Bien protéger la peau des enfants au soleil

Petite fille en train de nager dans la piscine en plein soleil

Vacances au soleil : attention danger ! 80 % des cancers de la peau chez l’adulte sont dus à une exposition excessive ou mal protégée avant l’âge de 14 ans. Chaque année, on enregistre 10 % de mélanomes en plus, soit 8 500 nouveaux cas en 2010. D’où l’importance d’habituer ses enfants dès le plus jeune âge à adopter des comportements responsables face au soleil. Et c’est là que vous devez, vous parents, vous conduire en parents responsables.

Le docteur Oliveres Ghouti, dermatologue, nous donne quelques conseils pour profiter de l’été sans danger et bien protéger la peau des enfants du soleil.

Quel est le plus d’une crème solaire spéciale enfant par rapport à une crème normale ?

Pour les enfants, on choisit une crème solaire avec des filtres solaires peu allergisants ou pas de filtres solaires, qui sont alors remplacés par des écrans minéraux.

Mais la prudence est de mettre au moins un tee-shirt à son enfant sur la plage. On commence à voir des enfants avec des vêtements anti-U.V. Les enfants sont contents, en général, surtout les garçons, car ça ressemble à une petite combinaison de surf.

L’enfant n’est pas sensible au côté social du bronzage. Si on arrive à lui expliquer dès son plus jeune âge que le soleil c’est bien à petites doses, quand il aura 14 ans, il sera à peu près éduqué. S’ils ont pris les bonnes habitudes tout jeunes, Les enfants adopteront les bons comportements une fois adultes. Comme pour le reste, c’est une question d’éducation.

Faut-il toujours appliquer une crème solaire SPF50 aux enfants ?

Il existe des gammes enfants avec des indices 30 et 50. Entre les deux gammes, il existe une différence de seulement 5 % des U.V. Le problème, ça n’est pas l’indice, mais la quantité de crème que l’on met. Pour avoir l’indice qui est marqué sur le tube, il faudrait l’équivalent d’une balle de tennis de crème par application…

Une crème solaire peut-elle être adaptée à toute la famille ?

Un adulte peut sans problème mettre de la crème solaire pour enfant, mais l’inverse, il ne vaut mieux pas. Les produits solaires adultes contiennent des filtres et parfums qui risqueraient de provoquer des allergies chez l’enfant.

Les produits solaires en spray sont-ils aussi efficaces que les crèmes ?

Il faut juste savoir manier le spray… Le lait solaire c’est bien, la crème, c’est un peu plus onctueux, plus gras, donc elle conviendra mieux aux peaux sèches du tout-petit ou au visage des femmes. Les crèmes sont toutes aujourd’hui relativement waterproof et résistent à la transpiration et à au mois deux bains de 20 minutes.

Quelle est la trousse solaire idéale pour des vacances en famille

On n’a pas envie de se charger, donc on met des produits en grande contenance, avec lesquels on peut tartiner toute la famille. Utiliser un seul tube de crème normal pour toute la famille pour toute les vacances, c’est comme si on mettait une crème hydratante tout simplement. L’efficacité est dans l’indice de protection ET dans la quantité de crème dont on se tartine. Donc, on ne lésine pas !

On peut utiliser un lait après-soleil, mais un lait hydratant, c’est tout aussi bien. Et pour les femmes, n’oubliez pas de gommer vos  jambes au moins une fois par semaine, car la peau s’épaissit avec le bronzage. Le gommage est évidemment à bannir pour les enfants.

Si on a des enfants qui font du surf ou de la voile, on va leur mettre des crèmes waterproof. Et si on n’a pas envie de s’embêter, on met du spray enfant à tout le monde.

Les conseils pour se protéger au mieux du soleil

– Utiliser un indice de protection suffisamment élevé

Un indice de protection 15 est ce qui est utilisé dans quasiment toutes les crèmes hydratantes de ville. Pour une exposition au soleil, il faut absolument utiliser un indice d’au moins 30. Et on se tartine toute les 2h.

– Ne pas s’exposer aux heures chaudes

La crème est un accessoire. Ce qu’il faut, c’est ne plus s’exposer au soleil entre midi et 16h. De plus sans protection suffisante.

– Eviter d’exposer un enfant au soleil

Exposer un enfant sans protection est complètement irresponsable. C’est le soleil qu’on prend avant l’âge de 14 ans qui est responsable des mélanomes, dans 80 % des cas.

On pense à mettre de la crème sur la plage, mais pas dans tous les loisirs pratiqués en extérieur (jardinage, sport, au bord de la piscine…) où on est exposé au soleil. C’est pourtant indispensable !

Et on pense au chapeau ou à la casquette, aux lunettes et au tee-shirt anti-U.V.

Un enfant de moins de 3 ans ne doit pas être mis au soleil. Mieux vaut le promener tôt le matin ou en fin d’après-midi, vêtu d’un vêtement léger mais un peu couvrant, et lui mettre une crème solaire bébé (gamme Nivéa Baby, par exemple). Et ne pas croire qu’en le promenant en poussette équipée d’une ombrelle, il sera protégé du soleil. L’ombrelle est totalement inéfficace. On vend également des tentes anti-UV qu’on peut mettre sous le parasol, et là, l’enfant sera bien protégé.

A lire sur le même sujet :

Les bons gestes pour appliquer le produit solaire sur mon enfant
Protection solaire : Halte aux idées reçues
Bien protéger la peau des enfants au soleil
Produits solaires enfants : Les nouveautés 2012
Produits solaires : Les nouveautés 2012
Produits solaires : Des nouveautés pour toute la famille

Découvrez d’autres articles consommation, santé, forme, vie quotidienne
dans notre rubrique VIE PRATIQUE

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN