Quand et comment commencer à préparer sa retraite ?

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Quand et comment commencer à préparer sa retraite ?

Par Anna Spaar le

préparer sa retraite

La retraite est un sujet qui fait débat, et qui inquiète souvent. Faut-il commencer à la préparer dès le début de sa vie active ? Quels sont les astuces pour se préparer une retraite confortable ? On fait le point sur les solutions qui s’offrent à vous pour anticiper votre départ à la retraite, et vivre vos « vieux » jours le mieux possible.

La réforme des retraites est un sujet sensible qui suscite des débats animés. Repousser l’âge légal au-delà de 62 ans pour financer les pensions, est la solution envisagée face au vieillissement de la population. Seulement voilà, peu nombreux sont ceux qui ont envie de travailler plus longtemps. Et la tendance actuelle au bien-être et au mieux-vivre passe aussi par le travailler moins. Autre inquiétude des futurs retraités et encore jeunes actifs, le montant des pensions, qui elles, ont plutôt tendance à diminuer. Alors même si vous avez encore de belles années de travail devant vous, il n’est jamais trop tôt pour penser à sa retraite future. On vous dit comment vous préparer une retraite aisée… dès maintenant !

Préparer sa retraite en se constituant un patrimoine immobilier

Investir dans la pierre, on vous a certainement déjà dit que c’était le meilleur des placements, et le moins risqué. Alors le bon réflexe, ce serait, après quelques années dans la vie active, de commencer à se constituer un patrimoine immobilier en achetant sa résidence principale. Pour ne plus payer de loyers qui vont dans la poche des autres. Commencer petit, puis revendre et réinvestir dans un logement plus grand au fur et à mesure que la famille s’agrandit est l’un des meilleurs investissements qui soit pour préparer sa retraite. Vous vous rendrez vite compte en effet, après avoir fait une simulation de votre pension de retraite, qu’une fois que vous n’aurez plus de charges locatives ou de crédit immobilier, vous vivrez d’autant mieux de votre pension. Et si vraiment le montant de votre retraite ne suffisait pas à vous faire vivre convenablement, ou si vous souhaitez partir en retraite anticipée, vous aurez aussi cette possibilité de vendre votre logement en viager occupé. En plus du « bouquet » versé par l’acheteur, il vous versera une rente mensuelle jusqu’à votre décès.

Investir dans un bien immobilier locatif

C’est après 40 ans, et le plus souvent après 50 ans, l’âge auquel on commence à se rapprocher doucement de la retraite, qu’on commence à l’envisager plus concrètement. Une fois propriétaire de sa résidence principale, son crédit immobilier remboursé, ses revenus supérieurs, il est temps de penser à investir dans l’achat d’un bien immobilier destiné à la location. Si vous avez la capacité de le financer en propre, super. Sinon, les loyers que vous engrangerez vous serviront à rembourser vos mensualités auprès de votre banque. Et une fois votre crédit remboursé, l’argent que vous tirerez des loyers engrangés viendront compléter vos revenus, et donc votre retraire.

Financer sa retraite en faisant les bons placements

Epargner tout au long de sa vie, et placer son argent de manière judicieuse pour financer sa retraite est également la meilleure solution pour compléter ses revenus de retraité. Deux placements sont particulièrement adaptés pour anticiper sa retraite : l’assurance-vie et le Plan d’épargne retraire (PER).

L’assurance-vie, le placement préféré des Français

L’assurance-vie est le placement chouchou des Français. C’est un placement moyen ou long terme offrant un taux de rémunération supérieur à la plupart des dispositifs d’épargne, qui vous permettra de vous constituer un capital, ou de vous verser une rentre afin de compléter votre retraite. Elle vous évitera de prolonger votre activité au-delà de 62 ans pour augmenter vos droits à la retraite. Mais l’assurance-vie ne sert pas qu’à financer la retraite. Le capital constitué peut aussi être cédé à un bénéficiaire en cas de décès du souscripteur. C’est donc aussi un placement destiné à protéger sa famille.

Le Plan d’épargne retraite (PER)

Le PER diffère de l’assurance-vie du fait que son objectif est de capitaliser en vue de la retraite uniquement. Les sommes versées sur un Plan d’épargne retraite ne peuvent ainsi être débloquées qu’au moment de la retraite du souscripteur, oud ans des cas exceptionnels prévus par la loi.

Que ce soit avec un PER ou une assurance-vie, le rendement de l’épargne placée dépend des supports choisis. Plus le support est risqué, plus les rendements espérés sont importants.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour bien préparer votre retraite. Plus tôt vous y penserez, plus vous aurez la possibilité de mettre fin à votre vie professionnelle de manière anticipée, sans attendre les 65 ou 67 ans d’âge légal qui se profilent. Et plus vous aurez l’espoir de vivre une retraite confortable, et de bien en profiter !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN