Comment réduire le montant de son assurance auto jeune conducteur ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Vie pratique > Comment réduire le montant de son assurance auto jeune conducteur ?

Par le

assurance auto jeune conducteur

Votre ado vient de décrocher son permis et vous allez lui acheter sa première voiture. Si c’est déjà un investissement, ça n’est pas le seul. Car qui dit auto dit aussi assurance auto jeune conducteur, en l’occurrence. Voici les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix au meilleur prix.

Jusqu’ici, votre ado n’avait pas vraiment besoin de voiture et vous partagiez le véhicule familial. Mais aujourd’hui, entre ses études à 200 km de la maison ou son travail, et ses sorties avec les copains le weekend, il est devenu indispensable qu’il ait sa propre auto. Un premier achat bien souvent financé par les parents. Mais pour ce qui est de l’assurance, c’est lui qui la prendra en charge. Alors combien coûte une assurance auto jeune conducteur et quelles sont les choses à savoir avant de souscrire ?

Pourquoi l’assurance jeune conducteur est-elle plus chère ?

L’assurance auto, c’est un budget. Alors pourquoi est-elle encore plus chère pour les jeunes qui viennent d’avoir leur permis de conduire et qui sont soit étudiants soit jeunes travailleurs ? Et bien tout simplement parce que les statistiques de la Prévention Routière sont là pour nous rappeler que les 18-24 ans sont les premières victimes d’accidents de la route, et représentent plus de 17 % de la mortalité routière. Et qui dit risque d’accident plus élevé dit surprime. Mais pas question pour autant de faire l’impasse sur l’assurance auto, car en cas d’accident, surtout avec dommages corporels, les sommes engagées sont considérables.

Pendant combien de temps est-on considéré comme jeune conducteur ?

Aujourd’hui, on est considéré comme « jeune conducteur » pendant trois ans après l’obtention du permis auto. Et première obligation, votre ado devra coller son disque « A » sur la vitre arrière du véhicule qu’il conduit (le vôtre ou le sien) pendant cette période. S’il a fait la « conduite accompagnée », elle sera réduite à deux ans. Il aura ensuite l’obligation de souscrire une assurance auto jeune conducteur. A savoir la surprime, encadrée par le code des assurances, sera dégressive sur les trois ans. Et si votre ado a suivi l’apprentissage anticipé de la conduite, il bénéficiera d’une surprime sur deux ans seulement, qui plus est réduite à 50 % dès la première année, puis réduite à 25 % la deuxième année.

Quelques conseils pour réduire le montant de son assurance 

Les compagnies d’assurance proposent toutes des formules « assurance auto jeune conducteur ».  Vous pouvez passer par un comparateur d’assurances pour faire une première sélection. Ou bien vous rendre directement sur les sites des principales compagnies d’assurance dans l’espace dédié, comme celui assurance jeune conducteur d’AXA.

Mais avant même de souscrire une assurance auto jeune conducteur, voici quelques conseils pour réduire le montant de la surprime :

Prime à la conduite accompagnée : on l’a dit précédemment, l’apprentissage anticipé de la conduite réduit d’un an la surprime jeune conducteur. Les assureurs estiment en effet qu’il y a moins de risques, même si rien ne le prouve dans les études de la Prévention Routière.

Choisir une voiture plus vieille et moins puissante : votre ado (surtout si c’est un garçon) rêve d’un petit bolide ? Calmez vite ses ardeurs en lui expliquant qu’une voiture moins puissante, plus petite et d’occasion lui coûtera bien moins cher en prime d’assurance. Attention toutefois de ne pas choisir une voiture trop vieille qui augmentera les risques d’accidents.

S’inscrire en deuxième conducteur du véhicule de ses parents dès l’obtention du permis : comme cela, votre ado ne sera plus considéré comme jeune conducteur au moment de souscrire son propre contrat d’assurance auto, ce qui réduira considérablement le prix de base.

Attention toutefois au moment de choisir votre formule d’assurance auto : les formules au tiers, si elles sont moins chères, ont souvent des franchises plus élevées. Alors qu’avec une assurance tout risque, plus chère, vous serez mieux couvert en cas d’accident.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN