Alésia et Bibracte : à la découverte de nos ancêtres les Gaulois

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Sorties culturelles > Alésia et Bibracte : à la découverte de nos ancêtres les Gaulois

Par le

 

Reconstitutions archéologiques © Claire Jachymiak

Et si vous partiez en famille sur les traces des Gaulois et des Romains, au cœur de la Bourgogne. Là où c’est noué le destin des peuples de Gaule ? De Bibracte, un site archéologique exceptionnel, à Alésia, lieu de la fameuse bataille où César fit capituler Vercingérorix. En passant par Châtillon-sur-Seine où est exposé le trésor de Vix. Le temps d’un weekend ou pendant les vacances, partez pour un étonnant voyage dans le temps à la découverte de vos ancêtres les Gaulois.

Avec le film Astérix et Obélix au service de sa majesté qui vient de sortir, les Gaulois vont redevenir tendance ! Le succès de l’exposition Gaulois de la Cité des Sciences témoigne de l’intérêt porté à nos fameux ancêtres. Si vos enfants sont en CE2, vous vivrez cette année au rythme de la guerre des Gaules puisque les Gaulois sont au programme.

Bibracte, à la découverte de la vie quotidienne des Gaulois

Un chantier de fouilles archéologiques à ciel ouvert

Exposition permanente musée Bibracte © Bibracte

Située en plein cœur du Morvan au sommet du Mont-Beuvray, c’est à Bibracte que Vercingétorix fut proclamé chef de la coalition gauloises qui allait contrer Jules César. Cette cité fortifiée, la plus importante à l’époque avec une superficie de 200 hectares et une population entre 5 et 10 000 habitants, est aujourd’hui enfouie sous une forêt dense. Accompagnés d’archéologues, vous pourrez interpréter les reliefs de la ville enfouie en parcourant les sentiers balisés qui traversent le site et partager les découvertes des chantiers de fouilles. A noter, on vous prête des poussettes 3 roues tout-terrain et des porte-bébés gratuitement.

Un musée pour tout savoir sur la vie quotidienne de nos ancêtres les Gaulois

Le musée de Bibracte, immense bâtiment de béton et de verre bâti au pied de la ville antique et ouvert sur la forêt, s’attache à décrire les réalités de la vie quotidienne des Gaulois. Pas facile quand on sait qu’il n’existe aucun texte écrit de nos ancêtres, qui refusaient l’écriture pour raisons idéologiques et religieuses. C’est donc grâce aux témoignages d’observateurs comme César et aux recherches effectuées sur le site qu’il est aujourd’hui possible d’imaginer ce qu’était la vie des Gaulois et comment s’organisait la cité fortifiée de Bibracte.

Un restaurant pour manger des spécialités gauloises

Intérieur gaulois musée Bibracte © Antoine Maillier

La visite du musée est conçue comme le parcours d’un archéologue, partant du terrain, d’observations localisées qu’il compare, classe et met en perspective pour enfin raconter une histoire. De quoi susciter des vocations !
Et si vous voulez vous immerger totalement dans la vie quotidienne des Gaulois, on vous conseillera de faire une pause déjeuner au restaurant Le Chaudron. Au menu, salade de petits pois à la menthe sauvage, jarret de cochon au foin sauce myrtilles, roulé brioché de chénopodes (légumes vers type épinards), caillé gaulois et fruit poché à la cervoise. On mange dans la vaisselle de l’époque, avec cuillère et couteau, mais sans fourchette.

Idées reçues :

Cette époque de « L’âge de fer » est bien mal nommée puisque le matériau privilégié était en fait le bois.
Et non, les Gaulois ne se gavaient pas de sangliers comme nous le laisse croire Obélix… Le sanglier était réservé aux grandes occasions.
Rois du commérage les Gaulois ? Mais non, les potins utilisés à l’époque étaient une espère monétaire faite de cuivre et d’étain.

Bon planLe pack « Journée Gauloise »

Visite guidée du site (2h) + Entrée au musée pour une visite libre (avec audio-guide) et accès aux expositions temporaires « Timelines » (à partir du 7 avril 2017) & « Torques et Compagnie » (à partir du 20 mai 2017) + Repas gaulois au restaurant « Le Chaudron »

Tous les dimanches, jours fériés et tous les jours pendant les vacances scolaires
• 27 € / adulte • 25 € pour les 12-18 ans
• 12,50 € pour les – de 12 ans

Ateliers archéologie :

Atelier archéologique pour enfant

Des ateliers « Archéologue d’un jour » pour les 6-12 ans proposent de découvrir l’archéologie par l’exploration des chantiers de fouille et de s’initier aux gestes de l’archéologue.

Pendant les vacances d’été : Tous les mardis et jeudis du 11 juillet au 31 août 2017.
Pendant les vacances de Toussaint : Les 24, 26 et 31 octobre, le 2 novembre 2017. Durée 2h.

Tarif : 6,50 €. 5 € à partir de la deuxième personne.
Réservation obligatoire au 03 85 86 52 40.

Musée de Bibracte
Mont-Beuvray – 71990 St-Léger-sous-Beuvray
Gratuit pour les moins de 12 ans. Gratuit à partir du 3ème enfant accompagné.
Tel. 03 85 86 52 32
www.bibracte.fr

Alésia, là où Vercingétorix capitula face à César

MuséoParc d’Alésia – Vue sur oppidum

Le MuséoParc d’Alésia, sur les lieux même de la bataille

C’est à Alésia qu’après 2 mois de siège, en 52 av. J.C., César écrasa Vercingétorix et ses hommes, ultime bataille qui lui permit d’intégrer toute la Gaule dans l’Empire romain. C’est sur les lieux mêmes de ces combats qu’a été érigé le tout nouveau MuséoParc d’Alésia, ouvert en mars 2012. Un musée tout en rondeur dominé par l’oppidum où siégeait César et ses troupes, depuis lequel on a une vision panoramique du site à 360°.

On démarre la visite guidée… par César lui-même (on vous recommande l’utilisation de l’audioguide, gratuit, qui propose une version junior), à partir de ses textes et lettres. D’entrée, on est plongé dans la bataille avec l’impressionnante galerie des combats constituée de représentations monumentales des guerriers gaulois et romains. On découvre ensuite l’organisation des troupes, côté Gaulois et côté Romains et les stratégies de bataille des uns et des autres. Des bornes interactives et des animations pédagogiques permettent de visualiser la vie et l’environnement de l’époque. Grâce à un quiz interactif, les enfants pourront s’amuser à « habiller » Vercingétorix et découvrir ainsi si ce personnage mythique était bien tel qu’on l’imagine (moustachu aux cheveux longs…).

Expérience virtuelle : la bataille d’Alésia comme si vous y étiez

La galerie des combats – MuséoParc d’Alésia                  © Nathalie Brunissen

Depuis l’intérieur du musée, vous pourrez observer aux jumelles le paysage alentour, théâtre des opérations. Et grâce à une technique de superposition d’images, vous pourrez visualiser le site tel qu’il était à l’époque. La visite se termine par la diffusion d’un film sur le siège d’Alésia, que nous déconseillerons aux enfants de moins de 8 ans. Dommage que ce film grand spectacle ne soit pas plus pédagogique et omette d’expliquer les tactiques d’attaque et de défense des deux parties.

A l’extérieur du musée, on a reconstitué un camp romain avec ses lignes de défense. Quelques centurions costumés s’entraînent au combat devant vous. Franchement, on n’a pas été impressionnés… On ne demandait pas une légion non plus, mais dommage pour la grandeur des Romains…

Entraînement de légionnaires romains               MuséoParc Alésia ©Harry Kampianne

Vous pourrez ensuite vous rendre jusqu’à l’oppidum d’où César dominait le champ de bataille (une navette relie le MuséoParc à l’oppidum) où fut érigée en 1865 par Napoléon III une gigantesque statue de Vercingétorix haute de 6,60 mètre conforme à l’imagerie populaire (peu réaliste) et aux manuels scolaires de l’époque.

A savoir :

Atelier enfants MuséoParc Alesia ©Claire Jachymiak

Comptez au moins 3h pour la visite du MuséoParc, recommandée à partir de 7 ans. Si vous venez avec des enfants plus jeunes, une ludothèque accueille les 3 à 8 ans et leur propose jeux et animations costumées sur les thématiques du site.
Un livret-jeux est distribué aux enfants pour les accompagner tout au long de la visite et leur faire découvrir l’histoire d’Alésia en s’amusant au travers de quiz, charades, rébus…
Vous pourrez goûter quelques spécialités gauloises au restaurant self-service du musée, de bon rapport qualité-prix.

 

 

MuséoParc d’Alésia
1, Route des Trois Ormeaux – 21150 Alise-Sainte-Reine
Tel. 03 80 96 96 23
www.alesia.com

Châtillon-sur-Seine et son fameux vase de Vix

Vase de Vix ©Musée du Pays Châtillonnais         Trésor de Vix-Châtillon-sur-Seine, Côte d’Or

Châtillon-sur-Seine figure parmi les zones de recherches archéologiques les plus dynamiques de France. Son Musée du Pays Châtillonnais, essentiellement consacré aux époques gauloise et gallo-romaine renferme de nombreux objet de la vie quotidienne et un trésor unique, le fameux vase de Vix, découvert par hasard en 1953 par un agriculteur qui labourait son champ. Enfoui dans la sépulture de la princesse de Vix (Vème siècle av. J.C.), il est le plus gros vase antique en bronze jamais découvert au monde et un chef-d’œuvre de la fin de l’art grec. Cette pièce monumentale d’1,64m de haut et 1,27m de diamètre d’une contenance de 1100 litres est pourtant d’une finesse extrême puisqu’elle ne fait que 1,2mm d’épaisseur et 208 kg. Le mystère est toujours total autour de cette fameuse dame de Vix qui a eu droit à une sépulture aussi fastueuse.

 

Musée du Pays Châtillonnais
Rue de la Libération – 21 400 Châtillon-sur-Seine
Tel. 03 80 91 24 67
www.musee-vix.fr

Bon plan :

Pass archéo
Pour profiter au maximum des sites bourguignons, la visite d’un des quatre sites partenaires (MuséoParc Alésia, Bibracte, Musée Rolin d’Autun, Musée du Pays châtillonnais/Trésor de Vix) donne droit à un tarif préférentiel dans les trois autres sites sur présentation du ticket d’entrée. Le pass est diffusé gratuitement sur les sites, dans les O.T. et dans les principaux points d’accueil du public.
www.gaulois-romains-bourgogne.fr

Où dormir :

Secteur Alesia : Le Clos Mussy

Chambres d’hôtes Le Clos Mussy

Face à la colline d’Alésia, dans une enceinte du XIII ème siècle, voici un havre de paix surplombant le village de Mussy…
Pour la petite histoire, un château fort se dressait déjà là bien avant, à l’endroit même où les troupes de renfort de Vercingétorix s’étaient cantonnées lors du célèbre siège d’Alésia. Plus tard, le chevalier Ponce de Mussy y reçut le duc Eudes, et dès la Renaissance, les seigneurs des lieux firent construire un logis plus « douillet ».

Aujourd’hui, cela donne trois chambres à la déco agréable avec vue sur le verger. Aux beaux jours, les anciens fossés comblés servent de piste aux jeux de croquet, boules et quilles, pour le plus grand bonheur des petits et grands, après un plouf dans la piscine…

A partir de 75 € la nuit en chambre double + pdj – Table d’hôtes : 35 € par personne le menu complet
Le Clos Mussy – Mussy le Fosse (21)
T : 03 80 96 97 87 – www.closmussy.fr

Secteur Bibracte  : La Ferme de la Chassagne

Salon de la ferme de Chassagne

Voici quatre chambres d’hôtes 3 épis, aménagées dans une ferme morvandelle de caractère, membre du réseau Bienvenue à la ferme. Vous êtes reçus en amis… Découvrez le savoir-faire des agriculteurs, partagez leur amour de la nature, dégustez des bons produits laitiers à la table d’hôtes, partez en randonnée sur les sentiers alentours…
Une jolie manière de découvrir la ferme et son milieu, en conciliant les goûts de toute la famille.

Ouverte du 15/03 au 01/11/2012
50 € la nuit en chambre double
Repas : 19 € par personne
La Chassagne – Laizy (71)
T : 03 86 85 00 46
www.bienvenue-a-la-ferme.com/bourgogne

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN