Donner confiance aux adolescents ?

Martine Valton-Jouffroy

Accompagner un ado à devenir adulte, n’est pas facile.

Un adolescent est un adulte en construction, et il faut rester attentif au danger de l’idéaliser dans son développement. Il se transforme petit a petit, pas à pas, avec des moments de doute et de rétrogradations vers l’enfance.

La juste mesure dans ses résultats scolaires

La juste mesure requiert une flexibilité suffisante qui tienne compte des envies de l’adolescent et de ses réelles capacités. En effet, même si les progrès de développement de votre ado ne paraissent pas très satisfaisants, il est important que vous fassiez le point de ses capacités au collège et au lycée, régulièrement et avec ses professeurs.

Découvrir son projet d’avenir au moment du choix d’orientation

La encore, la discussion doit s’engager a des moments calmes en famille, sans préjugé ou projection des parents. Il faut regarder, avec lui, les études courtes, les longues, les prépas, les envies de travailler après le bac, de partir prendre une année sabbatique et si cette discussion ne peut avoir lieu en famille, adressez le a des coachs ou psy qui vont l’aider à évaluer ce qu’il ressent, ses envies et définir son niveau de maturité.

S’épanouir dans son travail

Il serait dommage a l’occasion de ce questionnement, de passer sous silence le plaisir que le jeune doit prendre dans son activité professionnelle, car il se décide pour longtemps. Une mauvaise orientation laisse toujours un sentiment d’échec. Alors faites un brainstorming des actions, des lieux, des routines qui lui plaisent. Est il quelqu’un de curieux, ou au contraire, préfère t-il la routine ? Est il  a l’aise dans les moments de changement ? Toutes ces questions sont importantes a répondre pour lui et avec lui.

Les  meilleurs conseils pour donner confiance à votre adolesce
nt

Valorisez-le !

Il ne s’agit pas de l’encenser et de l’idéaliser mais bien de l’encourager, même si il se trompe ou à un succès mitige. Pour lui permettre d’oser une nouvelle foi, il doit sentir que vous ne le cataloguez pas et progressivement il s’encouragera lui même, sans avoir besoin de vous.

Reconnaissez ses envies

Votre ado a des besoins et aussi des désirs. A nous les adultes de repérer que ses désirs soient adaptés et si on peut y accéder. Tout commence donc par l’écoute de ce qu’il souhaite. Ne dites pas « Non » trop vite! Si il souhaite s’inscrire a un club de cheval trop cher, peut être que vous pourriez parler de son envie de faire du cheval et trouver ensemble le meilleur rapport qualité/prix, accessible pour vous aussi.

Faites le dépasser ses craintes

Il est fréquent de voir son ado avoir peur de la nouveauté, des nouveaux copains, des nouvelles écoles. Déménager, s’expatrier sont des moments redoutes de la plupart d’entre eux.
Par contre, le nier ou se moquer ne va certainement pas l’aider à dépasser cette peur. Avec le dialogue, faites le tour de cette inquiétude qu’il faut qu’il dépasse. Vous pouvez aussi certainement évoquer un de vos souvenirs personnels qui témoignent qu’il n’est pas seul à avoir peur.

Permettez qu’il échoue

Quand nous, les adultes, pestons quand ils ont des mauvaises notes ou qu’ils échouent, nous les dévaloriserons encore plus par des paroles blessantes: « Ah je le savais, ton prof me l’avait dit ». Ça ne l’aidera  pas à s’améliorer mais plutôt va l’enfermer dans une image négative. Soyez compatissante et voyez comment l’aider.

Ne le dévalorisez pas

Juger, humilier, brimer et se moquer ne sont pas des actes qui permettent d’avancer pour un ado. Les jeunes ressentent mal ces paroles malheureuses et peuvent s’en rendre même physiquement malades.

Par contre, les féliciter, les encourager, vont leur donner accès a une estime plus forte, au fur et a mesure de sa croissance.

Pas de comparaison, s’il vous plait !

Chaque enfant est unique, aussi même si son jeune frère ou sa grande sœur savent mieux  débrouiller à l’école, les comparaisons sont des poisons venimeux qui n’ont aucun intérêt éducatif. Par contre, lorsqu’il a du mal, aidez-le à voir comment il peut s’améliorer, en douceur.

Enfin

La dernière étape du choix professionnel renvoie à toutes les capacités que tous les parents doivent avoir vis à vis de leurs enfants. C’est la dernière porte avant l’âge adulte et il faut les aider au mieux à la franchir, avec gentillesse, honnêteté, et empathie. Il en va de leur bonheur futur. Ce n’est pas rien.

Martine Jouffroy Valton, Coach/Psychothérapeute gestaltiste

Psychothérapeute gestaltiste diplômée du Centre d’intervention gestaltiste de Montréal, Martine a suivi ses études de psychothérapie clinique en 1995 et a elle-même suivi une thérapie de 5 ans avec des psychothérapeutes d’orientation gestaltiste, à Montréal. Cette orientation lui correspond, car elle aide les personnes dans l’ici et maintenant. Elle a accompagné des personnes en fin de vie et des familles touchées par des maladies génétiques ou le SIDA. Elle a, aujourd’hui, une pratique privée de psychothérapie gestaltiste, et de coach parental. Elle a un site Internet sur lequel elle explique davantage ses services, dont le coaching par téléphone ou par courriel moyennant des frais. Pour la joindre : martine@taktic.eu ou au téléphone +32-485-614-234.

Pour aller plus loin :

•   Chacun cherche un père, de Marcel Rufo, éditions Anne Carriere
•    La confiance en soi de votre enfant, Gisèle George, éditions Odile Jacob
•    Adolescents, la crise nécessaire, de Stephane Clerget, éditions Marabout
•   Guide de l’ado à l’usage des parents, Stephane Clerget, Calmann Levy
•    Les nouveaux ados, comment vivre avec ?, Marcel Rufo, éditions Broche.

Commander sur Amazon :

[amazon-product image= »41nJySxHbpL._SL160_.jpg » type= »image »]2843375282[/amazon-product]

[amazon-product image= »41xCz5LrA2L._SL160_.jpg » type= »image »]2738119425[/amazon-product]

[amazon-product image= »51ZTbVsymaL._SL160_.jpg » type= »image »]2501052846[/amazon-product]

[amazon-product image= »51m%2BmxzfjsL._SL160_.jpg » type= »image »]2702138810[/amazon-product]

[amazon-product image= »51bHM7n–oL._SL160_.jpg » type= »image »]2227475994[/amazon-product]

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. ma fille est à la dernière étape de sa vie d’adolescente. elle doit choisir sa voie, mais manque de confiance en elle. Elle ne réussit pas dan s sa vie d’étudiante, stresse énormément, déprime et doute sur son choix. elle vit seule la semaine et déprime. que faire? comment l’aider.

    1. Rédaction MaFamilleZen

      Bonjour,
      N’hésitez pas à poster vos messages sur le forum. Vous pourrez échanger avec d’autres parents ayant vécu ou bien vivant la même situation.
      Vous pouvez également contacter directement Martine Jouffroy-Valton.
      La rédaction

  2. martine jouffroy

    Bonjour, les adolescentes sont dans des periodes de doute et c’est normal. les adultes nous sommes la pour les accompagner sans vaciller car ils comptent sur nous pour rester droits. Par contre, si ca devient pour elle trop difficile sans vous pendant la semaine, il serait important de voir comment consulter un professionnel. c’est une discussion qui doit avoir lieu avec vous si c’est possibles. bon courage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN