Le retour quasi-parfait de Mary Poppins

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Le retour quasi-parfait de Mary Poppins

Par le

Le retour de Mary Poppins

Cinq décennies et demie après Julie Andrews, c’est au tour d’Emily Blunt de se glisser dans la peau de la plus célèbre des nurses du monde. Le Retour de Mary Poppins, un film supercalifragilisticexpidélilicieux (presque) en tous points, à voir dès le 19 décembre.

Le Retour de Mary Poppins : l’histoire

La vie des Banks semble s’effilocher comme un vieux plaid anglais. La maman d’Anabel, Georgie et John est partie vers un monde meilleur il y a un an. Depuis, c’est seul que Michael, leur papa s’efforce de les élever et de maintenir à flots le navire familial. Une mission dans laquelle il ne peut compter que sur le soutien de sa sœur Jane, par ailleurs très occupée à défendre la cause des travailleurs pauvres. Mais l’argent manque à Michael, tout comme l’énergie et notre employé de banque est sur le point de sombrer dans le découragement complet.

C’est ce moment que choisit l’inénarrable Mary Poppins, qui avait veillé sur Jane et lui quand ils étaient petits, pour réapparaitre, au bout d’un cerf-volant tiré par John. Une bonne fée qui ne connait pas l’outrage du temps puisqu’elle semble plus jeune que jamais !

Aidée par Jack, l’allumeur de réverbères qu’elle a aussi côtoyé quand il n’était qu’un tout jeune garçon, elle va faire en sorte de réintroduire de l’insouciance, du rire et de l’enchantement dans le quotidien des juniors Banks, que l’existence a obligés à murir trop vite. Et sans en avoir l’air, elle va également leur donner un certain nombre de coups de pouce pour que leur père et eux puissent garder leur maison, qui est en passe d’être saisie par les huissiers…

A partir de quel âge ?

6-7 ans, à condition qu’ils soient patients car le film dure plus de deux heures !

L’avis de MAFAMILLEZEN

Vouloir faire revenir Mary Poppins à l’écran, c’est un peu comme tenter de construire une deuxième tour Eiffel aussi réussie que la première. Le défi est donc plus qu’énorme. Il est même presque impossible, sachant à quel point la nounou incarnée par Julie Andrews et mise en scène par Robert Stevenson a marqué des générations de spectateurs, y compris ceux (la majorité d’entre nous) qui n’étaient pas nés quand le long-métrage est sorti en 1964. Malgré ce lourd cahier des charges, Le Retour de Mary Poppins s’acquitte du job avec brio.

Le retour de Mary Poppins

Il faut d’abord saluer l’atout-phare de ce film, à savoir son actrice principale, Emily Blunt, aussi séduisante que drôle et attachante dans l’interprétation de ce personnage qui oscille entre la fausse sévérité, l’ironie, la tendresse et l’auto- satisfaction légitime (après tout, on a le droit de s’adorer quand on est aussi belle et magique que l’est Mary Poppins !). Julie Andrews, aujourd’hui octogénaire, a trouvé sa très digne héritière

Le retour de Mary Poppins

Quant à l’esthétique de cet opus, elle est tout aussi envoûtante que l’est son héroïne, notamment les scènes où l’on bascule de la réalité au monde de l’imaginaire. Vous n’oublierez ainsi pas de sitôt le voyage que feront Anabelle, Georgie et John sur la théière ébréchée, ni les costumes extraordinaires, façon coloriages, qu’arborent Mary Poppins et Jack à cette occasion.

Le retour de Mary Poppins

Mais si le spectacle qu’offre Le Retour de Mary Poppins est savoureux, il y a quand même quelques bémols à émettre. Il est objectivement trop long, la faute à des séquences chantées un peu répétitives qui auraient méritées d’être largement condensées. Le pourtant sympathique Jack en arrive parfois à être agaçant, à force de pousser la ritournelle sans arrêt ! Et l’histoire n’est pas époustouflante d’originalité : même si c’est un conte sur grand écran, on voit comme le nez au milieu de la figure comment il va se terminer.

L’avis de nos familles testeuses

Carolyn G. et Sami Z. ont vu Le Retour de Mary Poppins en avant-première en famille.

L’avis de Carolyn :

Dès les premières minutes du film, j’ai été frappée par la mauvaise doublure des voix ! Je pense donc qu’il vaut mieux le voir en VO !

Mary Poppins revient mais ce n’est pas la même actrice et c’est assez perturbant, de plus j’ai trouvé Mary Poppins plus hautaine et froide que dans le premier.

Les effets spéciaux sont évidemment mieux faits, il y a quand même 55 ans de progrès, mais il y en a très peu finalement et on aurait aimé en voir un peu plus, on aurait aimé voir plus de magie, surtout que le film est assez long (2h10)

Les chansons sont biens dans l’ensemble, mais aucune qui marque comme Supercalifragilistic. Ils ont bien essayé de faire un Luminomagifantastique mais pour moi, ça ne prend pas. Le Supercalifragilistic est la marque de fabrique de Mary Poppins et on aurait aimé qu’ils le reprennent.

Bref, une comédie musicale  divertissante avec des enfants attachants, des chansons, des gentils, des méchants et un happy end comme sait si bien le faire Disney, mais ce retour est pour moi décevant par rapport au premier.

On retient quand même les belles morales : rien n’est impossible, la famille avant tout, il ne faut pas se fier aux apparences…

Un film à voir à partir de 6 ans, je pense. J’ai été le voir avec ma fille Elyna 9 ans qui a également préféré le premier. Par contre j’ai également emmené son amie Léa qui ne connaissait pas Mary Poppins et qui du coup a beaucoup aimé tout le côté magique du film, les chants et les danses.

 

L’avis de Sami :

Excellente projection , un retour en enfance avec ce nouveau Disney .

Mes filles étant de grandes fans de la première version de ce classique Disney , elles étaient ravies d’assister à cette avant-première  » Le Retour de Mary Poppins « .

Pour ce qui concerne leurs avis sur le film, elles étaient emballées par les effets spéciaux très réussis, et la prestation extraordinaire d’Emily Blunt dans le rôle de Mary Poppins. En revanche le scénario est un peu plan plan, c’est un remix de la première version avec les nouveaux enfants mais sans réelle innovation. Les chansons sont moins percutantes que dans le premier, en gros on ne peut pas s’empêcher de comparer avec le précédent film .

Les nouveaux acteurs font une excellente prestation mais n’empêchent pas de sombrer dans l’ennui dans certains passages du film (à la banque, etc…) , le film est long mais mal rythmé. C’est un beau Disney à partager en famille mais sans plus.

J’avoue personnellement avoir été déçu après une telle attente. Disney aurait pu élaborer un meilleur projet avec cette suite qui n’en est malheureusement pas une. C’est le même scénario modernisé par le jeu des nouveaux acteurs mais on n’en sort pas avec une marque des chansons qui nous trottent encore dans la tête (chem cheminée, supercalifragilisticexpialidocious etc…).

Disney signe une comédie musicale et familiale qui n’arrive jamais vraiment à la cheville du premier volet, et ce malgré l’exceptionnelle performance d’Emily Blunt.

 

Le retour de Mary Poppins
Réalisé par : Rob Marshall
Avec : Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda et Meryl Streep
Genre : comédie musicale, famille
Durée : 2h11
Sortie au cinéma :  le 19 décembre 2018
A partir de 6 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN