Donner ou ne pas donner d’argent de poche à ses enfants ?

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Donner ou ne pas donner d’argent de poche à ses enfants ?

Par le

Voici peut être une de vos nouvelles résolutions pour 2013 : cette année, c’est décidé, nos enfants auront de l’argent de poche ! Mais combien donner ? A partir de quel âge ? En quelles occasions ? Et surtout pourquoi donner, ou ne pas donner ?

Donner ou ne pas donner d’argent de poche ? That is the question…

Vous allez être déçus : il n’y a pas une UNIQUE BONNE REPONSE à cette question : donner ou ne pas donner de l’argent de poche ? Ca dépend de vous, de votre conjoint et de vos objectifs !

En effet, LA question importante à se poser en terme d’argent de poche est la suivante : qu’est ce que je cherche à faire en donnant – ou en ne donnant pas – d’argent de poche ? Par exemple, je peux vouloir développer le sens de l’autonomie de mes enfants : apprenant ainsi dès le plus jeune âge à gérer un (petit) budget, ils auront sans doute plus de facilités à gérer un « vrai » budget quand ils seront plus grands. Sauf que je peux faire aussi le choix inverse pour exactement les mêmes raisons : je peux vouloir développer le sens de l’autonomie de mes enfants, en ne leur donnant PAS d’argent de poche. Ainsi, ils seront obligés de chercher des « petits boulots » et donc, être plus autonomes… Si l’on reprend cet exemple, on voit donc bien que donner ou ne pas donner l’argent de poche ne sont que deux moyens pour servir un même objectif.

On peut en trouver d’autres raisons de donner de l’argent de poche : on peut vouloir reprendre et faire vivre les traditions familiales, ou bien ne plus avoir à négocier l’achat de bonbons à chaque sortie, ou encore apprendre à nos enfants à développer leur sens de l’économie.

Quelques conseils si on donne de l’argent de poche

Ne rémunérez pas tous les services que vous rendent vos enfants : en effet, dans une famille, il est normal que chacun participe, à son niveau, à la vie familiale. On ne vous paye pas pour préparer les repas, changer les draps ou soigner vos enfants… Il n’y a donc pas de raison pour que vous payiez vos enfants lorsqu’ils mettent la table, débarrassent le lave-vaisselle ou rangent leur chambre.

En revanche, à service exceptionnel, il peut y avoir une gratification exceptionnelle. Par exemple si votre enfant fait quelque chose pour lequel vous étiez prêt à payer quelqu’un d’autre, pourquoi ne pas le récompenser ? Mais cela doit rester singulier et votre enfant doit en être conscient. Par exemple laver la voiture ou tondre la pelouse pourrait donner lieu à une petite gratification… ou non !

De la même façon, évitez de donner de l’argent à chaque bonne note : cela s’apparente à une récompense et non à de l’argent de poche. De plus, vous retireriez ainsi de la fierté à votre enfant. Ou plus exactement, au lieu de venir ancrer sa motivation intrinsèque (c’est à dire intérieure, la plus puissante) que l’on obtient après l’effort, vous viendriez ancrer sa motivation extrinsèque (extérieure, qui prendra irrémédiablement la place de la première si vous la favorisez), celle qui le fait travailler pour obtenir une récompense.

Donnez cet argent de manière régulière, par exemple tous les 1er du mois.

– Vous pouvez choisir de donner la même somme à chaque enfant ou de la faire augmenter avec l’âge.

Prévenez dès le début vos enfants s’il y a des restrictions à l’utilisation de cet argent. Par exemple, vous pouvez décider qu’il ne doit en aucun cas servir à acheter des bonbons. Ou à se faire faire un tatouage !

Prévenez vos enfants que le choix de donner de l’argent de poche vous revient et que vous pourriez décider avec votre conjoint d’arrêter. Il ne s’agit en aucun cas d’un acquis « à vie ».

A partir de quel âge donner ?

Il n’y a, là encore, pas de règles. Souvent, les derniers de la fratrie en bénéficient plus jeunes que les aînés car on a du mal à refuser à un petit bout ce qu’on donne à son grand frère. Mais le plus simple est de fixer un âge limite : « à 10 ans (ou le jour d’entrée dans telle classe), vous aurez droit à de l’argent de poche. »

Combien donner ?

Renseignez vous auprès de vos amis pour savoir ce qu’ils donnent. Cela vous donnera une idée. Tenez compte aussi de votre budget : n’oubliez pas que si vous commencez avec l’un de vos enfants, vous aurez certainement à donner aux autres et ce, à priori, pendant de longues années…

Décidez aussi si cet argent doit être augmenté chaque année ou si le montant reste fixe tout au long des années. Certains parents donnent, pas exemple, un ou deux euros par année d’âge (ex : 10 ans = 10 ou 20 euros par mois).

Bref, l’argent de poche, c’est une affaire de famille. Il est rare de trouver deux familles qui ont les mêmes règles. A vous de prendre votre décision et l’adapter à vos enfants.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN