Passiaman, des coffrets pour aider les 2-7 ans à patienter en s’amusant

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Passiaman, des coffrets pour aider les 2-7 ans à patienter en s’amusant

Par Nathalie Brunissen le

coffret Passiaman avis

L’impatience est propre aux enfants, d’autant plus que l’événement attendu est important pour eux. D’où l’idée de deux jeunes mamans de créer une collection de livres et de jouets éthiques et solidaires pour les 2 à 7 ans joliment baptisée Passiaman, pour apprendre aux plus jeunes les vertus de la patience.

Comment faire patienter les enfants en attendant Noël ou Pâques…

Que c’est dur d’attendre quand on est petit ! Tous les parents seront d’accord, la patience des plus jeunes est d’autant plus mise à rude épreuve que l’événement est attendu. En effet, à cette âge-là, le temps semble bien long ! D’où l’idée de deux jeunes mamans de 5 enfants à elles deux, Delphine et Elise, de créer les coffrets d’activités Passiaman, en décembre 2020. A point pour faire patienter les petits avant le passage du Père Noël, certainement la fête qu’ils attendent avec le plus d’impatience. Une sorte de calendrier de l’Avent… mais surtout de l’avant…

Passiaman … pour attendre en s’amusant

Le concept des coffrets Passiaman ? Apprendre aux plus jeunes à patienter en attendant un moment important pour eux, grâce à un petit personnage en bois nommé Elka, accompagné d’un livre et d’un manuel d’activités. Si la patience rime parfois avec l’ennui, elle peut aussi être douce et exalter la magie de l’événement. « C’est ce moment d’attente qu’on va partager avec ses proches grâce à ce petit lutin, en partageant des jeux et des activités », explique Delphine, qui a créé Elka en 2010 pour sa première fille, et qui invente les histoires joliment illustrées qui embarqueront les enfants dans un monde imaginaire et poétique.

Passiaman, coffret pour attendre en s'amusant

Un moment de complicité partagé en famille

Un moment de complicité qui a particulièrement enthousiasmé Séverine, la maman de Jeanne, 6 ans, qui a commandé le premier coffret Passiaman sur le thème de Noël : « toute la famille participe, c’est ça qui est bien. Mon fils Louis, à 8 ans, était un peu trop grand pour le concept. Mais il était fier de jouer le rôle du grand frère et de participer au jeu de cache-cache avec Elka. Cela a suscité une grande complicité entre lui et sa petite sœur », reconnait Séverine.

L’adorable petit elfe Elka deviendra un compagnon de jeu qui aidera les enfants à patienter en s’amusant et en s’inventant un monde imaginaire dans les journées qui précèdent l’événement tant attendu. « Elka, on se l’approprie. Chaque enfant va s’inventer un monde qui lui est propre », précise Delphine. Un petit personnage qui a suscité chez la petite Jeanne, 6 ans, un véritable attachement, selon sa maman : « chaque jour, je cachais Elka – dans un pot de farine, un rouleau de papier toilette, etc – et je laissais un petit mot avec un indice pour que Jeanne découvre la cachette du lendemain. Trouver des cachettes pour Elka, écrire un petit mot chaque jour, nous ont aidé à transformer l’attente en jeu ». Un jeu de cache-cache collaboratif, puisque toute la famille de Séverine, du papa jusqu’au grand frère, se sont vite pris au jeu.

Passiaman coffret enfant

Elka, un petit lutin très attachant

Mais une attente qui s’est muée en « grande tristesse » quand Elka est repartie au pays du Père Noël… Tant et si bien que Séverine a commandé le coffret Pâques, pour faire revenir Elka, cette fois affublée d’oreilles de lapin… de Pâques, évidemment. Un attachement qui peut effectivement créer un désappointement lorsque le petit lutin a terminé sa « mission ». Delphine, la jeune cheffe d’entreprise, reconnait avoir interrogé des psychologues pour s’assurer que cette « disparition » ne soit pas vécue comme un traumatisme par les tout-petits. Et finalement, en plus d’apprendre la patience, avec le « départ » d’Elka, « l’enfant appréhende et apprend la séparation. Un sentiment de confiance va se créer : elle repart, mais elle revient », explique Delphine. « Si un jouet est là tout le temps, l’enfant se lasse, et ne le voit plus… d’où l’importance des retrouvailles », renchérit Delphine.

D’ailleurs, 80 % des parents qui ont commandé le coffret Noël Passiaman ont commandé le coffret Pâques… dont Séverine, la maman de Jeanne, qui attend le retour d’Elka… avec impatience : « Elka est bien rangée dans sa boîte et reviendra le moment venu ». Il faudra aussi apprendre à patienter… jusqu’au retour d’Elka. Parce qu’il faut le préciser, si vous avez déjà « adopté » une petite Elka, vous pourrez commander un prochain coffret sans personnage.

Un univers voué à se développer

Si les coffrets Passiaman proposeront à chaque fois une nouvelle histoire et de nouvelles activités, le petit lutin Elka, lui, accompagne l’enfant au fil du temps et des événements. Livré avec le premier coffret dont vous aurez passé commande, il pourra ensuite être accessoirisé en fonction des thématiques (avec des oreilles de lapin pour Pâques, par exemple). Des accessoires que l’on est libre de commander ou pas. Aux parents ensuite de « mettre en scène » le départ et le retour de ce petit compagnon de l’avant… Au fil du temps, et pour répondre à la demande de leurs premiers clients, « nous devrions enrichir la collection d’Elka avec un certain nombre de produits dérivés, comme des vêtements, des manuels d’activités, et peut-être un petit frère pour notre petit elfe… », précise Delphine.

D’autres coffrets thématiques sont en cours de réflexion, pour patienter en attendant son anniversaire, ou encore les grandes vacances, la rentrée scolaire, la venue d’un petit frère ou d’une petite sœur…

Un coffret made in Europe et responsable

Si les parents sont de plus en plus demandeurs de jeux et de jouets fabriqués en France, pour autant, il n’est pas simple de créer un produit 100 % made in France. Malgré leur volonté de faire fabriquer leurs coffrets entièrement en France, les créatrices de Passiaman ont malheureusement dû se rendre à l’évidence : elles n’ont pas trouvé de fabriquant français, même dans le Jura, berceau du jouet en bois, pour leur petit personnage Elka, qui sera finalement fabriquée au sud de Pragues, en bois naturel 100 % massif issu de forêts éco-gérées. Le visage du lutin est quant à lui peint à la main avec des peintures à base d’eau, ses oreilles confectionnées en feutrine 100 % naturelle. La figurine est glissée dans de jolis pochons fabriqués à partir de draps anciens up-cyclés, et les accessoires en tissus sont confectionnés dans un ESAT, un atelier d’insertion.

Coffret de Pâques :

Passiaman coffret pâques

Il est encore temps de commander votre coffret de Pâques, qui tombe cette année le 4 avril 2021 ! Pour aider les enfants à patienter, vous y trouverez le livre Les Aventures d’Elka et de Pollen, le lapin de Pâques. Et un manuel d’activités de Pâques. Auxquels vous pourrez rajouter une mise en bouche, avec quelques chocolats de Pâques.

La livraison est gratuite en France métropolitaine (points relais).
En précommande (remise 15 %) :
Prix avec Elka (sans chocolats) : 62,05 € (au lieu de 73 €)
Prix sans Elka (sans chocolats) : 44,20 € (au lieu de 52 €)
Pour commander : cliquez ici !

 

 

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN