7 clés pour doper la joie à la maison

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > La vie en famille > 7 clés pour doper la joie à la maison

Par le

Face à la morosité ambiante, nous avons décidé de faire passer votre petite famille en mode « maison du bonheur ». Nul besoin de se faire livrer une bonbonne de gaz hilarant pour rendre euphorique votre maisonnée. Une décision radicale suffit : le jour sans. Sans écrans, sans travail, sans peur du ridicule et sans reproche. Joy is in the air : qu’est-ce qu’on attend pour libérer le bonheur et la joie ?

famille dessinée sur doigts en vacances fond mer - Fotolia

Clé n°1 : Danser et chanter a capella

Le saviez vous ? Danser et chanter vivifient le corps et l’esprit. Pour se motiver :
– constituer un cahier de chansons sympathiques. Le sortir en fin de repas.
– imaginer un hymne de la famille.
– faire le ménage à plusieurs : les uns chantent, les autres frottent.
– danser sur un air qu’on fredonne dans sa tête. Les autres devinent.
– inventer une chorégraphie (chacun un mouvement) et s’entrainer en famille… en vue du prochain mariage !
– inviter des voisins et lancer la chorale de l’immeuble.

Clé n°2 : Jouer la comédie sans se faire de films

Un peu d’impro, quoi de mieux pour développer créativité et sens de l’autodérision ?
– imiter les autres sans se vexer.
– créer une scène du style « Petits secrets entre voisins ».
– mélanger les personnages de différentes séries et imaginer leur rencontre.
– parodier les pubs ou les clips du moment.

Clé n°3 : S’attabler sans manger

A taaaaaable, c’est l’heure de se raconter des blagues… ou de redécouvrir les plaisirs de la discussion.
– raconter une histoire drôle avec un glaçon dans la main ou un shamallow dans la bouche.
– évoquer, chacun son tour, le meilleur moment de la semaine passée (ou le pire !!).
– interviewer les autres comme si c’était des stars qu’on rencontrait pour la première fois.
– lancer le concept de réunion de famille animée par les enfants. En profiter pour imaginer les prochains voyages.
– se défier à un concours d’épellation de mots rares.
– inventer une histoire ensemble avec une phrase de départ à respecter : exemple : il était une fois un pays où les écoles n’existaient pas…

Clé n°4 : Muscler ses talents sans salle de sport

Chaque membre de la famille a un incroyable talent… ou peut en développer un avec un peu de pratique. Il suffit de préparer d’une semaine pour l’autre une action pour la réaliser parfaitement.
– une posture de yoga, de tai chi chuan, un jonglage.
– une imitation.
– un morceau de musique.
– le poirier, la roue, un origami (trouver l’intrus).
– un tour de magie.
– en cas de maladresse pathologique ou d’allergie au sport, la blague ou grimace la plus catastrophique peut aussi entrer en lice.

Clé n°5 : S’exprimer sans parler

Parce que s’envoyer des SMS d’une pièce à l’autre de l’appart, ça va 5 minutes !
– mettre des mots sur l’ardoise du frigo, le papier toilette, l’essuie tout (feuille par feuille svp), la brosse à dent, le dentifrice (je ne pique pas), les œufs (prêts pour l’omelette), les clés (rangez-nous)…
– inventer une gestuelle, un code secret juste pour la famille (comme au kems !).
– écrire ses demandes en rébus.
– s’offrir chaque jour un petit cadeau symbolique, un dessin, une fleur, un journal, etc.

Clé n°6 : Redécorer son appart sans rien acheter

La couleur et la lumière dopent la bonne humeur. Les amateurs de Feng shui le savent bien !
– modifier la place des objets quand les parents (ou les enfants) ne sont pas là.
– choisir une couleur thématique par semaine et imaginer des changements en fonction. Fouiller au fond des caves, des greniers et des placards pour trouver les accessoires utiles.
– customiser les meubles avec du matériel recyclé.
– chausser des lunettes magiques pour voir autrement les pièces de sa maison (passé, futur, plage, forêt).

Clé n°7 : Cuisiner sans réchauffer l’atmosphère

C’est bien connu et même la pub le dit « bien manger, c’est le début du bonheur ! »
– deviner des saveurs les yeux bandés (physalis, gingembre, butternut, panais).
– concocter un plat chacun et voter à la façon « Un dîner presque parfait ».
– décider de créer une recette typique d’une région. Ajouter les déguisements appropriés et quelques mots de vocabulaire. Sa ka maché ?
– préparer pour les autres membres de la famille des cocktails vitaminés. Mettre les prénoms sur les bouteilles. Shaker exigé.
– fabriquer un « fourzitout » avec un maximum de produits présents dans le frigo (qui veut la brochette surimi-vache qui rit- framboise ?).

Post-scriptum : même sans ces clés, la joie est prête à surgir à chaque coin de sourire. Juste une question de choix. Pas besoin d’agir. Décider d’être content d’être en vie, de se supporter et même parfois de s’apprécier 🙂 . Quelle folle joie de se réveiller le matin et d’être ensemble, juste là.

Joy is in the air, respirons le bonheur à tout bout de champ !

Découvrez d’autres articles sur la famille, la psychologie de l’enfant, l’éducation
dans notre rubrique EDUCATION & PSYCHO

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Goetz Corinne

    Bravo pour ces recettes magiques!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN