Divorce et expatriation ne font pas bon ménage

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Divorce et expatriation ne font pas bon ménage

Par le

couple déchiré avec enfant au milieuLes expatriés ne sont pas épargnés par le divorce qui, selon un sondage Sofres*, touche davantage les couples vivant à l’étranger que ceux qui restent en France. En effet, le mode de vie nomade complexifie l’organisation de la cellule et lorsque les parents tombent en désamour, ils doivent non seulement faire face aux problématiques classiques de la séparation mais en plus gérer celles dues à l’éloignement géographique.

L’explosion internationale de la famille 


En situation d’expatriation, la famille nucléaire va être séparée géographiquement. Rares sont les possibilités de garde alternée. Le plus souvent, la mère quitte le pays d’accueil avec les enfants pour retourner dans son pays d’origine tandis que le père reste sur place. Le parent qui se retrouve seul va souffrir de l’éloignement de sa famille tandis que ceux qui partent vont devoir quitter leur environnement familier, leur école et leurs amis pour recommencer à zéro.

Ce nouveau départ, à des kilomètres de distance, va être teinté de grande tristesse et il est reconnu comme une phase de deuil pour tous. Il se peut que la femme doive reprendre une activité professionnelle interrompue au profit de la carrière de son conjoint. La séparation signifie souvent un changement de statut social et financier pour la mère et les enfants. Il y a un avant et un après. Le père, lui, peut être contraint à rester dans le pays d’expatriation pour des raisons professionnelles et doit non seulement affronter seul la séparation d’avec ses enfants mais aussi le vide douloureux de leur absence au quotidien. Il peut être habité par la culpabilité et déchiré par le fait de devoir choisir entre ses enfants et sa nouvelle vie.

Lire la suite sur Expat Junior
(La place des enfants, Deux parents, deux maisons, deux pays)

*Sofres 2008, le taux de divorce des expatriés est de 49% supérieur à celui des couples sédentaires.

A lire autour du même sujet :

60 millions de consommateurs spécial familles recomposées
Divorce et séparation : la médiation familiale, c’est quoi ?
Divorce et séparation : mon enfant veut parler à un juge
L’autorité parentale conjointe, qu’est-ce que c’est ?
Famille recomposée, la place du beau-parent
Réussir sa séparation

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN