Huile de CBD : le vrai, le faux

MaFamilleZen > Blog > Mon Couple & Moi > Huile de CBD : le vrai, le faux

Par Lola Payet le

huile de cbd avis

Le CBD, ou cannabidiol, est l’un des nombreux cannabinoïdes contenus dans le chanvre. On le retrouve sous différentes formes (fleurs, graines…) dont la plus courante reste l’huile de CBD, car le cannabidiol est mieux assimilé quand il est associé à des lipides. Certaines affirmations sans fondement circulent depuis toujours sur cette substance, créant ainsi la confusion. Nous vous proposons de faire aujourd’hui toute la lumière sur l’huile de CBD.

L’huile de CBD est illégale : faux

Il faut reconnaître que la législation qui entoure le cannabidiol était assez floue au cours de ces dernières années. Mais, depuis le début de l’année 2022, le voile est levé sur ce sujet et tout est assez clair. En effet, l’arrêté publié le vendredi 31 décembre 2021 au Journal Officiel précise que la consommation, la détention et la commercialisation de fleurs et de feuilles de CBD sont interdites sous toutes leurs formes, seules ou en association avec d’autres composants.

Cela signifie qu’il n’est plus possible d’acheter ou de consommer légalement du CBD qui n’a pas été transformé. Les infusions et le cannabidiol à fumer sont notamment concernés. Les fleurs et les feuilles ne peuvent être récoltées, importées ou utilisées que pour la production industrielle d’extraits de chanvre, détaille l’arrêté.

Théoriquement, l’huile de CBD n’est pas interdite en France. Alors, rassurez-vous ! Oui, la commercialisation et la consommation de l’huile de CBD sont parfaitement légales en France. Pour vous en procurer, vous pouvez vous rendre dans une boutique ou sur un site spécialisé. Vous pouvez trouver auprès de spécialistes tout ce qu’il faut savoir sur l’huile de CBD, notamment ses secrets de fabrication, ses propriétés, etc.

Toutes les huiles de CBD sont les mêmes : faux

Les huiles de CBD ne sont pas toutes les mêmes. Il existe un large choix parmi les différentes marques, selon les huiles utilisées, les pourcentages de CBD et la technique de production. Toutes ces huiles de CBD sont différentes.

Les différents pourcentages de CBD

Vous trouverez des huiles de CBD avec des pourcentages de CBD variés : 5 %, 10 %, 20 %, voire 30 % de CBD. Le choix se fera en fonction de l’utilisation que vous comptez en faire. Il est souvent conseillé de commencer par des dosages bas afin de voir si le produit vous convient.

Le processus de fabrication et les cannabinoïdes

Les huiles de CBD peuvent aussi être extraites de différentes manières. Elles peuvent être extraites à froid ou (en partie) à chaud. Quand tout le processus de production se passe à froid, on parle souvent de l’huile de CBD Raw. L’extraction de l’huile de CBD à froid permet de conserver tous les cannabinoïdes, tels que la forme acide CBDA. Quand la chaleur est utilisée (huile de CBD pure), il ne reste que le CBD pur et les autres composants peuvent s’évaporer.

L’huile de base

Après avoir extrait le CBD de la plante de chanvre, l’extrait est mélangé à une huile de base. Il peut s’agir par exemple de l’huile d’olive, l’huile de coco, l’huile de menthe poivrée, l’huile de graines de chanvre biologique, etc.

L’huile de cannabis, l’huile de THC et l’huile de CBD désignent le même produit : faux

Il n’est pas rare d’entendre cette affirmation. La plupart de ceux qui utilisent les termes « huile de cannabis » ou « huile de THC » le font à mauvais escient. Ils se réfèrent le plus souvent à l’huile de CBD et cela crée beaucoup de confusion. L’huile de cannabis et l’huile de THC ne sont ni synonymes de l’huile de CBD, ni comparables. Elles ont un effet complètement différent.

L’huile de cannabis et l’huile de THC sont deux appellations différentes pour désigner la même substance : l’huile produite à partir de la plante de cannabis. Par conséquent, ces huiles contiennent du THC et une infime quantité de CBD. Elles possèdent un effet psychoactif connu. Elles sont considérées comme faisant partie des produits stupéfiants et leur vente n’est pas autorisée.

L’huile de CBD est quant à elle produite à partir de la plante de chanvre, qui contient beaucoup moins de THC. Par conséquent, le rapport est exactement l’inverse : on y retrouve une forte concentration de CBD et une toute petite quantité de THC. Le contenu en THC est même considéré comme négligeable. L’huile de CBD ne possède donc pas d’effets psychoactifs et l’on peut s’en procurer librement dans les boutiques spécialisées.

L’huile de CBD est une drogue : faux

On désigne par « drogue » toute substance pouvant perturber le système nerveux central en altérant les activités et/ou les communications neuronales : on parle de composé psychotrope. Sur le plan juridique, il est question de « stupéfiants » pour ces substances interdites.

Étant donné que l’huile de CBD ne possède aucun effet psychotrope, elle n’est pas considérée comme un stupéfiant par les organismes de la santé et par les autorités. En effet, la consommation de l’huile de cannabidiol ne vous expose pas à un risque d’overdose. En revanche, le THC est toujours classé dans la catégorie des stupéfiants, notamment en raison de sa toxicité et de la dépendance qu’il peut entraîner. Il est donc capital de bien faire la différence entre le THC et le CBD.

Huile de CBD

L’huile de CBD fait planer : faux

Cette idée fausse sur l’huile de CBD est liée à la confusion entre THC et CBD. En effet, le THC est souvent consommé pour ses effets résultant directement de son caractère psychotrope. Si l’ingestion du THC altère la réalité en donnant la sensation de planer, avec l’huile de CBD, il n’en est rien. La molécule du CBD est complètement séparée des molécules de THC lors de son extraction du plant de chanvre. Dès lors, non, l’huile de CBD ne fait pas planer.

L’huile de CBD peut vous rendre accro : faux

Tous les produits dérivés du chanvre n’engendrent pas une addiction. Bien sûr, il est légitime de se poser des questions et d’être prudent, car la dépendance au THC est l’une des plus difficiles à éradiquer. La molécule du THC crée de la dopamine (ou molécule du bonheur) incitant le corps à en réclamer davantage, l’entraînant ainsi dans une dépendance grave. En revanche, ce n’est pas le cas de l’huile de CBD.

L’huile de cannabidiol n’entraîne pas de dépendance au produit. Le consommateur ne ressentira donc pas le besoin d’en prendre davantage, et son organisme ne subira aucun effet de sevrage en cas d’interruption des prises. Vous êtes tout à fait libre d’interrompre l’utilisation de l’huile de CBD dès que vous le souhaitez.

L’utilisation de l’huile de CBD favorise l’addiction au THC : faux

Cette idée reçue découle directement de la précédente. En effet, si l’huile de CBD n’engendre pas directement une accoutumance, elle est quelquefois accusée de favoriser une dépendance au THC. L’utilisation de la molécule de CBD ne déclenchera pas chez vous l’envie de consommer du cannabis. Au contraire, certains programmes de lutte contre la consommation de THC (mais aussi d’alcool, de nicotine, etc.) utilisent des produits à base de CBD. Rappelons que la loi limite la teneur des produits en THC à 0,3%. Il n’y a donc aucun risque de développer une accoutumance à cette molécule.

De nombreuses idées reçues continuent de circuler sur l’huile de CBD. Celle-ci est pourtant parfaitement légale, et n’a rien à voir avec les autres molécules décriées contenues dans le cannabis. Il existe plusieurs sortes d’huiles de CBD, selon la méthode d’extraction utilisée, le processus de fabrication, etc. La production, la commercialisation et l’usage de ces huiles sont strictement encadrés par la loi française.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN