Facture énergétique : comment mieux la maîtriser ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Shopping > Maison & Déco > Facture énergétique : comment mieux la maîtriser ?

Par Anna Spaar le

comment réduire sa facture énergétique

Malgré son impact négatif sur leurs finances et leur environnement, la facture énergétique moyenne des Français continue à croître au fil des ans. La consommation d’énergie augmente année après année, et les coûts ne cessent de grimper. De nombreux efforts restent à fournir en ce qui concerne la maîtrise de notre facture énergétique.

Aujourd’hui, c’est toute la famille qui peut participer à la réduction de la consommation énergétique du foyer. Mieux maîtriser notre dépense énergétique passe nécessairement par une consommation plus raisonnable et plus responsable. Mais d’autres actions au quotidien permettent également de réduire notre impact sur l’environnement. Du radiateur à inertie à l’éclairage LED, en passant par l’utilisation d’une énergie 100 % verte… Quelles solutions mettre en place pour consommer moins et mieux ?

La facture énergétique, qu’est-ce que c’est ?

La facture énergétique d’un foyer correspond au montant total des dépenses (en euros) engendrées par l’ensemble de l’énergie consommée par le foyer. Elle inclut ainsi les factures d’électricité, de gaz et de produits pétroliers (fioul, essence…). Pour une estimation complète, s’ajoutent également les factures d’eau et de bois (pour le chauffage).

Le calcul de la facture énergétique d’un foyer prend en compte 4 éléments :

  • la consommation des appareils x le temps de consommation : le résultat correspond à un volume de consommation, par exemple en kWh pour l’électricité, ou en m3 pour le gaz ;
  • un abonnement fixe lié à la puissance livrée, ou des frais de livraison (l’abonnement est basé sur le nombre d’appareils utilisés en même temps) ;
  • les taxes de l’état ;
  • le lieu de résidence du foyer.

En réalité, le foyer ne dispose que de deux leviers pour réduire sa consommation d’énergie, et donc sa facture énergétique : le choix des appareils et leur durée d’utilisation.

Les bons gestes à adopter en famille

En 2019, la facture énergétique moyenne d’un ménage français dépassait les 1500 euros. L’impact de la surconsommation ou « mal consommation » énergétique n’est donc pas qu’écologique.

Réduire la facture énergique de son logement est une action collective : tous les membres de la famille peuvent y participer, des plus petits aux plus grands ! Adoptés au quotidien, certains gestes simples permettent en effet de limiter facilement le gaspillage énergétique.

Mieux maîtriser son chauffage

On estime que près de 70 % des dépenses énergétiques d’un logement sont consacrées au chauffage (électricité ou gaz). Opter pour un système de chauffage performant et économique est donc la première chose à faire lorsque l’on souhaite réduire sa facture énergétique. En effet, il a été démontré que régler son chauffage à 1°C de moins nous fait faire 7% d’économies ! S’il incombe au parent de bien choisir son fournisseur et son équipement de chauffage, chaque membre de la famille peut prendre une part active à la gestion de la facture énergétique. Apprendre à son enfant à fermer la porte de sa chambre lorsque le chauffage est allumé par exemple peut donc avoir un impact non négligeable sur notre consommation d’énergie.

La domotique, et l’utilisation de systèmes de chauffage intelligents et connectés, permettent également de mieux maîtriser les dépenses au quotidien. La température est réglée au degré – voire au demi-degré – près, et adaptée à l’usage de chaque pièce. Ces dispositifs modernes permettent de piloter tous les appareils de chauffage du logement à distance, à partir d’une seule interface. Il est aussi possible d’utiliser des appareils capables de se mettre en mode veille/hors gel lorsque les capteurs pressentent une baisse de température ou un manque d’activité dans une pièce.

Opter pour des appareils performants et peu énergivores (des radiateurs à inertie par exemple), ne pas surchauffer les pièces, garder le chauffage en mode hors gel lorsqu’il n’est plus nécessaire (plutôt que l’éteindre complètement afin de lutter contre l’humidité et d’éviter des pics de consommation) … Tous ces gestes simples contribuent à une meilleure maîtrise de notre chauffage et, par conséquent, une réduction des dépenses énergétiques. Si les plus jeunes n’ont pas accès au thermostat ou à la programmation, il est tout de même possible de leur apprendre à fermer la fenêtre s’il fait froid ou à ne pas obstruer l’espace autour du radiateur dans leur chambre.

Choisir des appareils peu énergivores

Le reste des dépenses énergétiques du foyer est partagé entre la consommation des appareils électro-domestiques et de l’éclairage. S’il est difficile de réduire la durée d’utilisation de certains appareils (un frigo fonctionne par exemple jour et nuit), choisir des appareils à faible consommation (en kW) peut faire une vraie différence.

En ce qui concerne l’éclairage, il est préférable d’opter pour des ampoules LED (ou pour d’autre ampoules dites « écologiques »). Et apprendre à éteindre la lumière lorsque l’on sort d’une pièce reste toujours l’un des moyens les plus efficaces pour faire baisser sa facture d’électricité ! Un geste facile à inculquer à la nouvelle génération dès leur plus jeune âge…

Apprendre aujourd’hui les gestes de demain

Si notre comportement en matière de gestion des ressources n’est pas toujours optimal, c’est dû principalement à un manque d’éducation de certaines générations. Combien d’entre nous ont dû apprendre à trier à l’âge adulte, et ne savent toujours pas quel emballage jeter dans telle ou telle poubelle ? Depuis plusieurs années, nous apprenons à nous adapter à de nouvelles façons de faire et de penser. Quoi de mieux que d’aider nos à enfants à comprendre, presqu’instinctivement, comment gérer au mieux leur consommation énergétique et l’effet qu’a leur comportement sur notre environnement (et notre budget !) … ?

Leur enseigner les bons réflexes

En tant que parents, nous avons aujourd’hui l’opportunité et la responsabilité d’aider nos enfants à comprendre le monde d’aujourd’hui et à préparer celui de demain. C’est à nous de leur inculquer certains réflexes écologiques.

Fermer les fenêtres lorsqu’il fait froid, éteindre la lumière dès que l’on quitte une pièce, éteindre le robinet pendant le brossage de dents, se déplacer à pied, en trottinette ou en vélo… Transmis à la nouvelle génération, tous ces petits gestes du quotidien ont un véritable impact sur notre consommation d’énergie.

Montrer l’exemple

Nous pouvons facilement expliquer à nos enfants la différence entre énergie fossile non renouvelable et énergie « verte », les guider dans leurs choix et les encourager à participer à la gestion de l’énergie dans la maison. Lorsque tous les membres du foyer font un effort, la maison devient rapidement moins énergivore au quotidien. Les enfants adorent participer et aider leurs parents, profitons-en ! Cela leur permet en plus d’acquérir les bons réflexes sur le long terme.

Le parent est un véritable modèle pour l’enfant, qui apprend en observant et en copiant les comportements de l’adulte. Expliquer l’impact de notre consommation sur notre environnement, et montrer l’exemple au quotidien, peut donc avoir un véritable impact positif sur les nouvelles générations.

C’est à nous de mieux gérer notre facture énergétique et les ressources naturelles de notre planète. Éviter les excès, favoriser les énergies renouvelables et adopter des habitudes de « frugalité énergétique » est aujourd’hui devenu plus que nécessaire.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN