Logement étudiant : un coût de plus en plus élevé pour les parents

MaFamilleZen > Blog > Ma Famille > Logement étudiant : un coût de plus en plus élevé pour les parents

Par Lola Payet le

logement étudiant assurance

Trouver un logement est une étape cruciale pour tous les étudiants. Cependant, cette démarche peut être un véritable casse-tête pour les parents en raison des nombreuses contraintes qu’elle impose. Et pour cause, les grandes écoles et les universités se trouvent principalement dans les grandes villes, qui sont bien souvent considérées comme des lieux où les prix de location de logements étudiants sont particulièrement élevés.

Pour tirer votre épingle du jeu et trouver un logement qui s’adapte aux besoins de votre enfant, mais également à votre budget, il est important de connaître quelques astuces. De plus, avant de vous lancer dans les recherches de logement, il est également essentiel de souscrire une assurance habitation pour étudiant. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir l’assurance habitation étudiant qui correspond au mieux au profil de votre enfant et à votre budget.

L’importance de l’assurance habitation pour étudiant

Que ce soit en colocation, en logement étudiant ou en studio, devenir étudiant implique généralement un aménagement dans un nouveau logement, mais également une obligation de se protéger en cas de problème. Pour cela, l’assurance habitation pour étudiant est la couverture idéale qui permet à tous les étudiants de se protéger contre les dégâts qu’ils pourraient causer à leur logement.

En France, tout locataire a l’obligation de souscrire une assurance habitation lorsque son logement constitue sa résidence principale. Ceci est également le cas pour les logements étudiants à l’exception des logements meublés qui ne sont pas considérés comme des résidences principales. Par ailleurs, l’assurance habitation peut également être obligatoire pour les propriétaires dans une copropriété. Cette couverture permet à l’étudiant d’être indemnisé en cas de sinistre pendant la durée de sa location. L’assurance multirisque habitation couvre les dommages les plus courants comme les dégâts des eaux, les bris de glace, les incendies ou explosions, les catastrophes naturelles, les actes de vandalisme, les dommages électriques, les cambriolages, etc.

Rappelons également que l’assurance habitation étudiant concerne les étudiants logés en résidences étudiantes y compris les locataires d’une chambre CROUS ainsi que ceux logés dans un studio. Il en est de même pour les locataires d’une maison ou d’un appartement meublé ou non. De plus, les étudiants mineurs ont également l’obligation de souscrire une assurance habitation pour étudiant.

assurance habitation étudiant

Comment bien choisir une assurance habitation pour étudiant ?

Pour choisir une assurance habitation pour étudiant qui correspond aux besoins de votre enfant et à votre budget, vous devez prendre en compte différents critères. Même si le tarif de l’assurance habitation est un facteur important à considérer, vous devez également bien étudier les garanties proposées et les différentes options à choisir.

Les garanties proposées

Pour protéger votre enfant étudiant contre les éventuels sinistres qui pourraient être causés à son logement, vous avez généralement le choix entre différents types de garanties. La plupart des compagnies d’assurance proposent en effet différentes formules d’assurance adaptées à tous les profils d’étudiants. En dehors de la garantie risques locatifs obligatoire, l’étudiant a généralement le choix entre la garantie incendie, la garantie dégât des eaux, la garantie catastrophes naturelles… L’ampleur des garanties est différente d’une compagnie à une autre. Raison pour laquelle il est généralement conseillé d’utiliser un comparateur d’assurance habitation en ligne afin de trouver la formule la plus avantageuse.

Quelles sont les options à choisir ?

En dehors des garanties principales proposées par les assureurs, vous avez également la possibilité d’ajouter quelques garanties optionnelles pour compléter l’assurance habitation étudiant de votre enfant. Rappelons qu’avant tout, le choix de ces garanties dépend fortement du matériel et des biens présents dans le logement. Il s’agit notamment des garanties qui protègent l’étudiant contre le vol, le bris de glace, le vandalisme, mais également des couvertures contre les dommages électriques.

Ces garanties permettent certes de couvrir votre enfant étudiant contre ces sinistres, mais vous devez également être vigilants sur le montant des franchises proposées par les assureurs. Ceci permet d’éviter les mauvaises surprises en cas d’indemnisation.

Quelle assurance habitation dans le cas d’une colocation ?

La colocation est un mode de logement particulièrement apprécié par les étudiants en raison de ses nombreux avantages (réaliser des économies sur les frais du quotidien par exemple). Si l’on reprend les fondamentaux, l’obligation de souscrire une assurance habitation reste toujours valable en cas de colocation. Cependant, certaines questions peuvent être posées notamment pour savoir la personne à qui revient la souscription de l’assurance habitation, entre autres.

Plus concrètement, en cas de colocation, chaque colocataire doit justifier d’une garantie risques locatifs afin de se couvrir contre les dommages qu’il pourrait causer au logement. En revanche, en ce qui concerne la souscription d’un contrat d’assurance habitation, cette responsabilité revient à un seul des colocataires. Le souscripteur devra alors désigner de façon nominative les autres colocataires qui ont la possibilité de profiter des mêmes garanties figurant dans le contrat d’assurance habitation.

assurance habitation colocation

En ce qui concerne le paiement des cotisations d’assurance, il revient aux colocataires de trouver entre eux un accord qui les arrange. Par ailleurs, chaque colocataire a également la possibilité de souscrire individuellement une assurance habitation étudiant auprès de la compagnie d’assurance de son choix. Lorsque c’est le cas, ce dernier devra obligatoirement indiquer à son assureur le nom des autres occupants du logement. C’est donc à vous de voir la formule qui arrangera le mieux votre enfant étudiant en fonction de votre budget.

Pourquoi souscrire une assurance habitation étudiant en ligne ?

À l’ère des nouvelles technologies, les compagnies d’assurance ont su parfaitement s’adapter en proposant à leurs clients de souscrire en ligne aux différentes formules d’assurance proposées. Ceci concerne généralement tous les types d’assurance y compris l’assurance habitation étudiant. Souscrire une couverture habitation pour étudiant en ligne permet en effet de bénéficier de nombreux avantages.

L’un des premiers avantages de cette procédure de souscription est le gain de temps. La souscription en ligne permet en effet d’aller plus vite en accédant en seulement quelques clics aux offres de l’assureur. La souscription d’une assurance habitation étudiant peut également se faire à tout moment, car les assureurs en ligne sont disponibles 24 h/24 et 7 j/7. Cette disponibilité immédiate de l’assureur permet d’obtenir un contrat d’assurance en seulement quelques clics. Ce qui est très pratique lorsqu’un bien en location est très demandé par exemple.

De plus, la souscription en ligne permet d’avoir rapidement accès au service client de votre assureur. Vous pourrez ainsi poser toutes les questions directement et avoir des réponses à vos interrogations sans vous déplacer. Pour finir, la souscription en ligne offre également la possibilité d’avoir un contrat d’assurance habitation étudiant, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Logement étudiant : comment faire des économies sur le loyer ?

Lorsque votre enfant devient étudiant, il est parfois difficile de lui trouver un logement qui correspond à ses besoins tout en respectant votre portefeuille. Lorsque son université est située dans une grande ville, la tâche devient plus difficile. Entre le coût de location du logement, l’assurance habitation, l’électricité en passant par les dépenses quotidiennes, l’addition peut rapidement être salée. Fort heureusement, il existe quelques astuces pour trouver le logement idéal à prix réduit. Pour payer moins cher le logement étudiant de votre enfant, vous pouvez passer par différents moyens. Vous avez en effet la possibilité de choisir des logements spécialement adaptés qui ont l’avantage de proposer des loyers modérés.

La colocation

La colocation est un mode de logement qui vous permet de réduire considérablement le loyer ainsi que les charges (internet, électricité, assurance…) de votre enfant étudiant. Plus ce dernier a de colocataires, plus ses charges diminuent. En revanche, il faudra veiller à ce que les caractéristiques de son logement soient adaptées au nombre d’occupants.

De plus, vous devez vous renseigner suffisamment avant d’engager votre enfant dans la colocation, que ce soit pour les démarches à suivre ou sur le profil de ses futurs colocataires. Ceci permet d’éviter certains problèmes liés à la cohabitation. De plus, sachez que le nom de chacun des colocataires figurera sur le bail de location s’il s’agit d’un bail commun.

logement étudiant économies

La chambre en résidence étudiante

La chambre en résidence étudiante est l’une des solutions privilégiées par les étudiants qui viennent d’une autre ville ou qui n’ont pas de famille sur place chez qui résider pendant leurs études. Ce mode de logement présente de nombreux avantages notamment d’un point de vue économique.

S’agissant en effet d’une simple pièce avec un lit, une penderie, un lavabo et un petit bureau pour étudier, les loyers de ces types de logements sont souvent modérés. En revanche, il faudra que votre enfant partage certaines pièces comme la douche, les toilettes ou encore la cuisine avec les autres occupants du bien. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’un hôtel cinq étoiles, mais cela permet néanmoins de faire quelques économies sur les coûts du logement de votre enfant.

L’hébergement chez un particulier

Une autre façon de loger votre enfant étudiant moins cher est de lui trouver un hébergement chez un ami, un membre de votre famille ou chez un particulier. Ces différents types de logements à loyer minime, voire inexistant sont généralement proposés dans les petites annonces. Ils sont également appelés « chambre contre service ».

Ce concept consiste à mettre à la disposition d’un étudiant une chambre dans une maison ou dans un appartement. En guise de loyer, ce dernier s’engage alors à rendre certains services à la personne qui l’héberge. Ces services vont de l’entretien de la maison à la garde des enfants ou des animaux de compagnie. L’étudiant peut également être chargé de faire les courses de la personne qui l’héberge par exemple. Une bonne solution pour votre enfant de bénéficier d’un logement gratuit pendant ses études.

La chambre de bonne

À mi-chemin entre la colocation et la chambre en résidence étudiante, la chambre de bonne est aussi une bonne solution pour bénéficier d’un logement à loyer modéré. Il s’agit d’une simple chambre comprenant le nécessaire (lit, bureau, lavabo, penderie) pour se loger pendant vos études. À l’instar des résidences étudiantes, certaines pièces sont également partagées avec les autres occupants de l’étage ou de la résidence.

Des logements moins chers avec les APL

Choisir une résidence étudiante moins chère fait partie des solutions pour économiser sur le logement étudiant de votre enfant, mais ce dernier peut également bénéficier des aides au logement afin de réduire son loyer. Plus communément appelées les APL (Aide Personnalisée au Logement), ces aides sont des subventions de l’État qui sont destinées aux étudiants afin de les aider à se loger durant leurs études. Certains critères sont à prendre en compte avant de bénéficier de cette aide. Il s’agit notamment de :

  • l’âge de l’étudiant,
  • le type de logement,
  • les revenus de l’étudiant,
  • sa situation professionnelle,
  • sa situation maritale.

Pour bénéficier des APL, l’étudiant doit remplir certaines conditions. Il doit avant tout être Français ou un étranger en situation régulière. De plus, le demandeur doit avoir au moins 30 ans et être locataire ou colocataire. À cet effet, le propriétaire du logement ne doit ni faire partie de la famille de l’étudiant ni être son conjoint, son concubin ou concubine, ou encore son partenaire pacsé. L’étudiant ne doit également pas être logé gratuitement ni dépasser les niveaux de ressources définis. Pour finir, il est impératif que l’étudiant demandeur de l’APL ne bénéficie pas de l’allocation de logement social (ALS) ou de l’allocation de logement familiale (ALF).

APL logement étudiant

Économiser sur la facture d’énergie

Qu’il s’agisse de l’électricité ou du gaz, votre enfant a également l’occasion d’économiser sur le coût de son logement en faisant attention à sa consommation d’énergie. Il existe en effet de nombreux bons plans pour permettre à votre enfant de réaliser quelques économies sur son budget étudiant. Ces solutions constituent une véritable bouffée d’air frais pour les étudiants en situation de précarité, mais également pour les parents qui investissent dans le logement de leurs enfants étudiants.

Pour faire baisser la facture d’énergie, toutes les pièces du logement seront concernées. Pour la salle de bain par exemple, pensez à un économiseur d’eau pour votre enfant. Une astuce de grand-mère consiste à placer une bouteille d’eau dans la chasse d’eau afin de réduire la quantité d’eau consommée. En ce qui concerne la cuisine, votre enfant peut cuire tous ses repas dans la même casserole ou dégivrer son réfrigérateur régulièrement.

Une autre astuce pour économiser sur le chauffage par exemple consiste à purger régulièrement les radiateurs ou à installer des rideaux épais afin d’éviter les déperditions de chaleur. N’oubliez pas également de demander à votre enfant de débrancher ses appareils électriques lorsqu’il ne les utilise pas ou lorsqu’il s’absente pour ses cours par exemple. Enfin, pour créer une bonne température dans le logement, votre enfant peut ouvrir ses fenêtres et ses volets au moins 20 minutes par jour.

À présent, vous avez toutes les astuces nécessaires pour économiser sur le logement étudiant de votre enfant. Avant toute chose, rappelons qu’il est important de souscrire une assurance habitation étudiant pour votre enfant avant que ce dernier n’emménage dans le logement étudiant.

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Articles en relation

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN