Quel type de crèche choisir pour mon enfant ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Quel type de crèche choisir pour mon enfant ?

Par Lola Payet le

quel type de crèche pour mon enfant

Avant même la naissance de leur enfant, et bien souvent dès l’annonce de la grossesse, les parents doivent commencer à s’enquérir d’un mode de garde pour bébé. Par souci de sociabilisation, et peut-être aussi par contraintes budgétaires, vous avez opté pour la crèche. Outre les crèches municipales, pour lesquelles la demande est forte, on voit se développer depuis quelques années d’autres types de structure d’accueil collectif de jeunes enfants : les crèches collectives, les micro-crèches, les crèches d’entreprise, les crèches parentales… Alors quelle solution choisir ? Quels critères prendre en compte pour trouver le mode de garde le plus adapté à votre organisation familiale ? Petit tour d’horizon des différentes catégories de crèches qui existent.

La crèche collective

C’est la solution vers laquelle se tournent la plupart des parents dans un premier temps. Parce qu’ils veulent que dès son plus jeune âge, leur bébé soit habitué au contact d’autres enfants. Parce que c’est une solution rassurante, le personnel de ces crèches collectives étant constitué de professionnels de l’enfance (médecins, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture). Pour l’aspect pratique, parce que les crèches collectives sont souvent proches du domicile. Sans oublier l’aspect financier, car c’est une solution peu coûteuse.

Mais trouver une place en crèche collective n’est pas chose facile, et pour le coup, mieux vaut s’y prendre très en avance. Vous devrez donc faire une pré-inscription auprès de votre mairie ou des services en charge de la petite enfance dès l’annonce de la grossesse. Vous pourrez aussi inscrire votre enfant auprès d’une association proposant des structures de garde collectives, en veillant à ce qu’elle soit conventionnée pour bénéficier des aides pour alléger les frais de garde. Vous voulez que votre tout-petit sociabilise, mais dans un environnement plus restreint ? Optez pour la mini-crèche, qui offre les mêmes caractéristiques qu’un établissement collectif, mais accueille 10 enfants tout au plus, contre une soixantaine.

À savoir : les horaires de ces structures collectives correspondent le plus souvent aux horaires de bureau. Si vous avez besoin de plus de flexibilité, ou si vos horaires de travail sont particuliers, ça n’est pas la meilleure solution de garde.

La crèche familiale

Le principe ? Votre enfant est gardé par une assistante maternelle agrée à son domicile, seul ou avec d’autres enfants. Une ou deux fois par semaine, l’assistante se rend dans les locaux de la crèche familiale, gérée par la commune ou par une association, et contrôlée par la protection maternelle infantile (PMI). Des professionnels de l’enfance (médecin, puéricultrice…) sont là pour répondre à ses questions et contrôler que tout se passe bien avec votre tout-petit. La crèche familiale est aussi un lieu où votre nounou pourra rencontrer d’autres gardes d’enfants, et votre bébé d’autres petits copains avec qui il pourra sociabiliser. Une solution de garde idéale pour les parents qui ne veulent pas plonger bébé de suite dans la vie en collectivité, qui souhaitent un accueil plus personnalisé, mais un encadrement rassurant.

À savoir : les assistantes maternelles agréées en crèche familiale sont employées par la commune ou l’association de laquelle elles dépendent. Vous serez donc déchargés de toute démarche administrative.

La crèche parentale

La crèche parentale est une structure créée et gérée par une association de parents, mais sous le contrôle de la protection maternelle infantile (PMI). Les enfants sont pris en charge par des professionnels de l’enfance comme dans tout autre type de crèche. Mais les parents participent activement à la garde des enfants, et doivent se rendre disponibles environ une demi-journée par semaine. Les jeunes enfants sont donc gardés dans une ambiance familiale, ce qui est rassurant à la fois pour eux et pour les parents.

À savoir : si les horaires sont généralement plus souples que dans une crèche collective, vous devrez quand même pouvoir assurer votre participation régulière, donc être souple également par rapport à vos horaires de travail.

La crèche d’entreprise

Autre catégorie de crèches qui se développe depuis quelques années, les crèches inter-entreprises. Elles accueillent les enfants du personnel d’entreprises ou d’administrations publiques au sein même de leurs locaux, ou à proximité. Ce type d’établissement peut accueillir les enfants du personnel de plusieurs entreprises du quartier ou de l’immeuble. Plus besoin de courir déposer vos tout-petits à droite ou à gauche avant d’aller au travail, ce qui vous fera gagner un temps certain. Et moins de stress si vous avez du mal à boucler vos journées, les horaires d’une crèche d’entreprise sont généralement plus larges qu’une crèche municipale. Là aussi, vos boutchous seront pris en charge par un personnel qualifié. Pour en bénéficier (si votre employeur vous en propose une, évidemment), faites une demande auprès du service RH.

À savoir : vous pouvez occasionnellement bénéficier des services d’une crèche d’entreprise située dans votre quartier, même si vous ne faites pas de l’entreprise en question. Renseignez-vous.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN