Moteurs de recherche : quels mots-clés tapent les enfants ?

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Médias enfants > Sur le net > Moteurs de recherche : quels mots-clés tapent les enfants ?

Par le

Les parents sont toujours inquiets de ce que font leurs enfant sur le Net. Deux études, l’une américaine, de Symantec, l’autre, française, réalisée par Ipsos et e-enfance, dévoilent les comportements de nos juniors sur internet. Pas franchement rassurant…

Nos enfants, obsédés par le sexe ?

Selon une étude Symantec, Google, YouTube et Facebook arrivent en tête des mots-clés les plus utilisés par les jeunes Américains sur Internet. Jusque-là, rien de bien méchant.

« Sex » et « porn » se classent respectivement en 4e et 6e. Dans le top 100, on trouve également les mots « boobs », « pussy », girls », « naked girls », « naked », « nude », « playboy » et « XXX ».

Obsédés par le sexe, nos enfants ?
Inquiétant, en tout cas. Une autre étude réalisée en France par Ipsos et e-enfance n’est pas faite pour nous rassurer sur les comportements de nos enfants sur le Net. 33 % d’entre eux déclarent ne pas limiter l’accès à leur profil sur Facebook ou MySpace. Plus grave, 2 enfants sur 10 envisageraient de se rendre à un rendez-vous avec une personne inconnue rencontrée sur Internet.

Les jeunes internautes sont nombreux à avoir déjà été confrontés à des situations dangereuses sur le Net : exposition à des images pornographiques, propositions de rendez-vous, propositions sexuelles…

Comportements à risque sur le Net

L’installation de logiciels de contrôle parental n’est pas systématique. Et si les consignes parentales destinées à encadrer l’utilisation d’Internet sont clairement posées, elles ne sont le plus souvent suivies d’aucun contrôle. Résultat : 64 % des 9-17 ans surfent seuls sur le Net et 44 % ont accès à un ordinateur sans contrôle parental. Et malgré les consignes parentales, 65 % des enfants admettent ne pas respecter au moins une des règles édictées et 28 % au moins deux.

Le développement des réseaux sociaux comme Facebook doit nous amener à redoubler de vigilance. En France, 2 510 960 jeunes entre 13 et 18 ans ont leur profil sur Facebook (57 %), en majorité des filles. De plus en plus d’enfants de 10 ans ou moins rejoignent le réseau. Le développement de ces réseaux multiplie d’autant les risques pour nos enfants.

A un âge où ils sont en pleine construction, où la sexualité les titille, où ils se sentent invincibles, il est de notre devoir de parent d’être là pour les protéger. Et donc d’en savoir un minimum sur ce qu’ils font sur le Net.

A savoir :
L’inscription sur Facebook est autorisée à partir de 13 ans.

Liens utiles :
www.actioninnocence.org : ONG agissant pour la protection des mineurs sur Internet.
www.e-enfance.org : Association prônant une utilisation des nouvelles technologies par les enfants et les ados en toute sécurité.
www.internetsanscrainte.fr : Portail national d’information et de conseils pratiques.
www.internet-signalement.gouve.fr : Portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet.
http://delegation.internet.gouv.fr: Juniors : sites pour apprendre à surfer.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN