Famille recomposée : comment éviter les conflits entre enfants ?

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Famille recomposée : comment éviter les conflits entre enfants ?

Par le

Familles recomposées : éviter les conflits entre les enfantsParlons d’un des aspects « modèle » de la famille recomposée : les conflits entre les enfants ! Il est évidemment très délicat et assez complexe de faire cohabiter – à temps plein ou à temps partiel – des enfants jusque-là étrangers, qui doivent de surcroit partager leur espace mais surtout leur parent. Accepter de partager son parent n’est-il finalement pas une problématique de chaque fratrie ? Pour éviter les conflits entre vos enfants, mettez-vous à leur place et plongez dans vos souvenirs d’enfance.

Une des phrases que je répète souvent : la famille recomposée est un exemple pour les familles classiques ! Car pour faire fonctionner une famille recomposée, il est important de suivre certaines règles qui finalement devraient être appliquées à TOUTES les familles. En famille recomposée, rien n’est acquis. Donc les dysfonctionnements sont flagrants, ce qui n’est pas le cas dans une famille « normale » dans laquelle on part du principe que tout est « normal ». Hier encore j’entendais mes belles-filles se chamailler « Non ! C’est MON Papa ! » et pourtant, elles ne doivent « partager » leur père qu’entre vraies soeurs.

1. Attention – Amour – Affection

Connaissez-vous cette expérience faite sur un bébé singe qui s’est laissé mourir par manque d’affection malgré la nourriture qui lui était mise à disposition ? Alors qu’un autre, sans nourriture, mais avec une présence maternelle a survécu… Cela en dit long sur les besoins primaires d’un enfant.

Un enfant usera de TOUTES les stratégies possibles pour attirer votre attention, même s’il doit vous mettre en colère pour cela.

Mon Conseil : privilégiez des moments de qualité et en tête-à-tête avec chacun de vos enfants régulièrement.

2. Partager – Communiquer

Le dialogue et le partage sont trop souvent absents dans les familles que je rencontre et pas seulement les familles recomposées. Dernièrement, je recevais un garçon de 11 ans avec son père et j’étais stupéfaite de constater que les sujets abordés devant moi ne l’avaient probablement jamais été précédemment.

Un enfant développera sa perception du monde selon ses ressentis et les agissements de ses parents.

Mon conseil : créez des espaces de communication avec vos enfants. Vous serez surpris de ce qu’ils peuvent exprimer et de leur façon de voir la vie. Profitez aussi de ces moments-là pour parler un peu de vous avec eux pour leur permettre de faire des liens entre ce qu’ils perçoivent de vous et ce que vous faites vraiment.

3. Accepter de partager

La plus grande leçon d’une fratrie – recomposée ou non – est d’apprendre le partage et la bienveillance entre les êtres humains. Comment trouver sa place dans notre vie sans d’abord trouver sa place dans la fratrie et auprès de nos parents ?

Un enfant construit son estime personnelle et sa confiance en lui aussi en fonction de la place qu’on lui donne et vis-à-vis des autres enfants de la maison.

Mon conseil : souvenez-vous à quel point vous cherchiez l’attention et la reconnaissance de vos parents. Souvenez-vous à quel point vous aviez besoin d’avoir une place et d’être considéré de manière égale avec vos frères et soeurs. Que pourriez-vous faire de différent avec les enfants de votre foyer ?

Réagissez à cet article en postant un commentaire !

Vous aimeriez réagir à ces conseils ou peut-être ajouter votre vision des choses et savoir quelles seraient les 3 étapes pour atteindre un meilleur équilibre dans votre famille ? Réservez un entretien privé et gratuit avec Ombeline Becker.

A lire aussi :

Etre père et vivre avec les enfants de l’autre
Famille recomposée : la place du beau-parent
Garde alternée ou droit de visite : quelle meilleure solution pour vos enfants ?
Vers une systématisation de la garde alternée ?

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Ombeline Becker

    Chère Fanny, merci de votre commentaire ô combien vrai ! Je dis souvent que la famille recomposée est un modèle pour les familles nucléaires. Au plaisir de vous lire et de vous entendre bientôt. Ombeline

  2. Quel bel article! Plein de bon sens et d’évidence… Ma famille « actuelle » n’est pas recomposée, mais je trouve quand même des ressources dans cet article qui peut s’appliquer aux frères et soeurs en général. J’ai 4 enfants, et ce n’est pas toujours facile pour la dernière qui est bien plus jeune que les autres. (On nous prend d’ailleurs souvent pour une famille recomposée à cause de ce décalage!)En tout cas, merci Ombeline pour ce que vous faites, la famille est un défi qui nous fait grandir continuellement, et un soutien est parfois salutaire!
    A bientôt
    La Fannette

  3. Je participe avec plaisir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN