La méditation pour les ados, aux éditions Marabout : rencontre avec l’auteur

MaFamilleZen > Blog > Mes Enfants > Mon ado (11-18 ans) > La méditation pour les ados, aux éditions Marabout : rencontre avec l’auteur

Par le

la méditation pour les ados

La méditation est partout ! Et d’ailleurs, ne vous a-t-on pas déjà conseillé à vous parents débordés de méditer un peu pour être plus ZEN ? Et puisqu’on y est, pourquoi ne motiveriez-vous pas vos ados à suivre l’exemple ? Dans La Méditation pour les ados, le chemin vers une vie de famille apaisée, aux éditions Marabout, Marie-Christine Champeaux-Cunin propose d’améliorer le quotidien des ados en leur apprenant à méditer. Rencontre. Et des livres à gagner en bas de page.

Méditer, ça sert à quoi ?

Avant tout, méditer cela sert à s’ouvrir. Ouvrir son cœur et son esprit. S’ouvrir à soi-même, aux autres, aux animaux, à la nature et à l’univers. L’ado va sortir de sa bulle où les transformations physiques et psychiques qu’il subit, et la technologie, l’enferment.

Cela sert aussi à apprendre à l’ado à se tourner vers son intérieur dans notre société tournée vers l’extérieur et y trouver tout un potentiel insoupçonné qu’il va progressivement apprendre à exploiter gagnant ainsi de la confiance en lui.

Enfin, cela sert à apporter, tant à la famille qu’à l’ado, une vision différente du monde donnant un sens à leurs vies.

Concrètement, qu’est-ce que la méditation de « pleine conscience » ?

La méditation de « pleine conscience » aussi appelée de « présence attentive » est ce par quoi on commence. Il s’agit d’exercer notre esprit à accroitre notre perception des pensées, des sensations, par exemple il sera très important d’apprendre à identifier une émotion qui arrive (colère, jalousie, l’attachement…). Pour ce faire, l’ado devra pratiquer des exercices en s’entrainant à scanner son corps, ses sensations, son mental et les phénomènes extérieurs. Sur son coussin de méditation, mais aussi dans la journée, il s’entrainera à ramener son esprit ici et maintenant. Il sera petit à petit pleinement attentif à toutes choses. En fait, il s’agit de mettre en place un nouveau style de vie.

Les adolescents d’aujourd’hui sont la génération « zapping ». Est-ce compatible avec la méditation ?

Vous mettez le doigt sur une très bonne question. C’est justement parce que nos ados appartiennent à cette génération « zapping » que la méditation est devenue indispensable pour leur équilibre. Mais c’est aussi parce qu’ils sont ainsi qu’il est très difficile de les inciter à commencer ! Le résultat de ce « zapping » a été étudié par l’OMS (organisation mondiale de la santé) sur la tranche d’âge des 10 à 19 ans. Il ressort que la dépression est la première cause de maladie ou de handicap et le suicide la troisième cause de mortalité. Il me semble donc qu’il y a urgence à donner à nos enfants les moyens de savoir faire une « pause », savoir apaiser leur esprit et trouver le calme intérieur, s’extirper du tourbillonnement ambiant pour éviter le burn-out.

Tous les adolescents sont-ils capables de méditer ?

Oui, c’est à la portée d’absolument tous. La capacité se situe dans leur motivation. Même les plus rebelles peuvent y arriver s’ils comprennent leur intérêt à le faire. Il convient juste d’exclure les ados qui malheureusement souffriraient de pathologie mentale lourde. Ceux là doivent être orientés vers des thérapeutes spécialisés. La méditation ne pourra en rien les aider avant qu’ils ne soient guéris.

Méditer dès l’enfance, est-ce la garantie d’une vie de famille apaisée et d’ados épanouis ?

Donner une garantie serait bien présomptueux ! Disons simplement qu’en théorie, si tous les membres d’une famille méditent régulièrement ensembles la famille doit être apaisée et heureuse. J’en connais des exemples. Mais il faut aussi bien comprendre que cela implique une énorme motivation de la part des parents qui entraînent leurs enfants dès le plus jeune âge. Il faut être un leader bienveillant pour sa famille. Les maîtres mots de cette réussite sont : patience, persévérance, régularité, effort enthousiaste, assiduité.

En quoi la méditation peut-elle aider les adolescents dans les relations familiales ?

Vous ne soupçonnez sans doute pas tout ce que la méditation peut apporter à un adolescent. La méditation va leur apporter ce nouvel art de vivre tourné vers la joie. Ils vont avoir plus confiance en eux, le regard et le jugement des autres qui leur pourrit la vie va avoir de moins en moins d’importance. Ils trouveront la joie d’être juste eux !

Prenons la gestion des émotions, par exemple la colère. Nous avons vu que grâce aux pratiques de « présence attentive », notre ado va vite devenir capable d’identifier sa propre colère qui arrive ou celle d’un de ses copains contre lui. C’est un bon début, mais maintenant il faut apprendre à la gérer. C’est le rôle de la méditation. Petit à petit, elle va créer de l’espace autour de nos pensées. Notre esprit va devenir de plus en plus vaste. Pour faire comprendre cette notion, je dis souvent aux ados « pense à un airbag. En cas d’accident de voiture, ton airbag va immédiatement s’ouvrir et te protéger. Hé bien, il en va de même de la méditation. Elle va te construire progressivement un airbag qui te protégera contre les accidents de la vie. Dans le cas de la colère destructrice qui arrive, l’airbag se gonfle immédiatement. Cela te laisse le temps de te calmer, de ne pas donner suite à cette colère. Tu la méprises. Tu ne l’attrapes pas. Tu la laisses juste passer comme dans tes exercices de méditation où tu as appris à laisser passer tes pensées ».

Dans le cadre familial, les bienfaits vont être d’aider à désamorcer les conflits par plus de présence attentive de ses membres, donner plus de cohérence, renforcer le lien familial, renforcer la dynamique d’une famille heureuse.

Et sur le plan scolaire ?

Sur le plan scolaire, les bénéfices sont nombreux pour aider notre ado à réussir ses examens et peut-être ses concours plus tard. Il va développer sa concentration, clef de la méditation et la réduction du stress, parfois cause de l’échec scolaire. Son esprit calme et spacieux sera prêt à recevoir toutes les connaissances de son programme. De plus, une méditation ouverte à l’altruisme et à la bienveillance l’aidera pour des meilleurs rapports avec ses camarades et ses enseignants.

La méditation peut-elle aider les collégiens ou les lycéens à déstresser avant les examens ?

C’est même un des grands atouts de la méditation pour les ados ! Rien de tel qu’une bonne journée de détente avec 10 à 20 mn de méditation sur le souffle pour mettre les chances de son côté. Et je dirai aussi, qu’une petite minute aussi sur le souffle au moment de recevoir le sujet serait excellente ! Des études médicales récentes aux USA montrent une réduction du stress importante chez un groupe d’ados pratiquants la méditation 10 mn par jour, face à un groupe témoin. Evidemment, ici encore, on s’adresse à des ados qui pratiquent régulièrement leurs 10 mn par jour. Il ne sert à rien de chercher à méditer tout d’un coup la veille de l’examen. Les résultats sont lents et progressifs. C’est pour cela qu’on dit qu’il faut de la patience et de la persévérance. Mais cela en vaut la peine !

Dans « la méditation pour les ados » vous présentez la méditation comme un jeu de connaissance de soi. Insister sur l’aspect ludique, est-ce le meilleur moyen de les motiver ?

Dans mon esprit, il s’agit juste d’un outil pédagogique pour permettre à l’ado, surtout aux plus jeunes, de savoir où ils en sont. Le livre est très approfondi et demande à l’ado de méditer ou réfléchir sur 3×21 aspects. Chacun va aller à son propre rythme. Mais pour certains, cela leur prendra sans doute plusieurs années. C’est un travail graduel. L’ado dispose aussi de pages pour noter son ressenti et suivre lui-même son évolution. Les exercices sont transportables partout, même en vacances à la plage car Hachette a intégré un système pour les télécharger sur le smartphone.

La véritable motivation est bien autre. Si l’ado a la chance d’avoir une famille convaincue par les bienfaits de la méditation, il suivra sans doute le modèle familial. Mais je connais des ados motivés qui essaye d’entrainer leurs parents !

En quoi la méditation est-elle différente de la relaxation ?

Cela n’a rien à voir. Dans la relaxation, vous chercher un certain bien être en calmant votre corps. Alors que la méditation s’attaque à un travail sur l’esprit. La méditation certes est utilisée en occident pour tous les bienfaits qu’elle apporte, mais il ne faudrait pas oublier qu’elle est à la base l’outil par excellence d’un chemin spirituel, ce que ne sera jamais la relaxation.

La pratique doit-elle être régulière pour être efficace ? Ou bien peut-elle répondre à une préoccupation ponctuelle ?

Mais, comment répondre à une préoccupation ponctuelle si on ne sait pas de quoi il s’agit ? Si on n’a pas déjà soi-même expérimenté le travail d’entrainement de l’esprit ? La méditation doit être régulière pour être efficace. Certes, si vous avez le coup de feu d’un planning chargé vous arrêtez quelques jours. Je crois que tous ceux qui sont honnêtes le reconnaitront. Mais c’est bien de maintenir au début un minimum de 10 mn par jour, assis, posé, présent.

Initier son ado à la méditation, est-ce un moyen d’éviter la « crise d’ado » ?

La « crise d’ado » peut revêtir des formes différentes selon les ados. Il me semble que cela va dépendre beaucoup de la personnalité de l’ado et de l’intensité de sa pratique méditative.

Vous préconisez une pratique familiale, alors que la communication avec son ado n’est pas toujours facile. Alors quels conseils donneriez-vous pour motiver et accompagner son ado dans cette démarche ?

Les vacances sont là ! C’est le moment idéal pour que toute la famille plonge dans la méditation avant de plonger dans la mer ! Introduisez une nouvelle activité : méditer tous ensembles 10 mn sur la plage par exemple en fin de journée après les activités sportives. Si vous avez la chance d’avoir aussi des cousins et des cousines, regroupez tout le monde. Les ados pourront après continuer entre eux. Et n’oubliez pas : la méditation en ouvrant le cœur aux autres favorise la communication ! Ayez une écoute attentive et soyez une source d’inspiration pour vos enfants !

La Méditation pour les ados – Le chemin vers une vie de famille apaisée

A l’adolescence, tout n’est que bouleversement ! Ce livre propose d’améliorer le quotidien des ados en leur apprenant à méditer. Il apprend aussi aux parents à gérer chaque étape de l’évolution de leur enfant. Vous deviendrez pour vos ados un guide bienveillant, vous apprendrez à les écouter et à désamorcer les conflits, puis grâce aux exercices précis et évolutifs proposés par Marie-Christine Champeaux-Cunin, et aux histoires et témoignages qui étayent le livre, vous serez amenés, tous ensemble, à réfléchir et à méditer sur des émotions et questions de la vie. L’ouvrage est accompagné d’un CD contenant 21 méditations.

La Méditation pour les ados, de Marie-Chrsitine Champeaux-Cunin, 224 pages, aux éditions Marabout, Hors collection-Enfants Education, 17,90 €. Commander.

L’auteur

Aujourd’hui grand’mère de trois petits enfants, Marie-Christine Champeaux-Cunin, diplômée de Sciences Po est une ancienne chef d’entreprise. Il y a une quinzaine d’année elle découvre la méditation et passe progressivement de l’avoir à l’être. Elle suit régulièrement les enseignements de grands maîtres et effectue des retraites silencieuses de méditation dans l’Himalaya. Convaincue des bienfaits des exercices d’entrainement de l’esprit, son vœu est de transmettre aux enfants, aux ados et à leur famille ce qu’elle a expérimenté sur les bénéfices innombrables de ce nouvel art de vivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONCOURS : à gagner 10 exemplaires du livre du 17 au 31 juillet dans l’espace Concours !

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN