Apprentis Parents, comédie touchante sur l’adoption

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Apprentis Parents, comédie touchante sur l’adoption

Par le

affiche Apprentis Parents

Habitué à un registre plus potache, Sean Anders, à qui l’on doit des opus comme Very bad dads ou Comment tuer son boss 2, étonne avec Apprentis Parents, un long-métrage drôle mais pas dénué de sensibilité sur l’adoption. A voir dès le 27 février au cinéma.

Apprentis Parents : l’histoire

Après avoir connu des périodes de vaches maigres quand ils étaient plus jeunes, Pete et Ellie rencontrent désormais un grand succès en tant que rénovateurs de maisons. Nos tourtereaux collectionnent en effet les contrats florissants et jouissent du plus grand des conforts. Le quadragénaire et la trentenaire réalisent pourtant un jour qu’ils ont mis de côté leurs envies de parentalité et décident alors de devenir famille d’accueil en vue d’adopter un enfant…

Mais ce n’est pas finalement un bambin qui va débarquer du jour au lendemain sous leur toit mais toute une fratrie : Lizzie, qui a quinze ans, son cadet Juan et la benjamine, Lita. Si tout semble se passer de façon idyllique au départ, les choses vont progressivement se corser : Lizzie, que son passé a endurcie, va tout leur faire, même le pire, pour leur faire comprendre qu’ils ne représentent rien pour elle. Juan va quant à lui enchaîner les catastrophes et Lita, multiplier les caprices et les éclats de voix. L’aventure est belle mais elle est loin d’être gagnée…

A partir de quel âge ?

10-11 ans, le sujet parlera davantage aux pré-ados et aux ados qu’aux plus petits.

L’avis de MAFAMILLEZEN

Il convient d’abord de lever un malentendu concernant Apprentis Parents : contrairement à ce que peut laisser croire l’affiche, caricaturale, et le titre, qui est moyennement inspiré, ce film n’est pas une grosse farce bien grasse avec des gags à tous les étages. Même si de nombreuses séquences de comédie émaillent le film, notamment autour de Juan, sorte de jeune Gaston Lagaffe, la description du long chemin qui mène vers l’adoption, des illusions que l’on perd en chemin par rapport à ses idéaux, des doutes que l’on nourrit, et le processus qui fait finalement que l’on s’accepte mutuellement comme étant les membres d’une même « tribu », sont bien analysés et décrits. La révolte de Lizzie, qui refuse de s’attacher à Pete et Ellie, par peur certainement de trahir sa mère biologique, sonne aussi particulièrement vrai. Ce qui n’est pas étonnant d’ailleurs quand on sait que Sean Anders, le réalisateur, a effectué ce même parcours avec sa femme dans sa vie personnelle.

Apprentis Parents

Copyright 2018 Paramount Pictures All Rights Reserved

On ne peut pas nier en revanche que le déroulé du scénario, notamment le happy-end, est assez convenu. Mais cela n’empêche pas l’émotion de poindre. Car si le mélo est assumé, c’est toujours avec cette petite touche de décalage qui l’empêche de devenir larmoyant.

Du côté du casting, les têtes d’affiches, Mark Wahlberg et Rose Byrne font preuve d’une belle osmose, en routards expérimentés de l’humour US. Et les personnages secondaires ne déparent pas. Les plus irrésistibles étant Sandy, la maman brute de pomme de Pete, dont le côté ultra-nature va contribuer à déverrouiller certaines situations. Et surtout le tandem très complémentaire de travailleuses sociales formé par Karen (Octavia Spencer), qui dit tout ce qu’elle pense sans filtre, et Sharon ( Tig Notaro) plus prompte à arrondir les angles… La communauté des autres fosters parents qui vont, comme Ellie et Pete, se lancer dans le grand bain de leur paternité et/ou de la maternité est attachante et pleine d’autodérision. Notamment le couple bon teint qui croyait avoir choisi le petit garçon parfait et se retrouve avec un petit diable. Ou la blonde coach sportive qui veut à tout prix adopter un teenager afro-américain d’au moins un mètre 80 !

Apprentis Parents

Copyright 2018 Paramount Pictures All Rights Reserved

Bref, c’est souvent amusant, parfois touchant et même si cela ne révolutionne pas le genre, cela reste néanmoins très agréable à regarder.

L’avis de notre famille testeuse

Apprentis Parents

Copyright 2018 Paramount Pictures All Rights Reserved

Virginie W. a vu le film en avant-première avec sa fille de 12 ans.

« Apprentis Parents est une comédie dramatique et émouvante qui traite du vaste sujet : devenir parents ! Un couple décide d’adopter une fratrie de 3 enfants. Ils vont vivre une aventure loufoque et émouvante qui va les mener sur les chemins de la parentalité.

Sans tomber sur des clichés américains de la famille parfaite, des sujets comme l’adolescence, le respect, la maladresse et la place de chacun sont abordés. Le vrai plus : les pointes d’humour qui s’entremêlent avec les temps de fortes émotions ! On y verse sa petite larme.

Bref, Lola et moi nous sommes conquises. Un vrai beau moment ».

Apprentis Parents

Copyright 2018 Paramount Pictures All Rights Reserved

Apprentis parents
Réalisé par : Sean Anders
Avec : Mark Wahlberg, Rose Byrne et Isabela Moner
Genre : Comédie
Durée : 1h59
Sortie au cinéma : le 27 février 2019
A partir de 10 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Isabelle Batmazyan

    Je trouve ces commentaires super j’aimerai beaucoup emmener ma fille de 11 ans découvrir ce film je suis preneuse si il y a encore des places merci à l’avance

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN