La prise en charge de l’orthodontie (enfant et adulte)

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > La prise en charge de l’orthodontie (enfant et adulte)

Par Lola Payet le

orthodontie enfant remboursement

Avec l’optique, les soins d’orthodontie font partie de ceux auxquels les parents ont le plus recours pour leurs enfants. Mais les adultes sont également de plus en plus nombreux à consulter, quand ils n’ont pas eu la chance d’accéder à ces soins plus jeunes.

Seulement, dans les deux cas, la facture peut vite grimper selon les tarifs pratiqués par le praticien consulté, mais aussi selon votre lieu de résidence. Et cela est d’autant plus vrai pour les adultes, qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.

L’orthodontie, c’est quoi ?

L’orthodontie désigne une spécialité dentaire, dont les soins permettent de corriger la posture de la mâchoire et des dents. Cette « remise en place » s’effectue via des appareillages amovibles ou fixes (palets, bagues…).

Chez l’adulte, l’orthodontie peut être nécessaire, pour des raisons esthétiques ou de confort buccal (amélioration de la mastication, de la respiration ou encore de la déglutition).

Les différents traitements d’orthodontie

Gouttière

Si les bagues vous gênent, il est aussi possible de recourir à un appareil dentaire invisible. Aussi appelés « palets », « gouttières » ou « appareils dentaires linguales », ces dispositifs médicaux, qui se portent le jour ou la nuit, modifient progressivement l’alignement des dents et des mâchoires.

Bagues

C’est le traitement d’orthodontie le plus connu, mais il peut aussi être le plus redouté, car il est visible. Il s’agît souvent du traitement le plus efficace réaligner les dents ou redonner forme à une mâchoire mal positionnée. Les bagues font partie des soins orthodontiques les moins onéreux, mais, côté mutuelle, il faut prévoir un forfait prenant en charge plusieurs séances par an (les bagues doivent être resserrées au moins tous les six mois).

Chirurgie maxillo-faciale

La chirurgie maxillo-faciale peut corriger les déséquilibres de la mâchoire, quand ceux-ci sont trop importants, et que l’orthodontie ne peut intervenir. Une telle opération peut être prescrite par votre orthodontiste (par exemple : une opération d’extraction des dents de sagesse).

La prise en charge des soins d’orthodontie pour les enfants

Sécurité sociale

Sont considérés comme des enfants par l’Assurance maladie les mineurs de moins de 16 ans. Jusqu’à cette limite d’âge, les traitements d’orthodontie sont remboursés à 70 % (pour les actes inférieurs à 120 euros) ou à 100 % (pour les actes supérieurs à 120 euros), sur la base de remboursement de la Sécurité sociale.

Cela signifie, par exemple, que pour les actes supérieurs à 120 euros, l’Assurance maladie prend en charge entièrement jusqu’au montant qu’elle a fixé pour cet acte, mais pas au-delà. Or, le coût des soins dentaires est souvent bien supérieur à ce tarif qui sert de base de remboursement. Pour cette raison, le complément de remboursement d’une complémentaire est souvent nécessaire.

Dans un premier, temps pour obtenir le remboursement de la « Sécu », il faut obtenir l’accord préalable de votre caisse d’assurance maladie. Pour ce faire, un formulaire devra être complété avec votre orthodontiste, chirurgien-dentiste ou stomatologue.

Mutuelle

Pour compléter le remboursement de la Sécurité sociale, l’adhésion à une bonne mutuelle santé dentaire est préconisé. Si vous bénéficiez d’une mutuelle d’entreprise obligatoire, il est souvent possible d’y rattacher sa famille, enfants compris. Sinon, il est possible de souscrire une mutuelle à titre individuel.

Sur les devis de complémentaire santé, il faut être attentif aux taux de remboursement, qui peuvent s’exprimer de deux façons : en pourcentage ou en forfait. Si elle fonctionne en pourcentage, la mutuelle affiche sur son devis une prise en charge à 100%, 150%, 200% voire 300%. Mais attention, comme pour l’Assurance maladie, ce pourcentage doit être rapporté à la base de remboursement de la Sécurité sociale : selon les tarifs pratiqués par l’orthodontiste choisi, une couverture à 200% peut ne pas prendre en charge l’intégralité du coût des soins.

L’autre mode de remboursement est exprimé en forfait. Dans ce cas, la mutuelle fixe une enveloppe par semestre que vous pouvez dépenser : vous être pris en charge jusqu’à atteindre ce montant. Ce forfait peut être de 1 000, 1 500 ou 2 000 euros par semestre selon les contrats.

La couverture de l’orthodontie chez les adultes

Sécurité sociale

Les traitements d’orthodontie ne sont plus remboursés par la Sécurité sociale après 16 ans. Pour les adultes qui n’ont pas eu la chance d’accéder à ces soins plus jeunes, le recours à une complémentaire santé est donc indispensable pour éviter des restes à charge très élevés.

Mutuelle

De nos jours, de nombreuses mutuelles intègrent la prise en charge de l’orthodontie pour adulte, qui concerne de plus en plus de Français. Sur les devis d’assurance santé, le niveau de remboursement s’exprime là aussi en pourcentage ou en forfait.

S’il est en pourcentage, le remboursement s’effectue sur la base de remboursement fixé pour les moins de 16 ans. S’il s’exprime en forfait, vous savez directement jusqu’à quel montant vous pouvez être remboursé par semestre ou à l’année.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN