Ron débloque, un ami (virtuel ) qui vous veut du bien

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Ron débloque, un ami (virtuel ) qui vous veut du bien

Par Nathalie Brunissen le

Ron débloque avis

Réjouissant, le film d’animation Ron débloque met en scène un tandem formé par Barney, préadolescent complexé et solitaire et son complice, Ron, un robot de compagnie qui n’a pas été configuré correctement et va bouleverser sa manière d’envisager la vie… A voir en salles dès le 20 octobre.

Ron Débloque : l’histoire

Aux yeux de ses camarades, Barney a tout pour être un ringard de compétition. Il habite dans une bicoque décrépite avec son père, Graham, un veuf qui tente de joindre les deux bouts en vendant des gadgets aussi improbables qu’inutiles sur Internet. Et Donka, sa grand-mère bulgare, une rescapée du bloc communiste musclée et déjantée qui lui glisse des pattes de poulets dans la boite à repas qu’il emmène chaque jour à l’école. Pire, Barney ne possède pas de B-Bot, concentré d’hyper-technologie qui a été conçu par Marc, le très jeune patron de la société Bubble, une entreprise qui n’est pas sans évoquer Apple.

Indispensable à tout enfant qui se respecte dans le futur pas si lointain et pas si dystopique où se déroule le film, ce petit être électronique a été imaginé pour être un « meilleur ami » digital, enregistrant un maximum de données sur son propriétaire, le suivant comme son ombre, le reliant aux réseaux sociaux et aux personnes qui ont les mêmes passions que lui, tournant des vidéos et répondant à ses moindres désirs. Dépourvu de cet objet connecté, Barney passe ses récréations seul, assis sur le « banc des copains » ou plutôt de ceux qui en cherchent sans en trouver…. Et il doit y subir la bonne humeur exubérante de sa professeure qui incite lourdement les autres élèves à venir lui faire la conversation. Bref, il déprime, surtout quand Graham lui offre un kit de récolte de pierres pour son anniversaire.

Conscient de la déception de son fils, le papa désemparé va décider, malgré son manque d’argent chronique, d’acheter avec Donka un B-Bot « tombé du camion » à un livreur de Bubble. Mais ce fameux compagnon électronique, que Barney va baptiser Ron, ne va pas fonctionner comme prévu. Parce qu’il n’a pas été relié au Cloud avant d’être mis en service, Ron va complétement dérailler. Aussi peu « conforme » que Barney, il va apprendre à ce dernier à assumer ce qu’il est et lui faire comprendre ce que signifie le mot amitié…

A partir de quel âge ?

6 ans. Les plus petits retiendront surtout l’énergie et la drôlerie de Ron débloque. Les plus grands seront sensibles au message qu’il envoie. A voir en famille !

L’avis de MAFAMILLEZEN

On passe clairement un bon moment devant Ron débloque. Le personnage de Ron est hilarant, avec ses yeux qui louchent et tombent, son intelligence non formatée qui ne la rend plus si… artificielle, son humour pince-sans-rire et sa tendance à poser des questions beaucoup plus profondes qu’elles n’en ont l’air (notamment quand il demande à Barney si sa mère morte a été « elle aussi renvoyée à l’usine »). Et il y a des scènes jubilatoires, notamment quand Ron, fort de son absence de logiciel, sème la zizanie dans la cour de récréation en contaminant un par un les autres B-Bot, les rendant fous et incontrôlables. Ou quand il colle quelques solides paires de baffes aux mauvais garçons qui harcèlent Barney pour leur faire passer le goût de la moquerie.

Quant à la morale de ce film, elle est un peu gentillette… Certes, on trouve en filigrane de Ron débloque une critique explicite des patrons des GAFA (tel Mark Zuckerberg) dont les produits ont été créés pour capter un maximum du temps de cerveau disponible de leurs utilisateurs. L’une des répliques du méchant du film, Andrew Morris, qui ressemble d’ailleurs comme deux gouttes d’eau à Steve Jobs, est la copie quasi-conforme de la phrase prononcée par Reed Hastings, le président de Netflix « nous sommes en concurrence avec le sommeil ». Mais ici, Marc, le géniteur du B-Bot, tentera l’impossible pour contrebalancer les ravages suscités par les engins, mi-géniaux, mi-diaboliques, dont son cerveau a accouché et toutes ses « créatures » finiront par devenir aussi gentilles et altruistes que Ron… Ce qui n’est pas le cas dans le monde réel avec les inventions des géants de la Silicon Valley, que ceux-ci laissent prospérer malgré les méfaits qu’elles engendrent !

Mais il ne faut pas oublier que Ron débloque est destiné aux juniors et qu’ils en retiendront peut-être l’essentiel, à savoir que même l’appareil le plus sophistiqué ne remplace pas les relations humaines, que les réseaux sociaux ne rendent pas forcément heureux et que la différence et le fait d’être hors norme peuvent être une chance.

Ron débloque
Réalisé par :
Jean-Philippe Vine, Sara Smith et Octavio Rodriguez
Avec la voix française de :
Alois Agaesse-Mahieu
Durée :
1h46
Sortie au cinéma :le 20 octobre 2021
Dès 6 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN