Argent de poche : à quel âge, combien, quand ?

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Psycho-Éducation > Argent de poche : à quel âge, combien, quand ?

Par le

cochon tirelire pour argent de pocheLes trois-quarts des enfants reçoivent régulièrement de l’argent de poche. En plus de ce revenu fixe, s’ajoutent des « extras » sonnants et trébuchants. Lors des anniversaires, des fêtes de Noël ou à l’occasion d’une bonne note. C’est le premier contact de vos enfants avec l’argent et l’heure des premiers questionnements pour les parents.

Le poids économique des enfants est considérable. On estime que le pouvoir d’achat direct des enfants de moins de 12 ans est de 2,5 milliards d’euros. On évalue leur pouvoir d’achat réel (en tenant compte de leur influence dans les achats familiaux) à 60 milliards d’euros. Des chiffres incroyables qui démontrent la place que revêt l’argent dans l’esprit des enfants et de leurs parents.

Qui donne ?

Les parents bien évidemment et en particulier les mères de famille, plus sollicitées que leurs conjoints. Viennent ensuite les grands-parents.

Combien en moyenne ?

Cela varie selon les tranches d’âge. Les 7/11 ans reçoivent en moyenne 12 euros par mois, les 12/13 ans 18 euros et les 14/17 ans perçoivent 47 euros. Les parents ont souvent tendance à sous-estimer les sommes d’argent qu’ils versent à leur progéniture (*).

Quand ?

La pratique habituelle consiste à donner de l’argent régulièrement : chaque semaine, au mois ou parfois par trimestre. A certaines occasions, les jeunes se voient gratifiés de sommes importantes, c’est le cas lors des anniversaires ou des fêtes de fin d’année. Ainsi, 96 % des jeunes de 14 ans récupèrent deux fois dans l’année une somme équivalente à 100 euros ! Les tirelires sont parfois bien pleines…

Comment les jeunes obtiennent-ils cet argent ?

Le plus souvent les parents rétribuent les petites tâches ménagères, les coups de main donnés pour entretenir le jardin, laver la voiture, ranger la cave,… et récompensent aussi les bons résultats scolaires, à hauteur d’une dizaine d’euros par mois le plus souvent. Pour les plus grands, les services rendus aux personnes âgées, le baby-sitting, la livraison des courses, l’aide au déplacement constituent une source de revenus substantiels. On l’estime en moyenne à 35 euros par mois.

Faut-il donner de l’argent de poche ?

D’une manière générale, la tradition de l’argent de poche perdure dans de nombreuses familles et c’est, de l’avis des sociologues, une bonne pratique qui entre dans l’apprentissage et l’éducation des enfants. A partir de 15 ans, on peut confier à son enfant la gestion d’un mini-budget. Avec une somme mensuelle d’argent de poche que vous déterminerez en fonction de vos moyens et de ce que vous jugerez juste, votre enfant pourra de manière autonome et indépendante acheter ses vêtements et ses fournitures scolaires et assurer ses sorties avec ses camarades. C’est aussi à cet âge que vous pouvez lui proposer de gagner un peu d’argent en faisant du baby-sitting, par exemple.

(*)Etude CSA pour l’IEFP, 4e trimestre 2006

Découvrez d’autres articles consommation, santé, forme, vie quotidienne
dans notre rubrique VIE PRATIQUE

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. J’ai commencé à donner de l’argent de poche à mon fils à 12 ans. 10€ par mois qu’il dépense principalement en bonbons ! Sinon ses grands-parents lui donnent un petit billet de temps en temps et pour son anniversaire et Noël. Et vu à quoi il dépense son argent on met vite sur son livret A si la somme est un peu importante

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN