L’industrie du jouet va-t-elle vers davantage de citoyenneté ?

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Jeux & Jouets > L’industrie du jouet va-t-elle vers davantage de citoyenneté ?

Par le

A l’approche de Noël, force est de constater que les poupées et autres figurines qui peuplent nos rayons sont souvent très stéréotypées. Et ne font pas beaucoup de place à la différence. Ni au handicap. A quand un univers du jouet plus fidèle à ce qu’est le monde d’aujourd’hui ? Le point sur la question.

playmobil-handicape

Sous l’impulsion de Toys Like Me, Playmobil a lancé une gamme de poupées handicapées

Une représentation du handicap encore timide

Dans l’univers enchanté des jouets de nos bambins, l’humain est souvent idéalisé. Effacés bourrelets, capitons, calvitie et problèmes cutanés. Oubliés les handicaps. Les créatures de plastique qui squattent nos magasins et les chambres de nos rejetons n’ont souvent pas grand-chose à voir avec ce qu’est la société actuelle, dans sa multiplicité.

Certaines initiatives réussissent cependant à faire changer la donne, à pas très menus… Comme Toy like me ( « Un jouet comme moi »), mouvement lancé mi-avril au Royaume-Unis et fondé par trois mamans britanniques. Il « incite l’industrie à donner une représentation positive du handicap » pour les 150 millions d’enfants concernés  dans le monde (il compte déjà plus de 26 000 like sur sa page Facebook).

Playmobil lance des figurines en situation de handicap

Sous son impulsion, la célèbre « maison » allemande Playmobil a annoncé en juin dernier qu’elle allait commercialiser des figurines de personnes en situation de handicap. Des produits dont les bénéfices seront reversés à des organismes de bienfaisance. « Nous avons toujours pris en compte les avis des enfants et fans à travers le monde. Et nos jouets en sont le reflet. La campagne Toy Like Me a été inspirante pour nous. Nous avons écouté notre public et décidé d’offrir notre soutien inconditionnel. Nous avons reçu beaucoup de commentaires très positifs de la part d’aides pour enfants sourds, nous disant combien nos jouets stimulaient leur apprentissage et leur créativité. Nous sommes donc très heureux de soutenir leur représentation…» a déclaré le porte-parole de la marque. Elle compte en outre en intégrer plus régulièrement dans ses prochaines gammes.

Quant à la diversité des couleurs de peau chez Playmobil, annoncée comme une révolution en 2014 par le journal Libération, qui titrait sur l’arrivée du premier bonhomme noir dans leurs boîtes, elle est une réalité depuis 1978… Autant pour le célèbre quotidien qui aurait mieux fait de vérifier ses sources !

Une prise de conscience encore insuffisante

Makies-poupee-handicapees

Au Royaume-Uni, la marque Makies a lancé des poupées malentendantes, malvoyantes…

Toujours outre-Manche, le fabricant de poupées Makies propose des modèles dits « handicapés ». Eva, fillette qui est censée avoir six ans, adore chanter et danser. Elle a la particularité d’être malvoyante. Hetty, qui raffole des travaux manuels et du trampoline, est malentendante. Elle est vendue avec son appareil auditif, en rose flashy très girlie, s’il vous plait ! Makies donne aussi la possibilité, grâce à son service Create a Makies, de personnaliser sa poupée. Par exemple avec une tache de naissance sur le visage.

mattel_lance_une_barbie_chauve

Aux U.S., Mattel a créé une Barbie chauve pour les enfants atteints de cancers

Même Mattel s’y met. Barbie, sa star planétaire, a souvent été décriée. Avec son ultra-blondeur et ses mensurations d’extra-terrestre, la poupée offre une image de la femme à laquelle il est impossible de se conformer. Mattel a lancé aux Etats-Unis une poupée chauve.  Afin que les petites filles ayant perdu leurs cheveux à cause d’une chimiothérapie puissent s’identifier à elle. Cela sur l’insistance de Jane Bingham, mère du New-Jersey qui a fédéré derrière elle en 2012 plus de 155 00 soutiens. Aujourd’hui cette poupée est produite en série. Et distribuée dans les hôpitaux d’oncologie aux Etats-Unis et au Canada. Cette Barbie avec perruques, chapeaux et foulards n’est toutefois pas disponible à l’achat car Mattel est à « mal à l’aise » avec l’idée de la vendre.

La preuve que la sphère du jouet n’a pas encore bien intégré ce type de réalité. Et que le chemin à parcourir pour que les différences y soient vraiment « visibles » est encore long.

Lire aussi :
Noël 2015 : le plein d’idées cadeaux pour les enfants
Les Etoiles du Jouet 2015 : les jeux et jouets préférés des parents et des enfants
Box Plus Plus 3en1 : 1 boîte, 3 constructions
Des jeux et des jouets à créer, à assembler et à décorer
Loisirs créatifs pour enfants : la folie des bracelets
Une Tour Effeil géante à colorier et à monter
Jeux de société spécial famille
Jeux d’observation et de rapidité pour toute la famille

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN