4 initiatives intergénérationnelles qui mettent du baume au cœur

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Psycho-Famille > 4 initiatives intergénérationnelles qui mettent du baume au cœur

Par le

initiatives intergénérationnelles

Offrir aux enfants l'expérience des personnes âgées, et rompre ainsi leur isolement, voilà le pouvoir magique des initiatives intergénérationnelles. Partout en France, ces actions solidaires fleurissent pour le plus grand plaisir de tous. Zoom sur quatre initiatives intergénérationnelles qui ont de quoi faire des émules !

Une façon d’encourager la transmission d’expérience et de savoir

Les enfants ont soif d’apprendre, les personnes âgées elles, de transmettre. Il ne manquait plus qu’une plateforme intelligente pour mettre en relation ces deux publics qui n’ont que rarement l’occasion de se croiser. Lancée en janvier 2016, Les Talents d’Alphonse, s’est donné pour mission de réunir ces deux générations. Avec les « Alphonse » du site, les enfants apprennent les langues étrangères, la couture, l’art floral, le yoga ou encore la clarinette. Du soutien scolaire ainsi que des heures de garde « éveillée » sont aussi proposés par ces seniors motivés.

« Nos Alphonse ne sont pas des « baby-sitters ». Ils partagent vraiment leur expérience avec les enfants, notamment autour d’activités ludiques et manuelles » nous explique Alexane Bonnier, des Talents d’Alphonse. Chaque mercredi, Nina garde deux petits jumeaux de 7 ans, Sinclair et Mélody. Elle va les chercher à leurs activités puis les ramène chez elle pour goûter. « Elle prépare toujours du porridge aux flocons d’avoine car c’est le goûter préféré de Mélody. Les premiers mois, Nina leur a appris le tricotin. Chaque semaine, les petits commencent par dessiner quelque chose, un petit robot par exemple, qu’ils reproduisent en tricotin », raconte Alexane Bonnier. Depuis quelques semaines, Mélody a souhaité passer à l’étape supérieur : le tricot. « Pour avoir des aiguilles de grandes » a-t-elle dit à Nina.

Avant que la petite famille ne déménage en Bretagne, Françoise de son côté a gardé pendant plusieurs mois la petite Philothée, 3 ans. N’ayant jamais eu d’enfant, elle a très vite noué une relation étroite avec la petite qui l’a également adoptée très rapidement. « Souvent, la petite disait à sa maman ‘Quand est-ce que tu pars ? J’ai envie d’être toute seule avec Françoise’ », rapporte Alexane. Le déménagement a été un crève-coeur pour Françoise et Philothée. Françoise, qui habite à Paris, envisage même d’aller rendre une petite visite à la famille désormais établie en Bretagne…

Quand l’école accueille des initiatives intergénérationnelles

A l’école aussi, les initiatives intergénérationnelles se multiplient. A Marquette-lez-Lille, dans les Hauts-de-France, des cantines scolaires accueillent de jeunes seniors à leurs tables, afin de rompre leur isolement. Après un essai concluant en 2018, l’initiative a été pérennisée en janvier 2019 et élargie à deux des trois écoles de la ville. Et les enfants auraient depuis tendance à manger plus calmement.

Autre initiative intergénérationnelle, les élèves de CE2 de l’école élémentaire Buffon de Chateauroux rendent régulièrement visite aux résidents de l’EHPAD Saint-Jean située à quelques mètres de leur école. Tout au long de l’année, ce sont 6 rencontres qui sont organisées, sous forme d’ateliers de décoration de Noël, de musique, de gymnastique ou encore de jeux de société. « Avec la classe, nous sommes allés à la maison de retraite passer un petit moment avec les mamies et les papys. Nous avons apporté des jeux de société pour jouer avec eux. Il y avait des papys et mamies qui ne connaissaient pas trop les jeux alors nous leur avons expliqué les règles. C’était vraiment amusant! » raconte Nihaile sur le blog de son école . « On a fait […] un jeu qui s’appelle « ne réveille pas papa » et un UNO. J’ai bien aimé parce que les mamies jouaient avec nous et nous donnaient les réponses… » ajoute le petit Amine.

« Chanter avec des enfants, cela apporte de la bonne humeur »

Prendre du plaisir ensemble, voilà peut-être le levier le plus efficace pour favoriser les liens, indépendamment de l’âge. C’est du moins ce que pense Pierre Bouguier, musicien à l’origine d’une chorale intergénérationnelle baptisée Germaine and the kids. Un nom proche de celui d’une star actuelle (Christine and the Queens) qui a été de très bon augure : forts de leur succès, les chanteurs en herbe se sont produits en avril 2019 au Grand Rex à Paris. Sur la scène, s’est donc retrouvée une bonne partie de la troupe composée d’une vingtaine d’enfants du CM à la 6ème, près d’une quarantaine de personnes âgées sortant d’EHPAD de Mayenne et plus de 20 professionnels et bénévoles. Le plus petit de la bande a 9 ans et la doyenne, 99 ans !

« Quand je lui ai dit pour le Grand Rex, mon fils ne voulait pas me croire ! » affirme Yvonne, l’une des stars de la troupe. Enchantée de partager l’expérience avec des enfants, l’ancienne commerçante se sent comme rajeunie : « au début, quand les employés de la maison de retraite m’ont proposé la chorale, je ne savais pas qu’il y allait y avoir de temps en temps des enfants. C’est formidable ! C’est la jeunesse et la vieillesse réunies, cela apporte de l’énergie et de la bonne humeur ! Sur scène, les enfants se mettent derrière nous et on chante tous ensemble de bon cœur. C’est un grand plaisir… ». Au sein de leur répertoire, plutôt des chansons anciennes comme Riquita de Georgette Plana, A Bicyclette d’Yves Montand, ou La ballade irlandaise de Bourvil, l’une des préférées d’Yvonne. Mais aussi des chansons plus récentes comme Louxor j’adore de Philippe Katerine ! La preuve ultime que la musique et le plaisir d’être ensemble n’ont vraiment pas d’âges…

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN