Huiles d’olives artisanales, notre sélection pointue pour ensoleiller vos assiettes

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Huiles d’olives artisanales, notre sélection pointue pour ensoleiller vos assiettes

Par Ludovic Bischoff le

huiles d'olives artisanales tests et avis

Les huiles d’olives que l’on trouve facilement dans la grande distribution sont très souvent des assemblages d’olives de provenances diverses. Pas évident de s’y retrouver. Ni de retrouver le bon goût de l’huile d’olive d’antan. Pourtant, il existe de plus en plus d’acteurs souhaitant valoriser les terroirs, français ou étrangers, sur lesquels poussent des oliviers dont la récolte sera transformée avec soin en une huile goûteuse et authentique. Voilà une sélection d’huiles d’olives (et pour l’exception d’une huile de colza bien particulière !) artisanales et traditionnelles, de grande qualité et que nous avons testées et approuvées. Pour celles et ceux qui veulent mettre du soleil dans leurs plats et savoir précisément d’où viennent leurs précieuses huiles…

L’huile d’olive Ouliva : le goût retrouvé de la Provence

huile d'olive de provence Ouliva avis

Faire redécouvrir l’huile d’olive traditionnelle française, voilà le pari que se sont lancés Corentin et Daniel, les deux jeunes entrepreneurs derrière Ouliva. Ils le reconnaissent eux-mêmes : avant de se lancer dans l’aventure, ils n’y connaissaient pas grand chose en matière d’huile d’olive ! Mais ils avaient l’envie de proposer autre chose que les huiles standardisées produites par les grandes marques du marché qui se fournissent auprès de producteurs d’olives un peu partout en Europe et au Magreb.

Ils sont donc allés à la rencontre de producteurs français, en Provence, pour sortir trois cuvées qui déploient les arômes d’olive verte, d’olive noire ou d’olive mûre. Chaque huile indique le producteur et la date de récolte des olives. Leur volonté de promouvoir des huiles artisanales traditionnelles va jusqu’à disposer un joli petit livret dans votre colis où l’on trouve des conseils pour apprécier chaque fruité et des idées recettes.

Pour ceux qui veulent tester, un coffret de trois petites bouteilles de 10 cl est proposé. Histoire de savoir quel fruité on préfère. Nous avons beaucoup aimé la cuvée olive mûre pour son intensité. La cuvée olive verte est plus passe-partout et la cuvée olive noire est bien fruitée et riche de saveurs diverses.

Bref, une belle initiative débutée, comme tant d’autres venant de jeunes entrepreneurs, via les plateforme de crowdfunding, pour valoriser les petits producteurs français. On soutient !

Coffret 3 cuvées de 10 cl, 22 euros
Bouteille d’huile d’olive de 50 cl,
28 euros
Sur www.ouliva.fr

Kalios : des huiles d’olives de grand chef en provenance de Grèce

huile d'olive origine grèce Kalios avis

Et si vous vous offriez une huile d’olive de grand chef ? C’est ce que propose Kalios, une jeune enseigne qui propose des produits en provenance directe de la Grèce. C’est la belle histoire de jeunes français aux racines grecques, qui décident de reprendre l’exploitation familiale du petit village de Neochori-Ithomi, situé dans la région de Kalamata.

Ils proposent ensuite leur huile d’olive aux plus grands cuisiniers français et certains les adoptent, parrainant chacun une cuvée. Ainsi, le très médiatique Juan Arbelaez est le parrain de l’huile bio. Le cuisinier deux étoiles Christophe Aribert, adepte d’une cuisine végétale, mais aussi le chef amoureux de la nature Eric Guerin ou la jeune cheffe Amandine Chaignot, ont aussi adopté une cuvée Kalios.

Des huiles dont les olives sont ramassées à la main de manière traditionnelle. Et on avoue qu’elles sont savoureuses ces huiles de dégustation. Le truc sympa, c’est de s’offrir un coffret avec les différentes cuvées pour comparer les influences que chaque chef a souhaité retenir pour sa cuisine. Et utiliser la même huile qu’eux chez soi, c’est quand même assez classe !

Le coffret dégustation Kalios avec 3 (jolies) bouteilles de 250 ml,  34,90 euros
Sur le site https://mykalios.com

Le Brin d’olivier : une huile d’olive 100% Nyons, rare et… française !

huile d'olive AOP Nyons Le Brin d'Olivier avis

La production d’olives françaises ne permet pas d’atteindre plus de 1 à 2 % des huiles d’olive consommées en France. Autant dire que l’huile d’olive « made in Provence » est une rareté. Soyez d’ailleurs vigilant et décortiquez bien les étiquettes des grandes marques d’huiles d’olive vendues dans votre hypermarché : même si l’étiquette fleure bon la Provence, l’origine Union Européenne ou même « hors UE » est quasiment assurée à 99%… Et doit obligatoirement, même en tout petit caractère, figurer sur la bouteille…

Bref, de l’huile d’olive française, c’est rare. Mais de l’huile à base d’olives de Nyons, c’est encore plus rare ! Charnue, pulpeuse et savoureuse, l’olive noire de Nyons, considérée comme la pépite du terroir de la Drôme provençale, bénéficie de l’Appellation d’Origine Protégée AOP depuis 1997. Le terroir AOP Nyons, s’étend sur 35 communes au sud de la Drôme et 18 dans le Vaucluse. Nous sommes donc dans ce qui se fait de mieux en la matière.

L’entreprise familiale Le Brin d’olivier produit une belle cuvée que nous avons testé. Onctueuse, aux parfums annoncés de pomme verte, herbe coupée, amande et noisette, nous l’avons trouvé plus goûteuse et « corsée » qu’une huile normale. Pas étonnant pour des olives de Nyons qui sont puissantes. Une belle huile de dégustation produite par une société qui s’est spécialisée depuis 70 ans dans les olives (en confiserie, tapenade et huile). Cette cuvée 100% Nyons est le haut de gamme de la marque mais reste sage côté tarifs (pour de l’olive de Nyons !) avec un prix de vente de 12,40 euros les 500 ml.

Les produits Le Brin d’olivier sont vendus en GMS.
Plus d’infos sur le site de la marque

Segermès : des huiles bio aux parfums originaux en provenance de Tunisie

huiles d'olives aromatisées Domaine de Segermes avis

Photo : AffyrmStudio

Situé au nord-est de la Tunisie, dans la région de Zaghouan, Ségermes est un domaine de 300 hectares et 15 000 oliviers, qui tient sont nom de l’antique ville romaine éponyme. C’est donc dans une région où les oliviers sont cultivés depuis des lustres qu’un certain Mounir Boussetta a repris le domaine familial pour en lancer une marque et une production d’huile d’olive plutôt orientée haut-de-gamme. Il a créé son propre moulin et son unité d’embouteillage pour être totalement indépendant et maitriser la qualité de la production. La récolte est effectuée à la main par les femmes de la région (qui sont payées au même salaire que les hommes qui travaillent sur le domaine).

Et deux variétés sont produites et certifiées bio : les olives Chetoui et les Chemlali qui donnent deux huiles au caractère bien affirmé. Mais ce sont les éditions spéciales qui ont attiré notre attention. Une huile d’olive à la clémentine Cassar, une autre à la menthe fraiche, ou encore aromatisée au citron Eureka (mi-vert, mi-jaune).

Nous avons testé celle aromatisée au fenouil sauvage (et olives Chemlali). Elle est livrée dans une élégante petite bouteille au verre fumé pour préserver les saveurs de l’huile. Ne vous attendez pas à une explosion de saveurs anisées, l’huile n’est pas aromatisée avec un parfum artificiel trop fort. Elle est infusée avec un fenouil qui pousse sauvagement sur le domaine de Sergemès. L’arôme est donc très délicat, un poil trop absent à notre goût mais reste que cette huile est agréable et originale, parfaite pour accompagner un poisson ou des crudités comme des carottes râpées.

L’huile Chemlali classique également testée s’est révélée très équilibrée et conviendra à tous (ceux qui aiment plus de saveurs doivent plutôt s’orienter vers la version Chetoui plus corsée…).

Huiles d’olive classiques (Chetoui et Chemlali), la bouteille de 250 ml, à partir de 12,50 €
Huiles aromatisées, la bouteille de 250 ml, à partir de 19,90 €
Sur le site de la marque

L’huile d’olive du Domaine Salvator : de l’arbre à la bouteille, la qualité préservée

huile d'olive AOP Provence Domaine Salvador

Le Domaine Salvator cultive des oliviers depuis 1902 dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Sophie et Frédéric Pinatel sont la quatrième génération d’oléiculteurs à s’occuper de 40 hectares d’oliviers multi centenaires. Autant dire que côté savoir-faire, on doit pouvoir leur faire confiance ! De la culture des olives jusqu’à la mise en bouteille, via leur propre moulin, ils supervisent la production de ces huiles qui ont pour crédo la qualité. Et la gamme, très simple des huiles qu’ils produisent, semble bien correspondre à cette volonté de faire du bon avant tout.

Le Domaine Salvator propose une cuvée baptisée Durance aux olives AOP Haute-Provence de variété Aglandau aux saveurs fruitées vert herbacé. Et une cuvée baptisée Paradis AOC Provence où se sont les olives Bouteillan qui dominent (à 80%, le reste étant constitué d’Aglandau). Deux huiles de consommation courante très bonnes.

Mais à la dégustation, nous avons plus été séduit par la cuvée Légende qui offre des arômes doux et presque sucrés. Constituée d’olives biologiques Pitcholine et Tanche, cette huile ne développe aucune amertume. Vraiment séduisant. Bien aussi la cuvée Vieux Oliviers à partir d’olives maturées au goût d’olives noires prononcé.

Le Domaine Salvator produit aussi des huiles aromatiques (non testées) à l’origan, piment d’Espelette et agrumes qui devraient aussi séduire les gourmets qui cherchent des huiles françaises issues de la plus pure tradition.

Huiles d’olive du Domaine Salvador, bouteilles de 50 cl, à partir de 20 €
Sur le site du domaine

Cauvin lance son huile française et millésimée

huile d'olive Cauvin millesime 2020

 

L’entreprise familiale Cauvin, qui s’est fait une spécialité de dénicher les meilleures huiles du monde pour concocter des mélanges de qualité, mais accessibles côtés prix, a lancé cet automne une huile 100% origine France et millésimée 2020.

Cauvin a sélectionné 4 huiles différentes provenant d’olives Pitchouline (connue pour sa saveur légèrement poivrée et intense), d’olives Négrette (originaire du Gard, plus douce, avec des arômes de noisettes et d’amandes), d’olives Olivière (en provenance des Pyrénées, aux arômes herbacés et une légère pointe d’amertume) et d’olives Aglandau de Provence (qui donne une huile puissante).

De cette association de saveurs résulte une huile unique, fruitée, où l’amertume et le piquant s’équilibrent. Une huile de dégustation légèrement trouble très plaisante et un poil complexe. Mais le tout pour un tarif raisonnable puisque la bouteille de 500 ml est vendue 11,50 euros. Et une bonne idée de la part de Cauvin qui devrait renouveler l’expérience du millésime chaque année. De quoi apporter une touche de nouveauté dans votre cuisine au fil des ans !

Les huiles Cauvin sont vendues en GMS.
Plus d’infos sur le site de la marque

Maison Brémond 1830 propose une belle huile festive

Maison Bremond huile de Noel

La société Maison Brémond 1830 est une épicerie fine de Provence qui propose plein de bons produits aux accents du soleil. Elle propose une très jolie bouteille pensée pour les tables festives. Un flacon rectangulaire, éloigné des standards des bouteilles d’huile classiques, décorée de dessins en reliefs et dorés : des fleurs, un oiseau, des feuilles, des étoiles… Bref, voilà une très jolie bouteille. Mais le cadeau ne s’arrête pas au flacon.

L’huile sélectionnée, au fruité vert, provient des oliviers d’André et Guillaume Meiffre, en pays d’Arles. Le père et le fils cultivent une vingtaine de variétés d’olives, en agriculture biologique. Ils en ont retenu quatre pour cette huile qui a remporté la médaille d’or au concours PACA 2020. Une huile plutôt douce et fruitée qui plaira à toute la famille autour de la table. Attention édition limitée à 500 litres ! La bouteille de 500 ml est vendue 28 euros.

En vente sur le site de la Maison Brémond

Le chef étoilé Christophe Hay redonne ses lettres de noblesse à l’huile de colza

huile de colza collab Maison Guénard et Chef Christophe Hay

L’huile d’olive, on aime beaucoup. Mais force est de constater que les terroirs de France ne sont pas les mieux adaptés à la culture des oliviers. Et il est important de souligner que l’on peut aussi produire de grandes huiles avec des matières premières qui poussent sur les sols de notre pays en abondance. C’est le cas avec le colza qui produit une huile souvent moins valorisée que celle des olives. Et pourtant, une bonne huile de colza peut déployer une palette de saveurs bien intéressante. Mais pour cela, il faut le savoir-faire de vrais professionnels. L’huilerie Guénard fait partie de ces maisons qui sélectionnent les meilleurs ingrédients (amandes, noix ou chanvre français, avocat, argan, cacahuète, etc.) pour concocter des huiles gastronomiques.

Mais quand un chef étoilé s’en mêle, en résulte une huile d’exception. Dans la famille de Christophe Hay, deux étoiles Michelin dans son restaurant La Maison d’à côté, on cultive du colza depuis cinq générations… C’était donc une association naturelle pour les deux acteurs, qui proposent désormais une huile de colza issue de cultures en région Centre Val de Loire, puisque le restaurant de Christophe Hay est situé à Montlivault, en Loir-et-Cher.

Fruit d’une sélection locale des meilleures cultures, de tests de torréfactions, de dégustations pour ne garder que le meilleur des notes florales et herbacées, l’huile gastronomique de colza 100% vierge Guénard vous fera découvrir de nouvelles saveurs inattendues pour une huile de colza. Quelques gouttes sur une salade ou pour napper un poisson sont suffisantes pour savourer cette huile rare qui met en valeur le terroir du centre de la France

L’huile de colza Guénard x Christophe Hay, vendue 15 € les 250 ml sur le site de l’huilerie Guénard et sur la boutique en ligne di restaurant La Maison d’à côté du chef Christophe Hay. 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN