Design et confort : Les critères essentiels pour choisir un appareil auditif

Blog Design et confort : Les critères essentiels pour choisir un appareil auditif

Par Nathalie Brunissen le

prothèse auditive que choisir

La surdité est un handicap invisible qui affecte toutes les générations. Les problèmes d’audition sont souvent considérés, à tort, comme un problème lié au vieillissement qui concernerait uniquement les personnes âgées. Une étude CSA de 2022 sur la santé auditive des enfants entre 3 et 10 ans a ainsi montré que pour 42 % des parents, les problèmes auditifs demeurent un sujet tabou. Sans parler des jeunes entre 15 et 24 ans, qui selon l’Inserm sont 6 % à être concernés par une perte auditive significative. La presbyacousie survient aussi parfois dès la cinquantaine. Les idées reçues autour de l’appareillage ne sont pas pour rien dans le diagnostique tardif. Et être appareillé n’est pas une honte. Alors comment choisir un appareil auditif qui soit à la fois performant, confortable et esthétique ? Nos conseils dans cet article.

Selon Denis le Squer, directeur général de la Fondation pour l’Audition, les surdités sont « un handicap qui peut être douloureux, aggravant l’isolement, la solitude, affectant non seulement la qualité de vie, mais pouvant accroître le risque de déclin cognitif s’il n’est pas pris en charge à temps ». Et pourtant des freins perdurent sur l’appareillage, notamment des enfants et des jeunes adultes, mais aussi des jeunes seniors. Avec un impact négatif sur les apprentissages scolaires, le développement cognitif et l’adaptation sociale chez l’enfant. Ou une altération de la mémoire, des capacités d’attention voire même du langage chez les plus de 65 ans. Et pourtant, la majorité des personnes équipée d’un appareil auditif reconnaissent qu’être appareillé a changé leur vie. Outre sa performance, le confort et le design sont des critères à prendre en compte au moment de choisir un appareil auditif. On vous aide à y voir plus clair… pour mieux entendre.

Choisir un appareil auditif en fonction de sa taille et de son esthétisme

Comme vu plus haut, les troubles de l’audition, et par conséquent l’appareillage auditif peut concerner toutes les générations, depuis les jeunes enfants jusqu’aux personnes âgées. Il existe donc un large choix d’appareils auditifs adaptés à chacun. La conception ergonomique d’une aide auditive doit être parfaitement adaptée à la taille et la forme d’oreille de chacun pour être confortable, et discrète. Certains appareils sont conçus pour s’ajuster parfaitement derrière l’oreille, tandis que d’autres, plus discrets, sont insérés dans le canal auditif. Les contours d’oreille sont en général conseillés pour les personnes ayant une perte auditive importante, ou une mauvaise dextérité, les piles étant plus maniables. Les micro-contours, qui se distinguent par l’écouteur qui se place directement dans l’oreille, plus discrets, remportent un succès grandissant. Enfin, quasiment invisibles, les intra-auriculaires, créées à partir d’un moulage du conduit auditif, sont indiquées pour une perte d’audition légère à moyenne. Elles conviendront tout particulièrement aux jeunes ou aux plus de 50 ans ressentant des troubles auditifs légers mais inconfortables.

Si personne n’a envie qu’on remarque qu’on est appareillé, plus on est jeune, plus la surdité sera vécue comme un handicap… à cacher autant que possible. La prothèse auditive choisie devra donc se faire la plus discrète possible pour ne pas créer d’inconfort, ni de complexes, en particulier chez les enfants et les jeunes adultes.

que choisir appareils auditifs

Presbyacousie : trouver la solution adaptée à chacun

Une aide auditive ne vous donnera pas des oreilles « neuves ». Un appareillage permet de récupérer 60 % à 70 % de son acuité auditive, d’où une nécessaire prévention chez les plus jeunes. Gilles Kultcheyan, audioprothésiste indépendant, insiste sur ce point dans 60 Millions de Consommateurs* : « ça n’est pas l’appareil qui fait la différence, mais ses réglages et le suivi ». Les prothèses auditives doivent donc être ajustables pour répondre aux besoins auditifs individuels de chacun. On doit pouvoir en régler le volume et la sensibilité aux sons environnants.

Les audio-prothèses actuelles permettent d’isoler les niveaux de fréquence et de les amplifier différemment selon les types de déficience auditive. Elles sont capables d’analyser l’environnement sonore afin de sélectionner le meilleur équilibre de restitution du son. Pour un appareillage parfaitement adapté à chacun et qui assure un confort optimal, l’audioprothésiste l’ajustera en fonction de son mode de vie et de son environnement. Le confort acoustique est crucial pour assurer une expérience d’écoute agréable. Les appareils auditifs utilisent aujourd’hui des technologies avancées pour reproduire le son de manière claire et naturelle, minimisant ainsi la fatigue auditive et la distorsion. Il est important de consulter son spécialiste de l’audition au moindre inconfort auditif afin qu’il réajuste l’appareil pour se reconnecter aux autres, ou pour ne plus subir un très inconfortable brouhaha.

appareil auditif enfant

Facilité d’utilisation pour encourager l’appareillage

Il est essentiel pour les personnes souffrant d’une perte auditive que leurs appareils soient faciles d’utilisation, sous peine de vite les amener à s’en passer, et à se couper un peu plus du monde. Beaucoup des aides auditives fonctionnent encore sur piles. Et qui n’est pas tombé en panne de pile un jour ou l’autre, replongeant instantanément dans une surdité handicapante et inconfortable ?  Les appareils auditifs rechargeables sont une alternative. A savoir toutefois, les chargeurs de prothèses auditives ne sont pas (encore) pris en charge par l’Assurance Maladie, contrairement aux piles qui sont en partie remboursées.

Autre innovation technologique qui facilite l’utilisation des prothèses auditives, certaines peuvent aujourd’hui être connectées à un smartphone pour faciliter leur réglage. Les plus jeunes apprécieront. L’intelligence artificielle devrait également faciliter les ajustements nécessaires avec des dispositifs plus performants, permettant par exemple de réduire le brut de fond, de distinguer la parole du bruit, et d’identifier les sources sonores sur lesquelles la personne se concentre afin d’effectuer des réglages en temps réel. Des innovations qui devraient grandement améliorer la vie des personnes appareillées.

Vous l’aurez compris, les troubles auditifs concernent aujourd’hui les jeunes et les moins jeunes. Etre équipé d’un appareil auditif n’est plus tabou, et les équipements sont de plus en plus performants. Pour vivre son appareillage sans complexe, il suffit d’être bien accompagné pour trouver celui qui sera le plus adapté à votre oreille et à votre mode de vie.

*60 Millions de Consommateurs n°584, octobre 2022

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN