Nouveau conducteur dans la famille : que faire ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Nouveau conducteur dans la famille : que faire ?

Par Lola Payet le

jeune conducteur assurance

À partir d’un certain âge, les enfants sont de moins en moins enthousiastes à l’idée d’être accompagnés à l’école tous les matins par leurs parents. Pour des sorties entre amis ou pour se rendre à une fête, ils manifestent le désir de prendre le volant afin de s’y rendre seuls. À la majorité, votre enfant recherche une certaine autonomie dans chacun de ses mouvements. Il veut pouvoir conduire pour se rendre en cours ou ailleurs. C’est une situation presque inévitable à laquelle vous ferez face un jour ou l’autre, si ce n’est pas déjà le cas. Pour exaucer le vœu de votre adolescent, vous pouvez décider de lui permettre d’utiliser occasionnellement votre voiture ou tout simplement choisir de lui en acheter une. Quoi qu’il en soit, avant de prendre le volant, celui-ci doit obtenir son permis de conduire, comme l’exige la loi. Le permis n’est toutefois pas la seule condition qu’un jeune conducteur doit respecter pour conduire un véhicule. Découvrez ce qu’il faut faire lorsqu’il y a un jeune conducteur dans la famille, notamment au niveau de l’assurance auto.

Souscrivez une assurance auto jeune conducteur

Selon la loi française, il est obligatoire pour tout conducteur de véhicule de disposer d’une assurance. Cela est valable aussi bien pour un adulte expérimenté que pour un jeune conducteur. Le règlement exige que vous disposiez d’un minimum de garanties fournies par une assurance. Cela en vue de prendre en charge tout dommage d’ordre matériel ou corporel que le conducteur ou un tiers pourraient subir. Que ce soit dans le cas d’un accident à responsabilité engagée ou non, il doit être couvert. Vous devez ainsi obligatoirement souscrire une assurance auto, si votre enfant vient d’avoir son permis de conduire. N’hésitez pas à vous adresser à une assurance en ligne.

Notez que l’on distingue deux cas de figure. Si vous prévoyez de laisser occasionnellement votre voiture à disposition de votre enfant, il est recommandé d’ajuster votre contrat d’assurance auto actuel. Vous devez pour cela contacter votre assureur et l’informer du changement de situation. Il doit savoir que votre véhicule est également conduit par un jeune conducteur. Des garanties adaptées seront ainsi ajoutées à votre contrat d’assurance.

Dans le cas où vous auriez prévu de lui acheter une nouvelle voiture, vous devez souscrire une assurance pour jeune conducteur. Elle comporte des garanties spécifiques adaptées au profil de ce dernier. Selon le niveau de couverture que vous recherchez, vous disposerez de divers choix de formules avec leurs propres garanties.

assurance auto jeune conducteur

Assurance jeune conducteur : les différentes garanties

Si vous demandez un devis à une compagnie d’assurance en ligne, celle-ci vous proposera différentes formules. La plupart des assureurs auto regroupent le plus souvent les garanties en trois formules.

Assurance au tiers : le minimum pour une assurance automobile

Cette formule représente l’une des trois options qui vous seront proposées. En la souscrivant, le jeune conducteur bénéficiera de la garantie responsabilité civile. Elle couvre tout dommage susceptible d’être causé sur un individu en cas d’accident sur la route. Il s’agit là du minimum de garantie rendue obligatoire par la législation. Notez que l’assurance au tiers n’est pas adaptée à toutes les situations. Elle peut être la bonne option si la voiture de votre enfant est un véhicule ancien ou d’occasion et qu’il ne roule pas beaucoup. C’est aussi le bon choix pour une petite voiture ou pour une auto à faible valeur pécuniaire.

En plus de cette garantie, certaines compagnies donnent la possibilité de souscrire une garantie supplémentaire comme l’option dépannage. Ainsi, en cas de panne, que le jeune conducteur soit à quelques kilomètres de chez lui ou beaucoup plus loin, une équipe intervient pour le dépannage de son véhicule.

Assurance tiers Plus : une garantie assez complète

Si vous souhaitez une meilleure couverture pour votre jeune conducteur, l’assurance tiers Plus, avec ses nombreuses garanties, peut répondre à votre besoin. En plus d’inclure les garanties que comporte une assurance au tiers, cette formule offre une couverture pour certaines situations exceptionnelles comme :

  • le vol de la voiture,
  • l’incendie,
  • le bris de glace,
  • en cas d’intempéries, de tempête, d’une catastrophe technologique ou naturelle.

Si l’une de ces situations se produit, le véhicule subira forcément des dégâts. Si vous disposez d’une assurance tiers Plus, elle couvrira les frais relatifs aux dommages survenus. Notez que les dégâts que pourriez causer vous-même à votre voiture ne sont pas couverts par cette assurance. Des garanties complémentaires sont également accessibles selon l’assurance en ligne choisie. Si vous souhaitez que le jeune conducteur bénéficie d’une assistance en cas de panne, mentionnez-le avant la signature du contrat d’assurance.

Assurance tous risques pour jeune conducteur

Si vous recherchez la meilleure couverture possible pour votre enfant, cette troisième option est assurément la meilleure. L’assurance au tiers et celle au tiers Plus prennent en charge uniquement certaines garanties. L’assurance tous risques quant à elle est une solution complète. Elle inclut la responsabilité civile et ses garanties, la défense pénale, l’assistance en cas de panne, les incendies, le vol et explosion ainsi que les dommages tout accident. Avec cette couverture, vous êtes indemnisé en cas d’accident, peu importe à qui incombe la faute.

C’est la formule la plus recommandée pour un jeune conducteur, surtout s’il possède une voiture neuve ou récente.

assurance auto en ligne

Bénéficiez d’une assurance jeune conducteur moins chère

Trouver une assurance jeune conducteur est très simple, mais les prix que pratiquent les assureurs sont généralement élevés. Cela s’explique par le fait que les compagnies d’assurance considèrent que cette catégorie de conducteurs présente beaucoup plus de risques que les autres. Selon des statistiques, les jeunes conducteurs sont impliqués dans plus de 20 % des accidents graves. Dans l’optique de compenser ces risques, les assureurs prévoient une surprime qui baisse progressivement au fil des ans.

Pour réduire au maximum le coût de l’assurance auto de votre enfant, il existe des méthodes efficaces.

Optez pour la conduite accompagnée

Afin de fixer le prix d’une assurance, les assureurs prennent en compte plusieurs paramètres. Ils s’appuient dessus pour évaluer le risque que présente un jeune conducteur. Parmi ces paramètres on retrouve le mode d’obtention de son permis. En optant pour une conduite accompagnée, aussi connue sous le nom d’AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduite), il y a de fortes chances que votre compagnie d’assurance revoit à la baisse le montant de votre assurance.

D’après certaines études, les conducteurs ayant suivi un cursus AAC seraient responsables de moins d’accidents de la circulation en comparaison aux jeunes conducteurs qui ont opté pour le mode d’apprentissage classique. Les assurances auto estiment que le niveau de risque est moins élevé, et par conséquent peuvent réduire le tarif jusqu’à 30 %. Le montant de la surprime est lui aussi revu à la baisse.

Accordez une attention particulière au choix de la voiture

Si vous prévoyez d’offrir une voiture à votre enfant, pensez à ce que pourrait vous coûter l’assurance, au moment de l’achat. Le modèle de voiture que possède le conducteur représente en effet l’un des nombreux points sur lesquels se basent les assureurs pour fixer leurs tarifs. Le prix d’achat du véhicule, son année, sa puissance fiscale et sa marque sont autant de détails que les assureurs évaluent de près.

Si vous souhaitez payer moins cher votre assurance jeune conducteur, privilégiez l’achat d’un véhicule d’occasion. Si vous en avez la possibilité, optez pour une voiture peu récente. En cas de problème nécessitant des réparations, les coûts seront moindres. Cela va nettement jouer en faveur de l’assuré auprès de la compagnie d’assurance. Concernant la puissance du véhicule, tournez-vous vers une voiture à faible puissance. Avec ce modèle, il existe peu de risques d’excès d’accélération. Pour cette catégorie de voiture, les assureurs sont plus indulgents et proposent par conséquent des tarifs moins élevés.

Veillez à bien ajuster les garanties

Pour réduire vos frais d’assurance, vous pouvez aussi moduler les garanties. En achetant une voiture d’occasion peu coûteuse par exemple, il ne sera pas nécessaire de choisir une formule tous risques. Vous pouvez opter pour une assurance auto au tiers ou au tiers Plus qui comportent les garanties obligatoires minimum. Elles permettent au jeune conducteur d’utiliser sa voiture en toute légalité. Selon l’usage de la voiture et vos besoins, pensez aux garanties supplémentaires. En choisissant le minimum en termes de garantie, mais en y ajoutant des options, vous pouvez réaliser des économies sur l’assurance auto de votre enfant.

Passez par un comparateur d’assurance en ligne

En plus des méthodes, vous pouvez opter pour un comparateur d’assurance en ligne. C’est un outil très efficace pour trouver une assurance jeune conducteur à un bon rapport qualité/prix. Très utilisé, le comparateur fournit la liste des meilleures offres dont vous pouvez bénéficier, en analysant aussi bien les garanties que les tarifs. L’outil évalue par la même occasion les services proposés par chaque compagnie.

S’il obtient son permis, vous devez donc souscrire une assurance jeune conducteur à votre enfant. En utilisant ces méthodes, vous pouvez obtenir un tarif intéressant. Pensez à vous orienter vers une assurance en ligne.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN