Faut-il mettre le même prix dans les cadeaux de Noël pour être juste ?

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > Faut-il mettre le même prix dans les cadeaux de Noël pour être juste ?

Par le

petites filles cadeaux noelGrave dilemme : votre fils de 10 ans rêve d’une toupie Blayblade et de son stadium pour Noël (coût estimé : 45 €) et votre fille de 14 ans rêve d’un iPad (coût estimé : 550 € !). Et même si vous avez économisé pour offrir cet iPad à votre fille, vous vous demandez si cela est juste pour votre fils ? Ne devriez-vous pas faire des cadeaux de valeur équivalente, par esprit d’équité et de justice entre frère et soeur ?

C’est vrai que cela semble logique : même prix pour tout le monde. Tous les enfants devraient être contents et vous en être reconnaissants ! Sauf que, dans la réalité, ça ne se passe pas comme cela…

Donner pareil, c’est donner moins

Revenons à des choses plus terre à terre : qui parmi vous n’a jamais acheté une paire de chaussettes pour Paul  afin de compenser la montagne d’habits que vous avez trouvés pour Marie qui n’avait vraiment plus rien à sa taille ? Ou mieux, qui a acheté le même nombre d’habits pour Paul qui vient pourtant de récupérer la garde robe presque neuve de son cousin, puisque vous achetiez des habits pour Marie ?

Et bien pour les cadeaux de Noël c’est pareil : si vous mettez le même prix, votre fille sera furieuse car son frère a plus de cadeaux qu’elle, et si vous n’achetez qu’un cadeau, votre fils risque de rouspéter car son cadeau n’a pas la même valeur que celui de sa sœur…

Bref, si vous tenez absolument à être égalitaire  avec vos enfants, vous êtes partis pour beaucoup de mécontentements. Car pour un enfant « donner pareil, c’est recevoir moins ! ».

Donner selon les besoins de chacun

Ce dont un enfant a besoin, c’est de recevoir ce dont il a besoin justement ! En quoi est-ce juste pour Paul, et encore plus pour Marie, d’avoir investi autant d’argent pour lui que pour elle ?

Ce qui est juste, n’est-ce pas plutôt que vos enfants aient de quoi s’habiller par tous les temps ? N’est ce pas plus  juste que vos enfants mangent en fonction de leur appétit, qu’en fonction de ce qu’il y a dans l’assiette de leur frère ou sœur ? C’est d’ailleurs une remarque que l’on peut faire aux enfants qui comparent et qu’ils comprennent très bien !

Etre juste ou équitable ?

enfants avec bonnet pere noel et cadeauxEn matière d’éducation, la justice parfaite n’existe pas et elle ne conviendra jamais à tous les partis. En revanche, votre responsabilité de parent c’est d’être équitable : si vous avez donné la dernière crêpe à Léa la dernière fois, et que cette fois-ci vos enfants ont tous encore faim et qu’il ne reste qu’une crêpe,  il serait peut-être équitable que ce ne soit pas Léa qui l’emporte…

Même si Paul est vêtu gratuitement par son cousin qui lui fait profiter d’habits d’excellente qualité, il pourrait être équitable qu’une fois de temps en temps, vous alliez avec lui pour lui acheter une tenue neuve (vous ferez un heureux pour les habits, mais sans doute aussi un double heureux d’avoir passé ce temps avec vous seule !).

Mais rien ne vous empêche de revenir avec des vêtements pour Léa, sans en avoir pour Paul. S’il rouspète, ce n’est pas la logique qui l’aidera : des mots comme « mais tu en a déjà plein dans ton armoire » ne fonctionneront pas et ne feront qu’ancrer sa jalousie. En revanche, vous pouvez reconnaître ses sentiments et dire « c’est difficile pour toi de voir que ta sœur a de nouveaux habits et pas toi… et même si tu connais les raisons pour lesquelles elle en a besoin et pas toi, tu es quand même contrarié. » Bien sûr, votre enfant ne repartira pas en se tordant de rire après cette remarque, mais  il se sentira compris et n’aura pas l’impression que vous l’avez pris pour un imbécile !

Offrir des cadeaux qui font plaisir

Donc revenons à Noël : si vraiment c’est la toupie qui fait rêver votre fils et l’iPad dont ne parle que votre fille (et que vous avez les moyens d’accéder à leurs rêves !), vous avez plus de chances de leur faire VRAIMENT plaisir en accédant à ces désirs, quitte à rajouter une deuxième toupie si vraiment vous trouvez que c’est injuste.

Mais surtout ne cherchez pas à donner pareil à vos enfants : ça ne sera de toutes façons pas juste pour eux. Aux questions « pourquoi Léa a un cadeau plus cher que le mien ? », vous pourrez répondre « pour l’instant, ce n’est pas le cadeau de Léa qui m’intéresse, mais toi : dis moi, n’as-tu pas eu ce dont tu rêvais ? Car c’est important pour moi de savoir que tu te réjouis de ce cadeau qui te tentait tant ! ».

Car le secret dans l’histoire, c’est de ne jamais rentrer dans la comparaison (même et surtout si elle est faite par l’un de vos enfants), et de toujours ramener la discussion sur l’enfant qui parle : « pour le moment, je ne suis pas intéressée par ce qui concerne ton frère… en revanche, si tu veux me parler de toi, de tes besoins, de tes désirs, tes peurs ou ta tristesse… je suis tout ouïe ! »

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter d’excellentes courses de Noël… en espérant surtout que vous avez des enfants qui savent ce qui leur fera plaisir. Ca devrait vous simplifier les choses !

 

Et quelques idées de cadeaux :

12 idées cadeaux pour une petite fille entre 6 et 12 ans
14 idées cadeaux pour un petit garçon entre 6 et 13 ans
14 idées cadeaux pour une adolescente
Noël 2015 : le plein d’idées cadeaux pour les enfants
Les Etoiles du Jouet 2015 : les jeux et les jouets préférés des parents et des enfants
Cadeaux pour enfants et ados à moins de 30 euros
Jeux de société spécial famille
Des jeux et des jouets « made in France »

 

Marie-Charlotte Clerf
Thérapeute Vittoz certifiée, coach certifiée en développement personnel,  formatrice parentale. Elle a créé « MC2 coach-famille » pour aider les parents à améliorer leur  vie de famille. Ses spécialités : accompagner chaque membre de la famille à  trouver sa juste place, faire progresser la communication et les relations parents / enfants et enfants entre eux  , favoriser  la prise de conscience de ses points forts et des points d’amélioration possibles, aider à sortir d’un burn-out familial ou d’une dépression, se sentir utile et plein d’énergie, tout en ayant le temps de s’ occuper de soi-même…
www.coach-famille.fr
contact@coach-famille.fr – 06 60 87 20 35

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN