirque, de codage, de poterie… Vous motiverez peut-être encore plus votre ado en lui proposant de prendre aussi des cours un peu plus fun…

Quelle que soit la formule choisie, lorsqu’après un premier cours de soutien, votre ado se sentira plus à l’aise, valorisé et encouragé, il s’y engagera volontiers.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Effectivement, l’enfant qui reçoit du « soutien scolaire » se sent dépendant de ses parents, que l’aide soit interne ou externe.
    En particulier à l’adolescence, quand ce qu’on leur demande au collège, puis au lycée, devient de plus en plus complexe.
    Ils peuvent craindre de ne pouvoir jamais se débrouiller seul.
    A cela on peut leur dire que chacun a des besoins différents, et qu’il faut s’accepter tel que l’on est, et que les choses peuvent évoluer rapidement.

Les commentaires sont clos.

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN