Dans La cabane à histoires, les livres prennent vie

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Dans La cabane à histoires, les livres prennent vie

Par le

Affiche du film La cabane à histoires

Et si les livres pour enfants se transformaient en films d'animation ? C'est l'idée originale de "La cabane à histoires" un film de Célia Rivière qui associe à l'écran sept albums jeunesse et les aventures de quatre enfants en chair et en os. A voir au cinéma à partir du 31 mai.

La cabane à histoire : le synopsis

A une époque où la plupart des juniors ne jure que par les tablettes et autres smartphones, Lisette, Tiago, Fanny et Antoine passent tout leur temps libre perchés dans « La cabane à histoire ». Un repère enchanté au cœur duquel les deux grands lisent pour les plus petits.

enfants-dans-film-la-cabane-a-histoires

Lisette, Tiago, Fanny et Antoine adorent lire dans « La cabane à histoires »

Chacun des sept récits qu’ils nous livrent prend vie sous forme d’un petit dessin animé : on suit ainsi les péripéties du Grand Méchant Mordicus, qui cache sous ses canines de loup un cœur qui ne demande qu’à battre. Ou celles de la famille des 999 têtards, dont l’étang, surpeuplé, n’est plus assez vaste pour les accueillir. Ou encore l’histoire de Cornebidouille, la méchante sorcière piégée par Pierre, petit mais futé.

Grand-méchant-mordicus-la-cabane-a-histoires

Le Grand Méchant Mordicus

Celle du Chien qui pue, qui ne serait plus le même s’il était propre. Ou du Festin de Noël de Loup, Renard et Belette qui vont tellement s’attacher à Dinde, le volatile qu’ils ont capturé, qu’ils ne le mangeront jamais. Ou encore le conte des Dragons père et fils, un tandem qui va réaliser qu’il est préférable d’inspirer l’amour que la peur. Ou encore de l’impayable binôme ovin formé par Brigitte la brebis et Michel le Mouton.

Dragons-pere-et-fils-la-cabane-a-histoires

Dragons père et fils

On apprend aussi, au fil de ces contes, que Tiago n’est pas très bûcheur à l’école et que Fanny, pourtant si mignonne, a comme, le Chien qui pue, tendance à sentir très mauvais des pieds…

 

A partir de quel âge ?

Dès 3-4-ans. Les histoires sont simplissimes, les illustrations sont très sobres et le film extrêmement court (50 minutes). Un format idéal donc pour les tout-petits qui ont du mal à rester assis pendant toute une séance traditionnelle de cinéma.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Ce long-métrage est à conseiller aux plus jeunes, qui vont adorer voir ces créatures de papier prendre vie. Les différents volets de La cabane à histoires les attendriront aussi par leur graphisme, leur humour et la jolie morale qu’ils nous réservent. Comme par exemple celui consacré à Michel le Mouton qui n’a pas de chance, qui prouve que collectionner les petites catastrophes peut parfois éviter les gros drames. Ou celui du Chien qui pue, illustrant le fait qu’on aurait tort de vouloir changer les êtres qu’on aime.

Les enfants plus grands pourront trouver par contre le film beaucoup trop « bébé » et basique pour eux.

Réalisé par : Célia Rivière
Avec : Juliette Lepourreau, Valois d’Estribaud et Alexia Chicot
Genre : Animation
Sortie au cinéma : le 31 mai 2017
Durée : 0h50
A partir de : 3 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN