Cet été découvrez Zadar en Croatie !

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Cet été découvrez Zadar en Croatie !

Par Ludovic Bischoff le

Croatie vacances Zadar que faire

Dubrovnik, Split, Zagreb, Hvar…Vous connaissez déjà ? Pour autant, vous avez quand même envie de retourner cet été dans cette Croatie ensoleillée qui offre plages secrètes et villes historiques… Bonne nouvelle, la compagnie Transavia vient d’ouvrir une liaison estivale avec Zadar, la perle de la Dalmatie croate. On vous embarque avec nous pour la découverte de cette petite région qui regorge de merveilles…

Séjournez à Zadar la ville d’or de la Dalmatie

Zadar n’est pas encore sur les radars du tourisme de masse. Et c’est tant mieux ! La petite cité, qui a conservé une partie de ses remparts médiévaux, regorge de beaux bâtiments datant de la période où elle était sous domination vénitienne. C’était alors la plus grande ville fortifiée de la République de Venise. Pas étonnant qu’elle soit aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’Unesco !

On adore se balader dans ses rues pavées de cette belle pierre lumineuse extraite de la région. Une pierre célèbre dans le monde entier, puisque ce sont les mêmes carrières qui ont été utilisées par les baptiseurs du Capitole à Washington et du Sacré Coeur à Paris ! Des ruelles lustrées par le temps, puisque l’on trouve à Zadar des vestiges romains. La vieille ville est réservée aux piétons et c’est donc un vrai plaisir que de la parcourir en toute sécurité pour la famille.

zadar que faire

Zadar, quartier de l’église St Donat. Photo : Office du tourisme de Croatie, Milan Sabic

A ne pas rater : l’exposition « Or et Argent de Zadar »

Faites une halte à l’église Saint-Donat qui date du 9ème siècle et s’impose comme la plus grande construction préromane de Croatie. Juste en face, ne loupez pas la visite de l’exposition « Or et Argent de Zadar ». Elle a été initiée par le grand écrivain croate Miroslav Krleža et, depuis 1976, elle regroupe les plus belles pièces d’art religieux du couvent des Bénédictines de Sainte Marie. Ce sont encore de vieilles sœurs qui assurent les visites et l’on ne peut qu’être émerveillé par les reliquaires en vermeilles qui fascineront les enfants (à vous de leur expliquer que, oui, dans ce bras géant il y a un morceau d’os d’un saint… bon courage).

eglise Saint Donat Zadar Croatie

Eglise Saint-Donat de Zardar. Photo : Office du tourisme de Croatie

Nos deux restaurants coup de coeur pour manger à Zadar

Le reste du temps, on sa balade dans la vieille ville, on prend un verre en terrasse et l’on se délecte de ses bons restaurants. Nous vous en recommandons deux qui ne sont pas sur les grands axes touristiques de la ville. Le Fosa qui offre une vue sublime sur les remparts. Adresse élégante pour déguster une cuisine maritime.

où manger à zadar restaurant fosa

Et Kornat, qui fait face au port de Zadar. Il faut chercher ce resto mais la clientèle est locale, ce qui est toujours un gage de qualité. Et la cuisine proposée est vraiment de grande qualité. Cette adresse Art déco est l’une des plus réputées de la ville. Allez-y les yeux fermés, cette réputation n’est pas usurpée !

Les « orgues marines », l’attraction phare de Zadar

Enfin, il faut parler de l’attraction phare de Zadar. La promenade qui mène à la pointe de la ville, le long de la mer adriatique, a été métamorphosée par l’artiste et architecte croate Nikola Basic, qui y a créé des « orgues marines ». Sous un escalier qui descend dans l’eau, il a aménagé des cavités qui laissent entrer l’air. La houle de la mer qui s’y engouffre donne alors une vraie sérénade ! Le résultat est magique : toute la journée, jour et nuit, la mer joue avec le vent et l’on assiste à un concert de sifflements et de hululements. Le spectacle change selon la météo. Par temps calme, c’est une petite musique de chambre. Par gros temps, un opéra tonitruant.

L’installation est 100% naturelle et attire les curieux qui aiment lézarder au soleil en écoutant cette symphonie marine. Le même artiste a aussi installé de grands cercles de lumières sur le sol qui s’éclairent le soir donnant alors à la promenade des airs de piste de danse en plein air ! Le spot est aussi très apprécié pour le couché du soleil sur la mer qui est magnifique et qu’Alfred Hitchcock avait qualifié de « plus beau couché de soleil au monde » !

Décidément, Zadar nous charme et nous ensorcelle comme personne d’autre…

orgues marines zadar croatie

Coucher de soleil sur la promenade de Zadar, à l’écoute des orgues marines. Photo : Office du tourisme de Croatie, Ivan Coric

Pour plus d’infos sur Zadar : cliquez ici

Découvrez la cité île de Nin

A une quinzaine de kilomètres de Zadar ce trouve un petit bijou que l’on pourrait croire avoir été créé rien que pour les voyageurs avides de curiosités photogéniques ! Mais non, Nin est une ville bien ancienne, abritant déjà des humains avant que les romains ne s’y intéressent et qu’elle devienne la première cité royale de Croatie et le centre politique, religieux et culturel majeur au Moyen-âge !

cité de Nin Croatie que faire

La cité de Nin, élue ville la plus romantique de Croatie. Photo : Office du tourisme de Croatie, Ivo Biocina

La ville la plus romantique de Croatie !

On accède à la vieille ville de Nin par un pont puisqu’elle est entourée d’eau et juchée sur un ilot en forme de cœur au centre d’une lagune peu profonde. Autant vous dire qu’elle revendique le titre de ville la plus romantique du pays ! Et c’est vrai qu’il est délicieux de s’y balader. Il n’y a pas grand chose d’autre à faire à Nin que de se reposer (et visiter le petit musée historique qui héberge, entre autres curiosités, une des pièces qui auraient été données à Judas pour sa trahison ! Moins romantique mais très historique). Jetez un œil sur l’église de la Sainte-Croix qui revendique le titre de « plus petite cathédrale du monde » (et c’est vrai qu’elle est toute petite et mignonne !)

eglise de la Sainte Croix Nin Croatie

L’église de la Sainte-Croix, la plus petite cathédrale du monde, dans la cité de Nin. Photo : Ludovic Bischoff

Et aussi goûtez la spécialité locale : le sokol de Nin. Une sorte de coppa, constituée avec du cou de porc salé et saupoudré de diverses épices. Séché aux embruns venus des montagnes et fumé, il se déguste à l’apéro en fines tranches et si vous avez la chance d’en trouver, faites des provisions car il n’y a qu’ici que l’on en déniche. Et cette charcuterie est sacrément bonne !

soko de nin spécialité locale

Le soko de Nin, la spécialité locale qu’on ne trouve nulle par ailleurs ! Photo : Ludovic Bischoff

L’une des plus grande plage de sable de Croatie

Sinon, notez que la « plage de la reine » est l’une des rares grandes plages du pays en sable. Idéal pour la bronzette et observer tout autour les oiseaux, l’une des richesses naturelles du coin… Vous pouvez aussi vous couvrir la peau d’une boue noire qui, dit-on, faisait la beauté de la reine du premier roi croate qui s’en tartinait gaiement les joues.

plage de la rein à Nin Croatie

La plage de la Reine à Nin, l’une des rares grandes plages de sable de Croatie. Photo : Office de tourisme de Croatie, Aleksandar Gospic

Toutes les infos sur Nin : cliquez ici

Partez en excursion sur la grande île de Dugi Otok

L’archipel des Kornati est le plus grand de toute la Croatie. Parmi ses 150 îles, 89 sont protégées en tant que Parc national. Mais toutes offrent un paysage, des fonds marins très riches et un véritable paradis pour la plongée.

Parmi toutes ces iles, celle de Dugi Otok est la plus grande et le lieu de prédilection des habitants de Zadar pour y passer les weekends. Au-delà de ses plages et criques paradisiaques, l’île compte 11 villages et Sali, le plus grand d’entre eux, est le point de départ de votre journée d’excursion lorsque vous descendrez du bateau qui vous conduit ici en 45 minutes depuis Zadar.

L’archipel des Kornati et ses eaux paradisiaques

L’archipel des Kornati et ses eaux paradisiaques. Photo : Office de tourisme de Croatie, A. Gospic

archipel des Kornati croisière en croatie

L’archipel des Kornati, pour les amateurs de plongée. Photo : Office de tourisme de Croatie, A. Gospic

La plage de Veli Zal : un petit paradis

Dugi Otok signifie « la grande ile » en Croate. Et c’est vrai qu’elle est tout en longueur cette île. Tout au bout se trouve un phare qui offre une vision infinie sur la mer bleue. Et l’une des rares plages de sable de la région (Sakarun) qui, malheureusement, n’est pas très propre, les vagues apportant tout un tas de cochonneries jetées à la mer. Nous avons préféré la plage de Veli Zal, plus petite, avec de gros galets qui font mal aux pieds, mais une eaux cristalline, moins de monde et un petite air de paradis bien propre.

plage de Veli Zal île de Dugi Otok Croatie

Notre coup de coeur, la petite plage de Veli Zal sur l’ile de Dugi Otok. Photo : Office de tourisme de Croatie, A. Gospic

Le Parc naturel de Telascica et son lac marin

On aime Dugi Otok pour son calme et le sentiment d’être seul au monde. Vous trouverez vous-même la petite crique de votre cœur si vous décidez d’y passer plusieurs jours, car les distances peuvent êtres longues et l’île mérite un séjour un peu prolongé. D’autant qu’il y a le Parc naturel de Telascica à visiter et qu’il faut de bonnes chaussures de marche pour l’explorer. Sachez qu’il héberge un lac marin étonnant entouré de végétation, au centre du parc. L’eau y est encore plus chaude que dans la mer et s’y baigner est un petit bonheur…

archipel des Kornati Croatie

Vue aérienne du Parc naturel de Telašćica sur l’ile de Dugi Otok, dans l’archipel des Kornati. Photo : Office du tourisme de Croatie

Toutes les infos sur le parc de Telascica : https://www.croatietourisme.com/activites-touristiques-en-croatie/parcs-naturels-de-croatie/parc-naturel-telascica/

Fromage, dentelle et sel : direction l’île de Pag !

Du sel…

On s’éloigne un peu de Zadar pour découvrir les paysages désertiques de l’île de Pag, qui est accessible par un grand pont impressionnant. On se croirait dans le désert californien : des étendues arides et quasiment pas de végétation. Il faut dire que la ville a longtemps exploité des marrais salants et que le sel propagé par les vents venus des montagnes empêche toute végétation de pousser. L’hiver, les jours de grands vents, il n’est pas inhabituel qu’une fine couche de cristaux de sel se dépose dans les rues de la ville. Une sorte de « noël blanc » où la neige est remplacée par du sel ! La ville a tiré sa richesse de ce sel qui était si précieux aux temps anciens pour conserver la nourriture. Les exploitations sont toujours actives mais le sel a perdu de sa valeur. On découvre cette histoire dans un petit musée qui mériterait une scénographie ne datant pas du Moyen-âge.

ile de Pag que faire

Les paysages désertiques de l’Ile de Pag, autrefois réputée pour ses marais salants. Photo : Office de tourisme de Croatie, Ivo Biocina

De la dentelle…

On repars forcement de Pag avec un paquet de fleur de sel croate. Ou avec une dentelle puisque c’est l’autre spécialité de la ville ! Un art qui est protégé par l’Unesco car unique au monde. Là aussi on découvre tout ça dans un petit musée et vous pourrez vous offrir un napperon qui est une vraie œuvre d’art… Le reste du temps, on aime se balader dans les vieilles ruelles et aller sur l’une des nombreuses plages de la région.

ile de Pag croatie musee de la dentelle

La dentelle de l’Ile de Pag, un savoir-faire unique au monde. Photo : Ludovic Bischoff

Et du fromage de brebis !

Profitez aussi de votre passage pour goûter le fameux fromage de Pag fabriqué depuis des générations avec le lait de brebis (seuls animaux à résister à l’univers aride et salé de la région). La marque la plus connue est Paska Sirana et il est possible d’aller visiter la fabrique. Côté restauration, l’on vous recommande le restaurant Konoba Bodulo qui sert une incroyable cuisine familiale traditionnelle. Il est un peu à l’écart des tavernes de la vieille ville, ce qui constitue, là aussi, un gage de qualité… Il faut souvent s’éloigner des chemins balisés pour trouver les bonnes adresses. Konoba Bodulo est assurément l’une des meilleures de Pag.

fromage de brebis de Pag

Le fromage de brebis de Pag, incontournable et incomparable ! Photo : Ludovic Bischoff

Et aussi, à faire dans la région de Zadar…

La Riviera de Paklenica est un endroit étonnant. On passe des plages à la montagne en quelques minutes ! Le tout en traversant de jolis petits villages pittoresques. Le Parc national de Paklenica est l’un des hauts lieux de l’alpinisme en Europe. On trouve des dizaines de voies facilement accessibles pour les débutants comme pour les vrais pros de l’escalade. C’est aussi un paradis pour les randonneurs qui s’enfoncent dans ses deux canyons. Et on peut même visiter les anciens souterrains de l’armée yougoslaves, creusés dans la montagne, ils abritent un didactique et ludique centre d’information sur l’escalade et la faune et la flore du parc…

Parc national de Paklenica Croatie

Le Parc national de Paklenica, haut lieu de l’alpinisme. Photo : Office de tourisme de Croatie, Aleksandar Gospic

Toutes les infos sur le parc de Paklenica : cliquez ici

Toutes les infos pour préparer votre séjour en Croatie sur le site de l’Office de Tourisme

Pour aller à Zadar :

Transavia, la compagnie éco du groupe Air France, a ouvert une nouvelle ligne entre Paris Orly et Zadar. Elle est opérationnelle cet été jusqu’au 4 septembre au moins (plus si le succès est au rendez-vous…). Deux vols par semaine sont proposés (samedi et mardi). Et les billets débutent à partir de 44 euros le vol.
Toutes les infos sur
Destinations Transavia

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN