Comment éviter d’être dans le rejet de ses beaux-enfants ?

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Comment éviter d’être dans le rejet de ses beaux-enfants ?

Par le

famille recomposee conflit beau-parentFormer une famille recomposée et vivre avec les enfants de l’autre peut toucher nos blessures et l’enfant que nous avons été. La place de beau-parent est souvent difficile à endosser, d’autant plus pour une femme qui ne serait pas encore maman. Face aux conflits, aux différents, aux non-dits et aux attitudes des enfants, le chemin est semé d’embûches pour ceux qui choisissent de vivre aux cotés d’un homme ou d’une femme ayant déjà des enfants.

Comment peut-on avoir un sentiment de rejet vis-à-vis d’un enfant ?

Tout d’abord, il faut comprendre un des mécanisme fondamentaux des enfants du divorce : l’Oedipe ! Vous aurez certainement déjà entendu parler de ce fameux complexe. Pour un enfant, la séparation des parents veut aussi dire que la place est libre aux cotés de son parent de sexe opposé. Quelle petite fille n’a pas dit à son papa qu’elle voulait se marier avec lui ? Et idem pour les garçons et leur maman.

Dans un tel contexte et malgré ce que les non-recomposés pourront penser, l’enfant et le nouveau conjoint entrent dans une sorte de compétition. Cette rivalité pourra entraîner diverses manipulations de l’enfant à l’encontre de son beau-parent.

D’après ce que nous évoquons au point précédent, l’enfant trouvera toutes les stratégies possibles pour séduire son parent et tenter de reformer le couple parental. Ces comportements iront directement toucher le beau-parent qui de part son oeil extérieur, saura très bien voir clair dans le jeu de l’enfant. Mais le parent aura bien du mal à entendre la réalité et considèrera que son conjoint ne fait aucun effort pour s’adapter.

Comment éviter d’en arriver jusqu’au sentiment de rejet de ses beaux-enfants ?

Trouver sa place dans une famille recomposée n’est pas facile. Si vous vous reconnaissez dans la description ci-dessus, voici les 3 conseils pour éviter le pire et surtout sortir de cette spirale émotionnelle infernale :

1. Comprendre et accepter vos propres limites.

Vous aussi vous débarquez avec votre passé, votre vécu et vos anciennes blessures et vous avez le droit de dire STOP quand vous sentez que les limites de ce que vous pouvez accepter sont sur le point d’être franchies. cette situation doit rester un CHOIX et non une obligation et vous devriez toujours avoir à l’esprit que l’amour n’est pas une obligation en famille recomposée.

2. Rester à la place de beau-parent

Très souvent, je rencontre des familles recomposées qui vivent dans le conflit parce que le beau-parent prend trop de responsabilités auprès des enfants et de la maison. Un beau-parent n’est pas et ne sera jamais un parent. Ne passez jamais avant l’autorité du parent. Si vous acceptez de vous occuper des enfants, faites-le par choix et non par obligation. Toute chose vécue comme une obligation viendra s’ajouter aux frustrations et ressentis négatifs. Vous devez être la cerise sur le gâteau dans la vie de ces enfants et non une souffrance ou un frein dans la relation entre l’enfant et son parent.

3. Focaliser sur ce qui est important pour vous. Regarder loin devant soi.

Pourquoi en êtes-vous arrivé(e) là ? Personne ne mérite de se sacrifier, même pour des enfants. Que nous ayons une seule vie ou plusieurs, chaque instant est précieux et nous avons tous quelque chose à transmettre ou à réaliser. Combien de temps et d’énergie allez-vous encore gaspiller dans des jeux de manipulation d’enfant ? Prenez du recul, lachez-prise et revenez à vous ! Faites le point de ce qui est important pour vous puis partagez avec votre conjoint. Votre avenir serein et équilibré dépend essentiellement de votre détermination à avancer ensemble vers la même vision.

Nous sommes tous des modèles pour les enfants qui nous entourent. Autant leur montrer comment vivre avec authenticité, joie et plaisir.

A lire aussi :

Premières astuces pour trouver sa place en famille recomposée
Etre père et vivre avec les enfants de l’autre
Famille recomposée : la place du beau-parent
Garde alternée ou droit de visite : quelle meilleure solution pour vos enfants ?
Vers une systématisation de la garde alternée ?
60 millions de consommateurs spécial familles recomposées 
Un papa, une vraie place dans la famille

Des livres pour aller plus loin :

 Familles recomposées, guide pratique, de Marie-Dominique Linder, Théo Linder, Robert Neuburger, éditions Hachette Pratique.
 Le guide de la famille recomposée, en BD, Potache et Bordier, éditions Humour.
 Famille recomposée : c’est pas gagné !, de Lionel Chamoulaud, éditions Broche.
 Ma famille recomposée, le guide de la famille en pièce détachée !, de Bénédicte Magdeleine Vincent, First Editions.
 Familles recomposée, un défi à gagné, de Sylvie Cadolle, Marabout.
 D’abord, t’es pas ma mère ! : Quelle place pour une belle-mère ?, de Marie-Claude Vallejo, Albin Michel.
 L’enfant de l’autre, de Edwige Antier, J’ai lu.

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Ombeline Becker, Coach professionnelle – La Ressource no.1 des familles recomposées et la Voix des enfants du divorce. 

ombeline beckerEnfant du divorce à l’âge de 3 ans et aujourd’hui belle-maman de 2 petites filles, Ombeline s’est engagée à ce que chaque adulte qui croise son chemin devienne responsable de sa mission auprès des enfants de ce monde : devenir un modèle pour prouver aux enfants du divorce qu’il est possible de trouver le courage de vivre dans l’authenticité de Soi et de se donner les moyens de réaliser ses rêves.
Ombeline accompagne chaque personne déterminée à s’affranchir de ce passé pour construire son propre avenir seul ou en famille. Découvrez le programme COMPOSE en 5 étapes qu’elle a créé pour apprendre à Composer avec les autres et Oser être Soi.
Téléchargez gratuitement le guide des 5 étapes pour combattre la culpabilité et reprendre son pouvoir intérieur.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN