Jeux dangereux : Necknomination et autres nouveautés chez les ados

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > Psycho-Éducation > Jeux dangereux : Necknomination et autres nouveautés chez les ados

Par le

Aussi absurdes et teintés d’inconscience que le jeu du foulard ou le jeu de la tomate qui faisaient fureur il y a quelques années, les jeux dangereux « tendance » peuvent exposer nos enfants au pire. Zoom sur ces défis à la vie à la mort.

Ado et binge drinking

Binge drinking, Necknomination, l’alcool peut être un jeu dangereux pour les ados

Necknomination : l’alcool express

Déjà préoccupant en lui-même puisqu’à l’origine de nombreux décès directs, suite à des comas éthyliques, ou indirects, après des maladies du foie, le binge- drinking a engendré la naissance d’un phénomène corollaire tout aussi inquiétant, la Necknomination.

Née en Australie fin 2013 au sein de l’Université de Scotch, cette mode qui tire son nom de l’expression « to neck a drink » ( « boire cul sec ») a ensuite essaimé en Nouvelle-Zélande, en Angleterre et en Irlande avant d’arriver dans l’Hexagone.

Pour s’y conformer, il faut se filmer en train de boire une très forte quantité d’alcool en un temps-record, poster sa vidéo sur Facebook puis inciter trois amis à répéter le même geste dans les vingt-quatre heures. Outre les risques graves qu’il induit pour la santé, ce pari à la mode « beuverie » est souvent à l’origine de tragédies type noyades ou accidents de la route. Et il laisse aussi des traces indélébiles sur la e-réputation de certaines jeunes, à l’âge ou ils s’apprêtent à rentrer dans le monde du travail.

A l’eau ou au resto : joutes aquatiques, joutes dramatiques

Sur un modèle quasi-similaire à la Necknomination, on observe depuis quelques mois le développement chez les ados d’un autre passe-temps bête et méchant, le A l’eau ou à resto, dont le principe est pour le participant d’accepter de se jeter, déguisé ou accessoirisé, dans une étendue d’eau (rivière, fleuve, lac, piscine..) dont la température est parfois très froide et d’inviter trois autres connaissances à faire de même dans les deux jours. Si ces nominés déclarent forfait, ils doivent offrir le restaurant à celui qui les a « provoqués ».

En apparence bon enfant, l’aventure tourne parfois très mal : cet été, une femme est ainsi morte dans le Maine-et-Loire après être entrée dans un étang, où elle a fait un malaise. Dans le Morbihan, un garçon de dix-neuf ans s’est noyé après avoir plongé dans la Villaine avec son vélo attaché à la cheville.

Fire Challenge : Tout feu, tout drame

Enfin, l’avatar le plus préoccupant de ces amusements de l’extrême est le Fire Challenge, qui consiste à s’enduire différentes parties du corps ( buste, mains, jambes,) de substances combustibles, style déodorant, dissolvant ou parfum, d’y mettre feu avec un briquet puis de l’éteindre le plus vite possible pour éviter de se consumer. Par la suite, le film de la triste prouesse est là encore mis en ligne.

Limité pour l’instant aux seuls Etats-Unis, il y a déjà causé des blessures très graves chez un adolescent. Conscient de l’incroyable dangerosité de cette pratique, Facebook a décidé de supprimer toutes les vidéos de Fire Challenge. Une page a par ailleurs été créée sur le même réseau social pour condamner la Necknomination et alerter sur ses dangers.

Joli détournement : la Smartnomination

Necknominé par l’un de ses copains, Julien Voinson, photographe bordelais a décidé d’y répondre à sa façon, intelligente et solidaire, avec la Smartnomination. Le jeune homme s’est en effet filmé en train de distribuer de la nourriture et de l’eau à des SDF et a mis au défi trois de ses camarades de l’imiter dans les 24 heures. Son initiative a suscité l’enthousiasme puisque qu’elle a dépassé les 700 000 vues sur YouTube. A découvrir sur sa page Facebook www.facebook.com/SmartNomination

Votre ado a déjà participé à l’un de ces défis dangereux ou pourrait se laisser tenter ?
Rendez-vous sur le FORUM DE DISCUSSION pour échanger avec d’autres parents sur ce sujet.

A lire sur le même sujet :

Des livres pour aller plus loin :

L’enfant et les jeux dangereux, Hélène Romano, Dunod, 14,50 € sur Amazon.fr
Jeux dangereux, jeunes en danger, Pierre Coslin, Armand Colin, 22,80 € sur Amazon.fr

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO
et sur les pratiques des ados sur le Net dans notre rubrique MÉDIAS & TIC

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN