Rentrée des classes : l’assurance scolaire est-elle vraiment obligatoire ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Rentrée des classes : l’assurance scolaire est-elle vraiment obligatoire ?

Par Anna Spaar le

l' assurance scolaire est-elle obligatoire

Souscrire une assurance scolaire pour son enfant est une étape incontournable pour de nombreux parents chaque année à la veille de la rentrée des classes. Pour autant, beaucoup s’interrogent sur son absolue nécessité. A quoi sert-elle ? Est-elle obligatoire ? Mon assurance multirisque habitation ne couvre-t-elle pas déjà mes enfants en cas de problème ? On répond aux questions que soulève cette assurance bien souvent indispensable.

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

En principe, non, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire.

Toutes les activités obligatoires de l’école, du collège ou du lycée, sont couvertes par l’établissement scolaire. Les séances d’EPS, les sorties à la piscine, même les éventuelles heures de colle. Pour l’intégralité des cours et des sorties obligatoires, pas besoin d’assurance scolaire donc, même si l’établissement ou le professeur vous disent le contraire. Par ailleurs votre assurance multirisques habitation, éventuellement complétée par une garantie individuelle accidents corporels, couvre tous les membres de la famille, y compris vos enfants pendant le temps scolaire. Pensez donc à vérifier les garanties déjà présentes dans vos contrats d’assurances pour éviter les doublons.

L’assurance scolaire devient vite incontournable.

Par contre, dès que l’enfant participe à une activité facultative, l’assurance devient obligatoire. Que ce soit dans ou en dehors de l’établissement d’ailleurs. Votre enfant va à la cantine ou à la garderie ? Ce sont des activités facultatives et l’assurance scolaire s’impose. Vous l’avez inscrit à de nouvelles activités périscolaires, à une sortie au théâtre ou une visite de musée optionnelles ? Vous avez prévu de l’inscrire à un voyage scolaire à l’étranger ou à un séjour linguistique ? Ces activités étant facultatives, l’assurance devient là aussi obligatoire et ce, quel que soit l’âge de l’enfant.

Pour résumer : l’assurance scolaire est facultative quand l’activité organisée par l’école, le collège ou le lycée est obligatoire, et elle devient obligatoire quand l’activité est facultative. Elle devient donc rapidement indispensable si vous voulez que vos enfants participent aux sorties organisées par leurs professeurs et autres ateliers proposés par l’école, s’ils mangent à la cantine ou s’ils restent à la garderie ou à l’étude en attendant votre retour du travail.

A quoi sert l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire protège un enfant contre les dommages matériels ou physiques qu’il subit ou qu’il cause à autrui. Elle intervient à l’école et lors des activités scolaires mais également en cas d’accident sur le trajet entre le domicile et l’école. En pratique, l’assurance scolaire est composée de deux produits :

Une garantie responsabilité civile, pour couvrir les dommages matériels ou corporels qu’un enfant peut causer à des tiers, comme casser les lunettes d’un camarade, un appareil dentaire ou encore du matériel de classe.

Une garantie accident corporel, pour couvrir les dommages dont est victime un enfant sans qu’un responsable ne soit identifié, comme une chute dans les escaliers, dans la cour de récréation ou sur le trajet vers l’école

A savoir : si la responsabilité civile est toujours incluse dans les contrats d’assurance habitation, ce n’est pas le cas de la garantie accident corporel. C’est pour cette raison que la souscription d’une assurance scolaire est très fortement recommandée.

Pourquoi souscrire une assurance extra-scolaire ?

Certains assureurs proposent aussi des contrats d’assurance extra-scolaire, qui offrent des garanties supplémentaires comme le vol (cartable, calculatrice, etc.) ou des services d’assistance pour suivre des cours à domicile ou prendre en charge le transport école-domicile en cas d’accident. Ces contrats plus pointus prennent en charge de nouvelles formes de violences, comme le racket ou le harcèlement, qui font malheureusement partie du paysage scolaire, en proposant par exemple un accompagnement juridique.

Ces contrats fonctionnent de la même manière qu’une assurance scolaire classique, mais permettent en plus d’assurer l’enfant en dehors du temps d’école, 24h/24. Que ce soit le week-end ou pendant les vacances, ces assurances complémentaires garantissent aussi bien l’intégrité physique de l’enfant que son matériel. Votre enfant sera couvert en cas d’accident à la salle de danse, sur le terrain de football et dans toutes ses activités sportives ou de loisirs. De quoi rassurer les parents les plus anxieux, et assurer les enfants les plus casse-cous.

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN