Votre enfant est hyperactif, quel sport pour lui ?

MaFamilleZen > Mes Enfants > Mon enfant (6-10 ans) > Sports & Loisirs > Votre enfant est hyperactif, quel sport pour lui ?

Par le

 

Photo : Isabelle Coutant

Photo : Isabelle Coutant

Avec la rentrée viennent les inscriptions aux activités extra-scolaires, souvent sportives. Votre enfant ne tient pas en place ? Son énergie a besoin d’être canalisée ? Quels activités sportives sont les plus adaptées aux enfants hyperactifs ? Les conseils d’Eric Ponseel, coach sportif.

Qu’est-ce qui caractérise un enfant hyperactif ?

Attention, ce n’est pas parce que votre enfant ne tient pas en place et qu’il manque d’attention, qu’il est « hyperactif ». Pour faire simple un enfant hyperactif peut très rapidement se laisser envahir par des émotions trop fortes qui l’empêchent de gérer son stress avec ses camarades et d’écouter l’éducateur sportif. Un enfant hyperactif a d’énormes difficultés à s’intégrer dans un groupe car il est souvent  » décalé  » par rapport à ses camarades.

Les sports déconseillés par le coach

Je lui déconseillerais les sports individuels de contact (judo, lutte) et les sports collectifs, car il y aurait trop d’excitation, trop d’émotions à gérer. Dans le cas du judo, il ne parviendrait peut-être pas à gérer le « contact direct » avec ses partenaires et l’aspect « combat » de ce sport.

Il en va de même pour la plupart des sports collectifs comme le rugby, basket, handball, football… où il risquerait de ne pas être capable de s’intégrer avec ses nouveaux camarades et de gérer l’aspect « combat » du jeu. Il risquerait de s’emporter, et d’être « en crise »

Finalement il serait en situation d’échec, car mis de côté par l’éducateur sportif et par ses camarades qui ne voudraient plus jouer avec lui.

Les sports conseillés par le coach

Je lui conseillerais de se tourner vers des sports individuels où il est au contact avec d’autres enfants mais ne joue ni avec eux, ni contre eux. Par exemple l’équitation, la natation, l’athlétisme, la gymnastique.

De même, avant de faire un essai, il faudrait voir avec l’éducateur sportif s’il y a possibilité que l’enfant s’isole ou qu’un proche soit présent pour qu’il puisse gérer sa « crise » si « crise » il y a, sans perturber le cours de sport.

Retrouvez Cédric Ponseel, coach sportif surhttp://coach-sportif-lamorlaye.fr

 

A lire sur le même sujet :

Quel sport pour mon enfant ?
Mon enfant veut faire de l’équitation. Ce qu’il faut savoir
Bien choisir le sport de son enfant
Mon enfant veut apprendre le canoë-kayak
Le badminton, ça déménage !

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN