Mes enfants ne mangent que des céréales au petit déjeuner

MaFamilleZen > Ma Famille > Shopping > Food > Mes enfants ne mangent que des céréales au petit déjeuner

Par le

Jean-Michel Cohen, médecin nutritionnisteLes céréales du petit-déjeuner sont très prisées par les enfants car faciles à consommer. De goût sucré et de formes attractives. Sans compter le marketing efficace qui est conçu sur le packaging avec divers jeux et cadeaux à collectionner. Mais qu’en est-il d’un point de vue nutritionnel ? La réponse de Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste.

Qu’y a-t-il dans les céréales pour le petit-déjeuner ?

Les céréales du petit-déjeuner sont élaborées à partir de grains de céréales (blé, maïs, avoine, riz) ou de farines de céréales. Auxquels on ajoute du sucre, du malt, du sel pour les plus simples. Et du chocolat, des matières grasses et autres ingrédients pour les recettes les plus complexes.

Un ajout de vitamines, souvent du groupe B, parfois C et E. Ainsi que de minéraux, fer, calcium est réalisé pour couvrir les pertes lors de leur fabrication. Pour répondre aux recommandations nutritionnelles mais aussi à titre d’argument marketing.

5 grandes catégories de cérales pour le petit déjeuner

La gamme de céréales du petit-déjeuner est vaste, mais l’on peut y distinguer 5 grandes catégories :

-    les céréales soufflées, souvent sous forme de grains ou de boules. Généralement à base de riz, de maïs ou de blé ;

-    les céréales pétales, traditionnellement à base de maïs, mais aussi de blé plus ou moins complet, de riz, de son de blé ;

-    les céréales fourrées, pétales et soufflées fourrés au chocolat ;

-    les mueslis sous forme de flocons de diverses céréales (souvent une base d’avoine avec du blé, du maïs, du riz et parfois de l’orge) associés à des fruits séchés, des fruits oléagineux, du chocolat, en diverses proportions ;

-    les crueslis, mueslis croustillants, qui ont des flocons amalgamés en boulettes.

Quelles sont leurs qualités nutritionnelles ?

Les céréales sont riches en énergie, principalement provenant des glucides simples (sucres). Mais elles sont également une source de protéines non négligeables. Elles n’ont pas toutes les mêmes valeurs caloriques. Les céréales fourrées ainsi que les crueslis vont être les plus caloriques et les plus grasses. Alors que d’autres seront plutôt maigres, donc moins caloriques. Aussi pour choisir les plus équilibrées, lire les étiquettes est primordial !

Préférez celles apportant moins de 9% de lipides et moins de 25% de sucres simples. Evitez celles composées de matières grasses végétales hydrogénées, de palme ou de coprah, plus riches en acides gras saturés et parfois en acides gras trans. Optez pour l’ingrédient sucre ou sirop de fructose plutôt que sirop de glucose-fructose. Attention également si vos enfants sont allergiques à l’arachide, certaines en contiennent.

L’occasion pour les enfants de boire du lait

Par ailleurs, un des grands avantages des céréales du petit-déjeuner est qu’elles se consomment avec du lait, de préférence demi-écrémé. Ce qui apporte un bon complément en protéines et calcium pour vos enfants. Par contre, les consommer sous forme de grignotage à picorer devant la TV n’est pas une habitude à leur donner.

Prenez donc le temps de choisir avec vos enfants leurs céréales du petit-déjeuner préférées. Accompagnez-les de lait demi-écrémé et éventuellement d’un fruit frais pour un petit-déjeuner équilibré. Nettement préférable à un ventre vide avant de prendre la route pour l’école.

Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste.
Jean-Michel Cohen a exercé à l’hôpital Bichat à Paris avant de s’installer en libéral. Il a été consultant pour les laboratoires Braun-Bruneau et a développé le principe de solutés hyperprotéinés dans les situations de dénutrition gravissimes.Jean-Michel Cohen intervient régulièrement sur les plateaux de télévision et dans les émissions de radio, Il a par ailleurs écrit plusieurs ouvrages à succès dont « Maigrir : le Grand mensonge », « Savoir Maigrir », « Au bonheur de maigrir », « Bien manger en famille » ainsi que « Savoir manger : le guide des aliments » en collaboration avec Patrick Sérog.Il a été décoré en 2004 de l’ordre national du mérite par le ministre de la Santé, Jean-François Mattei. En 2005, il a créé une unité de troubles alimentaires à l’Institut Rothschild. En octobre 2007, le site de coaching Savoir Maigrir a vu le jour puis en janvier 2010 le site gratuit Savoir Réduire son Cholestérol.

Commander ses livres sur Amazon : [amazon-product text= »Savoir manger : Le guide des aliments 2008-2009″ type= »text »]2081202018[/amazon-product]

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Mes Enfants

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN