Comment booster sa fertilité naturellement après 40 ans ?

MaFamilleZen > Blog > Mon Couple & Moi > Comment booster sa fertilité naturellement après 40 ans ?

Par Anna Spaar le

booster sa fertilité après 40 ans

Les grossesses tardives ne sont plus exceptionnelles aujourd’hui, loin de là. Pour autant, tomber enceinte après 40 ans n’est pas toujours facile, et ces grossesses sur le tard demandent une surveillance accrue. Au-delà de l’horloge biologique, le stress, le manque de sommeil, l’alimentation déséquilibrée sont autant de facteurs qui peuvent retarder vos chances d’avoir un enfant après 40 ans. Alors comment booster votre fertilité naturellement et augmenter vos chance de tomber enceinte rapidement à la quarantaine ?

Pourquoi est-il plus difficile de tomber enceinte quand on a plus de 40 ans ?

Tomber enceinte à 40 ans et plus, c’est possible. Seulement voilà, il est plus difficile de tomber enceinte à 40 ans qu’à 20 ans ou 30 ans. Plus une femme vieillit, plus sa fertilité s’affaiblit. C’est la fameuse horloge biologique qui sonne le début d’une période moins féconde chez la femme. Selon les chiffres d’une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) sortie en janvier 2022, 5,7 % des naissances de 2019 sont des naissances dites « tardives ». Pour les femmes de 40 ans et plus, un quart de ces bébés « de la quarantaine » sont leurs premiers. Ces mamans quadras de plus en plus en plus nombreuses font aussi des enfants de plus en plus tard, et il n’est plus rare aujourd’hui de voir des femmes tomber enceinte après 45 ans.

Pour autant, fécondité tardive ne rime pas avec fertilité active. Plus on avance en âge et plus on se rapproche de la ménopause, plus les chances de conception diminuent. La fautes à nos ovocytes qui a 40 ans, sont moins nombreux, et surtout vieillissants. Les femmes de plus de 40 ans ont donc davantage de troubles de l’ovulation et plus de difficultés à tomber enceinte. Mais rassurez-vous 65 % des quadragénaires souhaitant avoir un bébé y parviennent, et la plupart des grossesses tardives se passent bien.

Comment tomber enceinte plus rapidement après 40 ans ?

Si vos chances de tomber enceinte rapidement après 40 ans diminuent naturellement, il y a cependant plusieurs facteurs qui ne tiennent qu’à vous qui peuvent influer sur votre fertilité, parmi lesquels une bonne hygiène de vie. Alors comment mettre toutes les chances de votre côté pour cette future grossesse tardive ? Nos conseils pour booster sa fertilité, qui ne concernent pas que vous mesdames, mais aussi votre homme, dont les spermatozoïdes ont besoin d’être vigoureux pour toucher leur but…

Lire aussi : Etre maman après 40 ans, ça change quoi dans l’éducation?

Manger mieux et contrôler son poids pour stimuler sa fertilité

Avant une grossesse, votre organisme doit être au mieux de sa forme, et cela passe notamment par une alimentation saine, équilibrée, et variée. Pas question de démarrer un régime minceur qui pourrait perturber vos cycles hormonaux, dans le but d’anticiper les kilos de grossesse. Il vous faudra au contraire manger de tout, en quantités raisonnables, en privilégiant les produits naturels et bio.

Mettez des fruits et des légumes dans votre assiette, et faites le plein de vitamines et de minéraux. Privilégiez les bonnes graisses, et évitez les produits industriels farcis de graisses saturées. Comme les omégas 6, qui améliorent la structure des cellules reproductrices chez la femme, et les omégas 3, qui augmentent la qualité du sperme chez l’homme. Limitez votre consommation de viande. Réduire vos apports en protéines animales au profit des protéines végétales peut améliorer certains troubles de l’ovulation.

Il est aujourd’hui courant de recourir à une supplémentation en vitamines ou minéraux pour palier à une alimentation déséquilibrée, et vous trouverez des compléments alimentaires naturels pour booster votre fertilité. Mais attention, s’il est toujours recommandé de demander l’avis de votre médecin avant de démarrer une cure, ça l’est d’autant plus avant de prendre ces petites pilules pour booster la fertilité féminine.

quoi manger pour tomber enceinte rapidement

Limiter sa consommation de café pour augmenter ses chances de tomber enceinte

Si rien n’est prouvé scientifiquement, de forts soupçons pèsent sur les effets de la caféine sur la fertilité. Selon certains spécialistes, boire plus de deux tasses de café par jour diminuerait même les chances de conception de moitié. Alors si vous avez tendance à carburer au café et à consommer vos 4 à 5 tasses quotidiennes, pensez à lever le pied. Pensez aussi à réduire votre consommation de thé, de cola ou de boissons énergétiques, des boissons également riches en caféine.

Arrêter de fumer pour réduire le délai de conception

Le tabac est mauvais pour la santé, on le sait. Il est aussi l’ennemi de la fertilité… quel que soit votre âge, mais d’autant plus après 40 ans. Il est donc primordial d’arrêter la cigarette pour mettre toutes les chances de votre côté de tomber enceinte à la quarantaine. Un conseil qui vaut pour Monsieur également. Car si le tabac perturbe le cycle menstruel, il diminue aussi considérablement le nombre de spermatozoïdes. Attention également au tabagisme passif, qui pourrait lui aussi réduire la fertilité. N’hésitez pas à vous faire aider pour réussir votre sevrage tabagique. Et puis, quelle meilleure motivation que bébé !

est-ce que la cigarette peut rendre stérile

Evacuer son stress et être zen pour booster sa fertilité naturellement

Le stress est la source de bien des maux. Il peut notamment avoir des conséquences sur l’équilibre hormonal et par ce biais, sur la fertilité. Le stress réduit en effet la qualité de la vascularisation de l’endomètre, indispensable à une bonne nidation de l’œuf. Alors arrêtez de vous mettre la pression, et testez des méthodes simples et efficaces pour vous détendre : yoga, méditation, sophrologie, hypnose… Choisissez celle qui vous convient le mieux. De nombreuses applis proposent aujourd’hui de vous initier facilement.

Eviter les perturbateurs endocriniens pour préserver la fertilité

Les perturbateurs endocriniens sont présents partout : dans les cosmétiques, dans les produits d’entretien, dans l’alimentation, dans les emballages… De nombreuses études soulignent qu’ils altèrent le bon fonctionnement des hormones et nuisent à la fertilité. Alors lisez bien les étiquettes, privilégiez les produits naturels et bio, utilisez des applis comme QuelCosmetic de l’UFC-Que Choisir, pour traquer ces produits nocifs pour la grossesse et dangereux pour les femmes enceintes.

Faire du sport pour réguler les cycles menstruels

Pratiquer une activité physique régulière optimise la fertilité. Alors c’est le moment de vous motiver ! Le sport est tout aussi bénéfique à Madame qu’à Monsieur pour booster la fertilité. Il aide à réguler les cycles menstruels et à stimuler l’ovulation chez la femme. Et il augmente la production de spermatozoïdes chez l’homme. Le sport est également un excellent antidote au stress.

Pour booster sa fertilité et augmenter ses chances de tomber enceinte après 40 ans, il est donc important pour les futurs parents d’avoir un mode de vie sain, et d’éviter de se mettre la pression. Les choses viennent le plus souvent naturellement, quand on y pense le moins.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN