Mes vies de chien, un « gentil » film qui plaira aux plus jeunes

MaFamilleZen > Ma Famille > Sorties en famille > Cinéma > Mes vies de chien, un « gentil » film qui plaira aux plus jeunes

Par le

Pur mélo à l’américaine, Mes Vies de chien est raconté par la voix d’un chien. Le film enchantera certains spectateurs quand d’autres pourront le trouver un brin caricatural. A découvrir au cinéma à partir du 12 avril.

Affiche du film Mes vies de chien, au cinéma à partir du 19 avril 2017

Mes vies de chien : l’histoire

On dit souvent des chats qu’ils ont sept vies. Dans Mes vies de chien, ce sont pourtant les réincarnations successives d’un chien que l’on suit.

Bailey n’est qu’un tout petit bébé golden retriever, en 1962, lorsqu’il est adopté par Ethan, un garçon de huit ans. Entre eux deux, le coup de foudre est immédiat et nos deux complices vont devenir inséparables. Jusqu’à ce qu’Ethan intègre la fac, Bailey va être perpétuellement aux côtés de son maître pour partager les bons mais aussi les moins bons moments.

Après le départ d’Ethan pour l’université agricole, Bailey va tout doucement se laisser mourir, gagné par la vieillesse et la tristesse. Mais l’histoire ne se termine pas ici. Pendant plusieurs décennies, Bailey va en effet « renaître » sous la forme de plusieurs autres canidés: il sera berger allemand, bâtard, labrador, chien d’intérieur, chien policier, chien délaissé… Il s’appelera successivement Ellie, Buckie… Bailey va se découvrir, existence après existence, un but : retrouver son maître Ethan coûte que coûte…

A partir de quel âge ?

Dès 4-5 ans. Les tout-petits devraient notamment être captivés par le défilé de ces Bailey qui changent de peau et de poils comme de chemise !

L’avis de MAFAMILLEZEN

Faut-il aimer un peu, beaucoup à la folie ou pas du tout Mes vies de chien ? Difficile de répondre ! Cet opus, dans lequel le chien joue les narrateurs et parle à la première personne, est une belle peinture des relations fusionnelles que certains d’entre nous entretiennent avec leurs compagnons à quatre pattes. Et s’il nous offre aussi de jolies émotions, on ne ressort pourtant pas de la salle complètement convaincu.

Mes vies de chien, le jeune Ethan joue avec son jeune golden retriever Bailey

Les bons sentiments du film sont un peu trop marqués. Et son scénario n’évite pas la répétition, sur le thème de l’humain désespéré et solitaire qui va regoûter à la joie grâce à son chien. On déplore aussi que certains avatars de Bailey, « alias le boss-dog » n’aient droit qu’à quelques minutes à peine à l’écran. Enfin, on regrette que les sujets de la maltraitance animale et de l’abandon, problèmes de société à part entière, ne fassent l’objet que d’une très courte séquence.

Mes vies de chien, Ethan adulte retrouve Bailey réincarné

Réalisé par : Lasse Hallström
Avec : Dennis Quaid, Peggy Lipton et Britt Robertson
Genre : Famille, Comédie dramatique
Sortie au cinéma : le 19 avril 2017
Durée : 1h41
A partir de : 4 ans

Vous avez aimé cet article ou bien vous voulez réagir ?

Envie de réagir à cet article, de donner votre avis ou de partager votre expérience ? Je prends la parole !

  1. Oh j’aimerai beaucoup le voir avec mes loulous qui adorent les animaux ! Il a l’air très captivant !

  2. merci pour ce concours

  3. De bons sentiments ? Cela e fait pas de mal!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la rubrique Ma Famille

Plus d’articles sur MAFAMILLEZEN