Mercotte, Le Meilleur Pâtissier : sa vie de grand-mère et de maman

MaFamilleZen > Ma Famille > Psycho-Famille > People & Parent > Mercotte, Le Meilleur Pâtissier : sa vie de grand-mère et de maman

Par le

 

Mercotte dans Le Meilleur Pâtissier de M6

© Marie ETCHEGOYEN / M6

Celle qui affole nos papilles dans LE MEILLEUR PATISSIER de M6 aux côtés de Cyril Lignac et Faustine Bollaert est aussi maman de quatre enfants et grand-mère de huit petits-enfants de dix-huit à un an. Très occupée par ses diverses activités, Mercotte prend malgré tout le temps d’éduquer le palais de sa tribu de gourmets. Interview en mode délice.

Mercotte, quel genre de maman étiez-vous avec vos enfants quand ils étaient petits ?

Je n’ai pas eu moi-même de maman parce qu’elle est morte quand j’avais trois ans. Ca a donc été difficile pour moi de reproduire ce que je n’ai pas connu… Mais j’ai eu des liens formidables avec mon frère et j’avais envie de revivre ça. Alors, j’ai eu des enfants assez tôt. J’ai été une mère assez stricte et pas très démonstrative, c’est sûrement l’époque qui voulait ça. Mais je n’étais pas rabat-joie. Il y avait toujours de l’humour chez nous !

Et aujourd’hui, quels sont vos rapports avec vos enfants ?

Nous avons d’excellents rapports. L’un de mes fils habite à Cuba mais avec Internet, on ne souffre pas trop de l’éloignement… Deux autres habitent dans la région, tout près de chez moi.

En tant que grand-mère, vous positionnez-vous de la même manière ou pas du tout ?

J’aime pouvoir échanger avec mes petits-enfants. Alors, j’avoue que quand ils sont tout bébés, ça ne me branche pas trop… Par contre, je suis très intéressée par la notion de goût et je les emmène dans des restaurants étoilés dès qu’ils ont six, sept ans. Chez moi, on ne va jamais à Mc Do ( rires). Et ma grande fierté, c’est qu’ils apprécient !

Vous avez fait Hypokhâgne et Science Po avant finalement de vous consacrer à l’éducation de vos enfants. Est-ce que cela n’a pas été une frustration de ne pas travailler ?

Pas du tout. Dès que mes enfants ont été à l’école, j’ai fait énormément de choses. J’ai intégré un club de bridge, j’ai été première série et arbitre. Puis j’ai été consultante dans une entreprise de fabrication de pâtes pour laquelle j’inventais des recettes. Il n’y a qu’aujourd’hui, à soixante-dix ans passés, que je suis enfin salariée à la radio, sur France Bleue, et à la télévision.

La cuisine et la pâtisserie n’ont donc pas été une échappatoire ?

Non, c’est une vraie passion. Je trouve qu’elles rapprochent les gens. Pour moi, ce n’est que du bonheur… J’ai un tempérament heureux et je ne retiens de la vie que ce qui est positif.

Comment vos proches vivent-ils votre médiatisation ? 

photo-le-meilleur-patissier-lignac-mercotte-bollaert

© Vincent FLOURET/M6

Il y a quelques semaines, je suis allée dans un grand salon professionnel à Genève avec mon fils de quarante-trois ans. Là-bas, on venait me prendre en photo ou me demander des autographes toutes les cinq minutes. Lui est tombé des nues. Il faut dire qu’il n’a pas la télé…

Est-ce que vous pensez que votre penchant pour la cuisine a contaminé certains de vos petits-enfants ?

Oui, je crois qu’il y a un certain atavisme, même chez la plus jeune, qui a un an. Non seulement, elle mange de tout mais elle passe sa journée avec jouer avec une petite casserole rouge… Et mon petit-fils Alexis, à qui j’ai d’ailleurs dédié l’un de mes livres, est déjà un grand pro des macarons.

En quoi vous étonnent-t-ils ?

Je les trouve bien élevés et très gourmands. Ça me réjouit !

Et en quoi vous agacent-ils ?

Les grands me cassent les pieds avec leurs ordinateurs et leurs tablettes, même la nuit. Il faut venir leur débrancher. Mais sinon, il n’y a entre nous aucun conflit de générations…

Le souvenir le plus croustillant que vous avez avec eux ?

Le premier, qui a dix-huit ans aujourd’hui, m’appelait Mamie Féroce au lieu de Mamie Mercotte parce qu’il estimait que j’étais trop sévère. J’en ris toujours aujourd’hui…

SON ACTU : Mercotte officie depuis cinq saisons dans Le Meilleur pâtissier, une émission présentée par Faustine Bollaert sur M6. Elle assure aussi une chronique quotidienne La Cuisine de Mercotte sur France Bleue Pays de Savoie chaque matin à 10h37. Enfin, elle tient depuis 2005 l’excellent blog www.mercotte.fr. Elle a aussi publié plusieurs livres de cuisine : [amazon-product text= »Solution macarons » type= »text »]2916736123[/amazon-product], [amazon-product text= »Solution organisation : Cuisiner et recevoir en restant zen ! » type= »text »]2916736182[/amazon-product], [amazon-product text= »Solution desserts pas à pas » type= »text »]2916736409[/amazon-product].

A lire aussi :

Dans le quotidien d’Eglantine Eméyé
Dans le quotidien de Julia Vignali
Cuisiner comme un chef et sans stress : question d’organisation

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN