Cars 3, un troisième volet qui séduira aussi les ados

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Cars 3, un troisième volet qui séduira aussi les ados

Par le

Affiche Cars 3

La célèbre voiture parlante et pensante refait vrombir son moteur dans CARS 3, le troisième volet de la franchise d’animation américaine. Un film, en salles à partir du 2 août, dans lequel notre Flash McQueen planétaire, frappé par l’échec, va devoir se remettre en question…

CARS 3 : l’histoire

L’heure est décidément au dégagisme, dans le joli monde des dessins animés comme en politique ! Roi incontesté du circuit de la Piston Cup depuis des années, Flash McQueen voit en effet soudain arriver sur ses terres de champion toute une génération de jeunes cracks au fuselage supersonique, notamment le rugissant Jackson Storm, dont l’arrogance n’a d’égale que ses performances.

Bientôt, les défaites vont s’enchaîner pour notre héros et elles se doubleront par la suite d’un très grave accident, qui le laissera gravement endommagé et le plongera dans la déprime pendant des mois. C’est l’affection de Sally, auquel il est tendrement lié, qui l’amènera à sortir de sa morosité. Histoire de reprendre l’ascendant et montrer qu’il n’est pas fini, Flash va alors accepter de prendre le chemin d’un centre d’entrainement ultra-moderne où il sera soumis à un coaching très différent de celui auquel il était habitué, aux côtés de la survolté Cruz Ramirez.

A partir de quel âge ?

Si ce CARS 3 séduira les enfants dès 6-7 ans, il devrait charmer aussi les plus grands, voire les ados ainsi que leurs parents car il soigne la forme comme le fond.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Cars 3, qui promet d’être le dernier avatar de la série, a clairement voulu changer de braquet avec ce long-métrage et ne plus limiter son public aux tout-petits.

Copyright 2017 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Oui, les séquences de course et de vitesse sont toujours fidèles au poste. Comme les inévitables gags autour de Martin, le copain-camion de Flash McQueen (néanmoins plus rares que dans Cars 1 et 2). Mais l’essentiel est ailleurs. Car loin d’être aussi « bébé » qu’il n’en a l’air, cet ultime volet nous livre un double message sur la nécessaire transmission des valeurs.

D’abord en faisant revenir Flash Mc Queen auprès des amis de toujours de Doc Hudson, son défunt mentor qui lui a tout appris des ficelles de son métier. Puis en amenant notre numéro 95 à prendre sous son aile Cruz Ramirez, la débutante surdouée qui a toujours rêvé de devenir professionnelle…

Copyright 2017 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

L’émotion est par ailleurs une véritable composante du film, entre la descente aux enfers et la rédemption de Flash McQueen, la révélation de la vocation avortée de Cruz et le passage de relais entre eux. Visuellement, le pari est également très réussi : on applaudit tout spécialement les scènes où nos deux bolides se livrent bataille sur la plage comme celle de leur voyage au long cours à travers les Etats-Unis.

Réalisé par : Brian Fee
Avec les voix françaises de : Guillaume Canet, Alice Pol et Cécile de France
Genre : Animation
Sortie au cinéma : le 2 août 2017
Durée : 1h48
A partir de : 6 ans

 

CONCOURS : A gagner des invitations et des goodies du 19 au 30 juillet 2017 dans l’espace Concours !

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN