Le Voyage d’Arlo : plongée dans la psychologie de l’enfant

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Le Voyage d’Arlo : plongée dans la psychologie de l’enfant

Par le

3D BD LE VOYAGE D'ARLOLe Voyage d’Arlo sera disponible en vidéo à partir du 6 avril. Mettant en scène des thématiques fortes et chères aux yeux de Disney, le film nous plonge aussi dans la psychologie de l’enfance. Pour expliquer ce lien entre l’évolution du personnage d’Arlo et la construction de l’enfant, Cécile Viénot, psychologue spécialisée dans le travail thérapeutique auprès des enfants, nous livre quelques éléments de réflexion.

Le Voyage d’Arlo : entretien avec Cécile Viénot, psychologue pour enfants

Dans un monde où l’astéroïde provoquant la disparition des dinosaures n’a jamais touché la Terre, un jeune apatosaure va s’engager, bien malgré lui, dans un voyage initiatique à la recherche de sa famille.

« Ce film est un voyage dans l’enfance, de l’éveil du jeune enfant qui s’émerveille devant chacune de ses découvertes à son autonomisation et aux peurs qui y sont inhérentes. Il met également l’accent sur les processus d’identification que l’enfant met en place au sein de sa famille pour grandir, et le rôle des pairs dans l’émancipation familiale. »

La famille est un des sujets clés du film, notamment le rôle des parents auprès de leurs enfants. Arlo est un jeune dinosaure fragile, peureux et qui doute de ses capacités. Mais son papa ne va pas cesser de l’encourager pour lui redonner confiance en lui et pour qu’il puisse s’épanouir.

« En voyant la confiance que ses parents lui portent, l’enfant peut essayer et accepter de se tromper ou de ne pas réussir. Même face aux échecs que l’enfant rencontre dans son processus de développement, il a besoin de sentir que ses parents gardent complètement confiance en lui, et l’encourage encore et toujours. La reconnaissance de ses efforts dans le regard et le discours de ses parents permettra à l’enfant de dépasser ses angoisses. »

Au milieu d’un frère et d’une sœur qui se débrouillent bien mieux que lui, notre héros va chercher à s’imposer tant bien que mal au sein de son foyer pour avoir la reconnaissance de sa famille.

« La fratrie est un lieu de rivalités où chaque membre se dispute l’amour parental. Se posent toujours, entre frères et sœurs, des questions cherchant à savoir celui qui a été le plus désiré, celui qui est le plus aimé. Difficile pour les enfants de croire que les parents ont suffisamment d’amour pour aimer tous leurs enfants. C’est d’ailleurs aux parents de rassurer leurs enfants sur leur capacité à se partager entre chacun d’eux, à être présent pour chacun d’eux. »

Par la suite, le jeune apatosaure se retrouvera seul et va devoir devenir autonome afin de survivre dans un monde hostile. Arlo va alors s’engager dans un voyage pour regagner son foyer, au cours duquel il va rencontrer Spot, un petit humain avec qui il va se lier d’amitié. Cette amitié va avoir une importance capitale dans l’épanouissement de notre jeune dinosaure qui va devoir apprendre à faire confiance à quelqu’un d’une autre espèce et qui ne vit pas du tout de la même manière que lui.

« Au-delà de la cellule familiale, les amis vont très vite jouer un rôle important dans la construction identitaire de l’enfant. De nouveaux modèles s’offrent à lui, qui jusque-là ne se référait qu’au modèle parental et éventuellement à ses frères et/ou sœurs ainés. L’enfant découvre qu’un autre est capable de choses que lui-même ne parvient pas à faire. Cela lui donne l’envie de les accomplir à son tour. L’identification est très forte et ce lien permet de prendre confiance en soi, et de s’émanciper.»

Tout au long de son périple, Arlo va faire la rencontre de nombreux prédateurs et faire face à de nombreux évènements effrayants pour un petit dinosaure. Pour regagner son foyer, il va être confronté à ses peurs et devra les surpasser pour avancer.

« La peur, avant d’être handicapante ou vécue comme un défaut, nous permet d’être vigilant et donc de nous protéger. Vient le jour où l’enfant doit apprendre à affronter ses angoisses seul. Il pourra y parvenir en s’appuyant sur les encouragements et conseils que ses parents lui auront prodigué et qu’il aura intériorisé en lui. En apprenant à faire par lui-même, l’enfant se rend compte aussi de son potentiel et prend de plus en plus confiance en lui. »

CONCOURS : du 30 mars au 13 avril 2016, à gagner des DVD et des figurines de Spot dans l’espace Jeux-concours !

Le Voyage d’Arlo, en DVD le 25 mars 2016, 22,99 €. Commander
Le Voyage d’Arlo – Le roman du film, en Bibliothèque Rose. Pour les 8-10 ans. 5 €. Commander

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN