Avoir un animal de compagnie est bon pour la santé et pour le moral

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Forme et Santé > Avoir un animal de compagnie est bon pour la santé et pour le moral

Par Lola Payet le

chien et chat, un animal de compagnie serait bon pour la santé et le moral

Les animaux de compagnie jouent un rôle primordial au quotidien dans nos vies. Depuis notre naissance jusqu’à nos vieux jours, les chiens et les chats ont beaucoup à nous apporter tant en termes de santé physique que psychique. Et oui, avoir un chien ou un chat aiderait à se maintenir en forme et serait bon pour le moral. Vous hésitez encore à agrandir la famille avec une petite bête à poil ? Voici toutes les bonnes raisons qui pourraient bien vous décider à franchir le pas.

Les animaux de compagnie, bons pour la santé de toute la famille

Ils renforcent la santé des tout-petits

La présence d’un animal à la maison est bénéfique pour toute la famille. Chez l’enfant, il joue plusieurs rôles. On le sait, les animaux de compagnie aident les plus jeunes à se responsabiliser et sont également un bon ami qui leur donne confiance en eux. Mais grandir en compagnie d’un chien ou d’un chat serait aussi très bénéfique pour la santé des tout-petits. La compagnie d’un chien au cours de la première année de vie renforcerait le système immunitaire, et préviendrait ainsi les allergies et les risques de développer de l’asthme en grandissant. Évidemment, si l’enfant souffre déjà d’allergies, l’adoption d’un animal n’y changera rien et n’est pas une solution.

Ils protègent votre cœur

Posséder un chien réduirait également les risques de maladies cardiovasculaires. En effet, avoir un animal – et surtout un chien – nous rend plus actif. Avoir un chien encourage à faire plus d’exercice physique : il faut promener Médor, jouer avec lui. Les propriétaires de chiens feraient ainsi 30 minutes d’exercices physiques en plus par semaine que quelqu’un ne possédant pas d’animal de compagnie. Conséquences (bénéfiques) de cette activité physique accrue, une pression artérielle plus basse, une amélioration du tonus et une diminution du stress.

Ils préservent les plus âgés

La compagnie d’un chien aiderait même les personnes de plus de 65 ans à rajeunir de 10 ans ! Comme on l’a vu précédemment, avoir un animal de compagnie induit un niveau d’activité physique plus élevé, souvent sans même s’en rendre compte. Avoir un chien préviendrait donc des maladies cardiaques ou des problèmes osseux et musculaires. Les seniors propriétaires de chiens seraient potentiellement en meilleure forme que les ceux n’ayant pas de toutou. Posséder un animal serait donc un bon remède pour prévenir les maladies et vieillir en forme.

On pense aussi à la santé de nos animaux de compagnie

Si l’amour et l’attention de leurs maîtres préservent aussi la santé et le bien-être psychique des chiens et les chats, une visite régulière chez le vétérinaire s’impose pour vérifier leur état général. Les propriétaires d’animaux domestiques se rendent entre une et deux fois par ans au cabinet vétérinaire en moyenne. Rappel de vaccin, traitements anti-parasites… si les visites de routine coûtent l’équivalent d’une visite chez votre médecin généraliste, la facture grimpera vite en cas de stérilisation, d’accident ou de problème de santé nécessitant des soins particuliers, voire une hospitalisation. Et plus votre chien ou votre chat vieillit, plus vos visites chez le vétérinaire risquent d’être fréquentes.

De la même manière que vous contractez une mutuelle santé pour votre famille, il est donc judicieux de souscrire une mutuelle animaux pour vos animaux de compagnie. Sachant que les dépenses de santé pour un chien s’élèvent entre 225 à 500 euros par an en moyenne, hors interventions chirurgicales, et peuvent dépasser les 3.000 euros, vous aurez tôt fait de comprendre l’intérêt pour votre porte-monnaie de souscrire une assurance santé animale. Plusieurs organismes mutualistes spécialisés proposent des contrats santé spécifiques pour les animaux domestiques. Pour en savoir plus, cliquez ici

Posséder un animal de compagnie fait du bien au moral

Selon une récente étude française, 40 % des propriétaires de chiens ou de chats disent avoir pris un animal pour se sentir moins stressés. Leur effet sur notre santé mentale est évident : ils nous portent de l’affection, sont capables de sentir lorsque nous allons mal et nous apportent du réconfort. Toujours de bonne humeur, ils nous accueillent chaleureusement à notre retour du travail et nous aident à faire retomber le stress de la journée. Caresser un animal à poils procure un sentiment de bien-être qui calme et apaise. La calinothérapie bientôt sur ordonnance ?

Ils aident les enfants à canaliser leurs émotions

La présence d’un animal domestique à la maison serait tout à fait bénéfique pour les enfants. Avoir un chien ou un chat les aiderait notamment à exprimer mais aussi à canaliser leurs émotions. L’animal sera un véritable compagnon, voire même un confident, dans les moments difficiles que peuvent traverser les enfants, comme la séparation des parents, ou la maladie d’un proche. Caresser leur animal, lui parler, leur permettra alors de se décharger d’émotions négatives et de les apaiser.

Ils rompent l’isolement des personnes âgées

Avoir un chien ou un chat est aussi particulièrement bénéfique sur le moral des personnes âgées. La présence de l’animal comme médiateur social en maison de retraite est d’ailleurs de plus en plus fréquente. La mairie de Cambrai, dans le Nord, a ainsi mis en place en 2017 avec la SPA un système de « prêt » de chien (ou de chat) de refuge à la personne âgée qui en fait la demande. Une solution d’adoption partielle qui rencontre un vif succès depuis deux ans.

Ils nous ont aidés pendant le confinement

Et pendant les deux mois qu’a duré le confinement, les chiens et chats ont été cajolés. Grâce à eux, nous avons pu sortir, et n’avons jamais autant apprécié faire le tour du pâté de maison. Ce qui a fait un bien fou à notre moral en berne de confinés. Ils ont joué un rôle essentiel dans les familles au bord de l’implosion, et ont permis aux personnes seules de diminuer leur sentiment d’isolement.

L’animal de compagnie est donc d’un soutien psychologique indéniable pour toute la famille, des plus jeunes aux plus âgés.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN