Step One : et si on achetait des gels douche, shampoings et déodorants à reconstituer chez soi ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Step One : et si on achetait des gels douche, shampoings et déodorants à reconstituer chez soi ?

Par Ludovic Bischoff le

step one avis

Plus respectueux de l’environnement et évitant la corvée des courses, les produits d’hygiène Step One débarquent dans notre salle de bain et c’est un bon signe pour la planète !

Qui ne s’est jamais senti un tout petit peu coupable en jetant (dans la benne à plastiques recyclables, quand même) ses flacons de gels douche et shampoings vides ? Et qui n’a pas pesté en portant son sac de course qui pèse toujours trop lourd ? D’autant que, si l’on prend deux minutes pour y réfléchir, on transporte surtout de l’eau quand on porte ces flacons ! C’est sans doute la réflexion qu’a eue Héloïse Fontaine lorsqu’elle a créé, en 2019 à Aurillac, dans le Cantal, sa petite entreprise baptisée Step One…

Step One, de la poudre et de l’eau du robinet

Elle fabrique et commercialise des produits d’hygiène basés sur un principe simple : proposés sous forme de poudre, ils doivent être reconstitués avec de l’eau du robinet avant utilisation. Ainsi, on ne jette plus des flacons vides, et on ne porte pas pour rien des bouteilles du supermarché jusqu’à sa salle de bain ! Et on fait du bien à la planète quand on réalise que chaque année en France,186 millions de flacons de gels douches sont jetés, et que seul un flacon sur deux est recyclé. Sans parler des shampoings et autres gels lavants… Tout cela fait beaucoup de matières premières utilisées pour fabriquer des flacons, et d’immenses quantités de déchets à traiter, ainsi que d’énormes quantités de gaz à effet de serre émis pour transporter ces produits depuis les fabricants jusqu’aux rayons des magasins, pharmacies et supermarchés.

« C’est en partant de ce constat que j’ai eu l’idée du concept Step One. Mon raisonnement était simple : si on retire l’eau, qui entre majoritairement dans la composition des gels douche et shampoings, on limite considérablement les transports et la pollution plastique », explique Héloïse Fontaine. Et quant on pense que l’on paie au prix fort de l’eau du robinet (80 à 90 % du poids d’un produit d’hygiène classique !) quand on achète son gel douche, ce constat semble lumineux !

gel douche à faire soi meme

On commande en ligne, on ajoute de l’eau et c’est fini !

Nous avons donc testé les produits d’hygiène Step One que l’on commande en ligne. On reçoit un flacon en plastique avec une pompe et un bouchon classique pour que chacun s’y retrouve (il ne faut quand même pas tout bouleverser d’un coup), et des petits sachets de poudre qui pèsent 40g seulement. On peut aussi commander les sachets seuls si l’on a déjà un contenant adapté.

Après, c’est vraiment un jeu d’enfant : on verse la poudre dans le flacon, on ajoute de la simple eau du robinet. On secoue bien fort. On laisse reposer un peu. Et hop ! On a un flacon tout neuf de gel douche ou de shampoing en format 500 ml ! Ca n’est pas magique, mais on se demande vraiment pourquoi continuer à aller acheter des gels douche et shampoings industriels en grande surface…

Lire aussi : Cosmétiques solides : quels sont les avantages des savons et shampoings solides ?

Et il y a quoi dans ces produits d’hygiène « responsables » ?

Step One privilégie des formulations minimalistes et respectueuses de l’environnement et de la peau. Ses gels douche, gels lavants mains et gels lavants corps et cheveux à reconstituer sont ainsi faits avec :

  • Moins de 1 % de parfum sans allergènes, biodégradables à plus de 70 % et peu gourmands en énergie lors de leur production, ils remplacent avantageusement les huiles essentielles, plus polluantes et plus énergivores.
  • Une base de savon, faite à partir d’huile d’olive et de coco. Le pH de cette base a été rectifié pour être adapté à la peau et éviter les tiraillements.
  • Une touche de Sodium Coco Sulfate : moins énergivore que le SCI et doux pour la peau, ce tensioactif a une action moussante très agréable. Idéal pour séduire même les personnes les moins sensibles aux questions écologiques et éthiques.

produits cosmetiques zero dechet

Et à l’usage, on en pense quoi ?

Les gels douche et gels lavants Step One se déclinent en plusieurs senteurs (fruits de la passion, fleurs de cerisier, karité, amande et miel, cerise griotte, pomme acidulée, vanille caramel, kiwi givré, lait de coco, pêche de vigne, framboise sauvage, citron vert, menthe fraîche etc.) Donc on trouvera bien un parfum qui correspond à ceux que l’on a l’habitude d’acheter chez une grande marque vendue en supermarché. La gamme ne cesse de s’élargir de surcroit. A l’usage, ça mousse et ça sent bon, la peau est nourrie et douce, tout ce que l’on demande à un gel douche.

Côté shampoings, il y en a un pour cheveux normaux à gras (enrichi en gel d’aloe vera), et un autre pour cheveux secs et fins (enrichi à l’huile d’olive). Là, on est loin de l’offre pléthorique des grandes marques qui ne cessent de nous séduire avec des produits toujours plus pointus. Mais celles et ceux qui se contentent d’un shampoing basique de bonne qualité seront comblés par les shampoings Step One. La conscience écologique en plus lorsque l’on a la tête recouverte de mousse !

Dernière innovation : un déodorant !

Enfin, partant du principe qu’il y a d’autres produits que l’on peut « dématérialiser » ainsi, Step One vient de lancer un déodorant à reconstituer ! Même principe, à la première commande on vous livre un « roll on » en verre et bouchon en bois très bien fini, que l’on va garder longtemps puisqu’il suffit d’y verser le petit sachet de poudre, d’ajouter de l’eau, de secouer, et hop ! Encore une fois, voilà un déodorant qui nous évite de jeter des flacons vides !

Ce déodorant Step One annonce 12 heures de protection (et on n’a pas à se plaindre après test !). Il réduit au minimum l’impact environnemental lié aux transports : il y a seulement 6 g de poudre à transporter. Il est fabriqué dans le Cantal et contribue à préserver les savoir-faire locaux, à dynamiser les territoires, à créer de l’emploi local. Il est 100% vegan & cruelty free : le déo n’est pas testé sur les animaux et il ne contient aucune substance issue de ceux-ci. Il est garanti sans sels d’aluminium, sans bicarbonate (pH trop élevé et irritations sur le long terme), sans alcool (il assèche l’épiderme) et sans huiles essentielles (énergivores à produire et très allergisantes). Il permet aussi à la peau d’évacuer la sueur tout en empêchant la formation de mauvaises odeurs. En revanche, il ne bloque pas le processus naturel de transpiration, afin de laisser l’épiderme respirer. Bref, il est très bien ce déo !

step one deodorant avis

Et question prix ?

Les gels douche et gels lavants coûtent entre 3,5 euros et 4 euros pour 500 ml de produit reconstitué, ce qui est très compétitif car, en France, le prix moyen d’un gel douche de 250 ml se situe entre 2 et 3 €. Et pour ce prix là, vous devez le porter jusqu’à chez vous puis le déposer dans une poubelle. Rien que ça, devrait convaincre les moins sportifs à adopter Step One. Pour les déodorants : le kit de démarrage avec le roll-on et une sachet de poudre coûte 13 euros, le sachet seul 7 euros.

Tous les produits Step One sont  disponibles sur le site de la marque et dans certains parapharmacies, pharmacies et épiceries vrac.

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN