Couple : ce qui a changé entre vous depuis que vous êtes parents 

MaFamilleZen > Blog > Mon Couple & Moi > Psycho-couple > Couple : ce qui a changé entre vous depuis que vous êtes parents 

Par Bénédicte Flye Sainte Marie le

couple parents

Il y a encore peu de temps, vous étiez telles des abeilles insouciantes butinant main dans la main les plaisirs de l’existence. Puis un ouragan d’amour et de nouvelles responsabilités a déferlé sur votre couple : l’arrivée de votre ou de vos enfants. En quoi cela a-t-il modifié vos relations ? On fait le point en toute honnêteté. 

Votre couple coté conversation 

Ce qui a changé en pire : Vous êtes devenus des monomaniaques de la conversation pédiatrique. Symptômes annonciateurs de l’angine, aspect des selles, évolution normale de la courbe de poids et de taille… Quand vous devisez tous les deux, on a l’impression d’assister à un séminaire animé par Edwige Antier et Stéphane Clerget. Gare à l’obsession, Mesdames et Messieurs les parents ! Car cette fascination pour votre progéniture pourrait finir par lasser vos fidèles potes de toujours, qui pourraient aller voir ailleurs si vous y êtes si vous persistez à leur raconter en long et en large tous ses menus exploits et mésaventures. 

Ce qui a changé en mieux : L’époque où vous vous regardiez le nombril et disséquiez sans arrêt les hauts et les bas de votre histoire pour chercher la petite bête est définitivement révolue. Exit, les discussions infinies où vous demandiez à votre moitié si elle vous aimait plus qu’hier et moins que demain. Ou si elle avait vraiment oublié son ex, croix de bois, croix de fer, si elle mentait, elle irait en enfer… Aujourd’hui, le maître-mot de vos échanges, c’est « efficacité ». Parce qu’on n’a jamais gagné la guerre du quotidien (vous savez, celle qui est faite de courses au supermarché, de rendez-vous chez le médecin et de trajets vers l’école) avec des tergiversations et des palabres, vous allez droit au but dans vos échanges. « Tu me ramènes trois cahiers grands carreaux 92 pages pour Néo ? » « Tu n’as pas oublié pour la réunion du judo le 18 ? ». Pas très romantique, je vous l’accorde mais il faut reconnaître que vous avez gagné en fluidité et en maturité ! 

Lire aussi : 5 conseils inédits pour préserver son couple

Votre couple côté organisation 

Ce qui a changé en pire : Rien. Globalement, qui a connu cinq nuits sans sommeil à cause de la vilaine gastro de l’hiver de Junior ne mésestime plus l’importance de fonctionner en binôme. Bien davantage qu’auparavant, vous vous concertez, vous vous serrez les coudes et vous vous relayez pour ne pas flancher. Les sondages le démontrent : la seule petite ombre au tableau reste que le partage des tâches est toujours loin d’être égalitaire. Etrangement, les individus de sexe féminin demeurent beaucoup plus sensibles que leurs partenaires à la nécessité d’exécuter (rapidement) certaines corvées…

Ce qui a changé en mieux : Tout. Votre temps étant (très) compté entre boulot et marmot(s), le planning de vos semaines, qui était très free style autrefois, est mieux organisé aujourd’hui que la COP 25 ou le sommet du G7 à Biarritz. Chacun sait ce qu’il doit faire, quand il doit le faire et comment. Au final, à moins qu’un grain de sable ne glisse pas dans la mécanique (#mercilaRATP #vivelagreve des transports), tout fonctionne plutôt bien. 

Lire aussi : 5 conseils pour être une maman et une femme épanouie

Votre couple côté sexe 

Ce qui a changé en pire : Deux paramètres viennent perturber vos envies de corps-à-corps. Le premier étant vos libidos fluctuantes. Après une journée où vous avez passé huit heures au bureau, trois heures à gérer les enfants et une à faire le ménage, la vision de votre lit vous inspire plutôt l’envie de vous y effondrer sur le champ que celle d’y recréer votre propre Kamasutra. Le deuxième obstacle qui se dresse sur votre chemin vers le nirvana, c’est le manque de temps. Pas facile en effet de trouver les bonnes « fenêtres de tir » pour affoler vos sens lorsqu’on a un ou plusieurs loustics qui font la java le soir avant d’aller se coucher, se réveillent le matin à l’aube, voire vous régalent de nuits hachées où il faut se relever pour les border, les consoler, les câliner…

Ce qui a changé en mieux : Alléluia, en passant de l’état d’adulte lambda à celui de maman et de papa, vous avez enfin compris que la vie ne ressemblait pas à un film porno. Que sous la couette, mieux valait arrêter de raisonner en termes de performances et qu’il était préférable de cultiver la complicité. Un vrai bonus dans l’intimité : vous êtes plus attentif à votre partenaire, à son rapport à son corps et à son plaisir. Vous vous connaissez mieux et vous vous « trouvez » plus vite sur ce terrain-là. Alors, oui, le rendez-vous au septième ciel n’a pas peut-être pas lieu tous les soirs, ni même toutes les semaines. Mais lorsque c’est le cas, il se révèle souvent plus savoureux ! 

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Mon Couple & Moi

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN