Cartables et sacs d’école : les enfants en ont plein le dos !

MaFamilleZen > Ma Famille > Shopping > Rentrée > Cartables et sacs d’école : les enfants en ont plein le dos !

Par le

Eastpack

Avec les  Petite fournitures scolaire, chaque année, c’est la même rengaine ! Jugés trop lourds par les parents d’élèves, les cartables sont accusés de provoquer de multiples  problèmes de dos auprès de nos chères têtes blondes. Quelle est leur réelle part de responsabilité ? Comment les choisir, pour limiter les dégâts ? Réponses.

Le poids du cartable d’un enfant de 6e : 8 kg en moyenne

Malgré les protestations répétées des associations de parents d’élèves et des médecins en milieu scolaire, le poids du cartable ou du sac à dos reste et demeure encore aujourd’hui excessif. D’après une étude menée en octobre 2007 par la FCPE (Fédération des conseils des parents d’élèves des écoles publiques), le cartable d’un enfant qui entre en 6ème pèse en moyenne 8 kg, soit environ 20% de son poids. Un comble quand on sait qu’il ne devrait en aucun cas dépasser 10% !

Certes, les professionnels de santé sont catégoriques : le poids du cartable n’est jamais à l’origine des scolioses, cyphoses et autres lombalgies dont sont victime un grand nombre d’enfants une fois atteint l’âge adulte. Néanmoins, il constitue un facteur aggravant, à une période de la vie où le corps est en pleine croissance. Et où les muscles du dos ne sont pas assez puissants pour maintenir les vertèbres.

Une série de mesures a été avancée pour tenter de résoudre le problème (création de casiers, doublement des manuels scolaires, etc…). Mais, faute de moyens, aucune d’elle n’a été mise en œuvre de manière significative. Mais pas question pour autant de baisser les bras ! Pour alléger le fardeau de vos chères têtes blondes, montrez-vous vigilant sur le choix du cartable et sur les fournitures qu’il est censé contenir.

Napapijri

La version idéale :

-    Optez pour un modèle léger : pas plus de 1,5 kg.

-    Evitez le cartable à roulettes : il est relativement lourd et doit être porté dans les escaliers.

-    Choisissez-le adapté à la morphologie de votre enfant, à savoir : jamais plus large que ses épaules.

-    Privilégiez des bretelles larges, rembourrées et surtout réglables, pour pouvoir s’adapter à la taille de l’enfant. Le cartable doit être bien plaqué contre le dos et être porté haut. Des bretelles trop longues augmenteraient son poids en tirant sur les épaules et accentueraient la cambrure des reins.

La meilleure façon de porter :

-    Veillez à ce que votre enfant n’emporte que le strict nécessaire. Pour cela, apprenez-lui à préparer son cartable la veille, afin qu’il ait le temps de trier ses affaires.

-    Invitez-le à le poser le plus souvent possible : par exemple, lorsqu’il prend le bus ou attend le début des cours.

-    Apprenez-lui à l’enfiler et à le retirer sans fatiguer son dos, c’est-à-dire, en commençant par le poser sur une table, puis à passer ses bras à travers les bretelles en pliant les genoux.

-    Incitez-le à le porter sur ses deux épaules et non sur une seule, même si ça lui donne l’air moins « cool ».

-    Evitez qu’il ne le tienne à la main : cette position risque d’entraîner un déséquilibre et d’accentuer le déhanchement.

-    Montrez-lui comment le remplir : en plaçant les objets les plus lourds le plus près possible du dos (c’est-à-dire, à l’arrière du cartable) et en répartissant correctement le poids, de manière à ce qu’il ne soit pas plus lourd d’un côté que de l’autre.

-    Côté fournitures, privilégiez les cahiers de 96 pages à ceux de 192, les petits formats plutôt que les grands et les classeurs souples aux rigides.

-    S’il est trop lourd, équipez-le d’une ceinture ventrale, pour éviter le balancement.

SOS Mal au dos !

-    Insistez auprès de votre enfant afin qu’il se tienne droit. Pas question de rester affalé devant la télé ou la console de jeux ! Apprenez-lui à s’asseoir, les fesses bien au fond de sa chaise et le dos bien plaqué contre le dossier.

-    Optez pour une chaise de bureau réglable. Ses coudes doivent se trouver au niveau du bureau ou juste en dessous. Placez la chaise de manière à ce que votre enfant puisse appuyer ses avant-bras, relâcher ses épaules et dégager sa tête.

-    Veillez à ce qu’il pratique une activité physique régulière, pour lui permettre de muscler son dos. La natation est privilégiée, mais tout autre sport correctement pratiqué lui sera bénéfique.

A lire sur le même sujet :

 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN